Edward
Disponible
Le Chouchou
Kirya
Disponible
Le Marqué
Chris
Disponible
Général Puceau
Icare
Disponible
Titre à Voir
Éliane
Disponible
Espionne Scientifique

lorem ipsum

lorem ipsum

lorem ipsum

           

Partagez|
MessageSujet: Et la lune devint rouge {Pv Edward Elric} Jeu 13 Nov - 21:46
Armand Mustela



Et la lune devint rouge

- Feat Edward Elric -



Les rues étaient plongées dans l'obscurité, baigné seulement de temps en temps par la faible lumière lunaire. Ici, les lampadaires semblaient être en option et, pour une raison quelconque, ils ne marchaient jamais. C'était bien. Parfait même. Car, dans le silence d'une certaine ruelle noire, on pouvait, si l'on tendait bien l'oreille, entendre le bruissement discret d'un tissu. Et, quand vos pupilles s’habituaient aux ombres, vous pouviez même espérer voir une silhouette sombre marchant d'un pas tranquille. Mais ne vous faites pas voir, on ne sait jamais ce que cette dite silhouette pourrait vous faire...

Marchant d'un pas lent, les yeux plus rivés sur le ciel nocturne que sur le bitume défoncé sur lequel il marchait, Armand se dirigeait vers son "lieu de travail". Mais comment faisait-il pour éviter ces canettes et journaux balayant le sol alors même qu'il ne les voyait pas? Il les sentait. Littéralement. Et, en fonction des odeurs, il pouvait savoir où se trouvait la chose dont émanait le doux fumet qu'il reniflait. Un des nombreux avantages d'être l'animal qu'il était, c'était qu'il possédait des sens relativement développés.
Tout en marchant, il sortit de l'une des poche de son long manteau noir un petit morceau de papier sur lequel figurait une adresse. Il la lu et se dirigea vers la fin de la rue avant de bifurquer à droite.
Et, soudainement, l'homme aux longs cheveux blancs n'était plus.
Il avait disparu. Évaporé. Partit.
A la place, un petit éclair blanc zigzaguait sur le sol avant de s'arrêter devant une maison tombant en ruine et dont la plus part des ouvertures étaient condamnées. Cependant, un petit trou entre les planches de ce qui était une porte d'entrée permit à la petite bête de se faufiler sans problème.
Marquant un temps d’arrêt, le mustélidé se dressa sur ses pattes arrière, humant l'air de son petit museau sombre. Puis, après de longues minutes, il fila en direction d'escaliers, les grimpant en silence, avant de traverser un long couloir, pour finalement arriver devant une porte à demi fermée.

Se faufilant dans l'entrebâillement de la porte, l'hermine entra dans une petite chambre sale, puant le renfermé, dans laquelle se trouvait un vieux lit miteux et taché à demi éventré. Et, derrière le lit, roulé en boule contre un coin de la pièce, un hybride tremblotait de froid, semblant essayer de trouver le sommeil.
A peine le petit mammifère eut passé la porte que l'hybride aux longues oreilles lagomorphes releva violemment la tête, son museau rose s'agitant en tout sens, l'air hagard. Un lièvre. C'était parfait. Divin. Délicieux.
L'hermine se rua sur l'hybride tout en changeant de forme, prenant forme totalement humaine. Le lièvre couina de terreur, tentant de s'échapper mais bien trop tard.
L'homme aux longs cheveux blancs venait de refermer avec une violence et une précision sans pareille sa mâchoire sur le cou de sa victime. Plus précisément, il venait de sectionner en partie l'aorte et le sang dégoulinait de la plaie, inondant sa bouche et le sol. Malgré sa blessure, l'hybride tentait toujours de s'échapper, agitant nerveusement ses bras et jambes, les yeux injectés de terreur. Mais c'était vain.
L'homme aux yeux d’émeraude relâcha finalement le pauvre être, le laissant tomber lourdement au sol, le regardant se vider de son sang avant un plaisir sans nom dans le regard. S’essuyant les lèvres et le menton rougit par le liquide carmin, il leva l'une de ses jambes pour aller l'écraser sans ménagement sur la blessure de sa proie. Le lièvre voulu crier mais son cri ne fut que gargouillis infâmes restant coincés au fond de sa gorge.

Mais, alors que l'assassin se délectait de son œuvre, il releva la tête, humant l'air. Posant son regard sur la porte, un petit sourire naquit sur ses lèvres.
Quelqu'un arrivait.
Il le sentait.



avatar
Messages : 31
Date d'inscription : 11/11/2014
Localisation : Un peu partout, au grès de mes envies

Feuille de personnage
Race :: Hermine
Maître de/Hybride de :: Camille Nicolaï
Aime/Sort avec :: Personne
Hybride Mercenaire
Voir le profil de l'utilisateur
Hybride Mercenaire
MessageSujet: Re: Et la lune devint rouge {Pv Edward Elric} Jeu 13 Nov - 22:19
Edward Elric
"Et depuis quand je suis chargé de devoir jouer les chasseurs d'hybrides... Fait chier que j'ai pas moyen de refuser cette mission..."

La nuit était tombée depuis un moment, et dans la ville basse, la majorité des lampadaires étaient en panne. Marchant à travers les ruelles sans craindre pour sa vie, un jeune garçon blond, aux cheveux noués en une natte, pestait à voix haute. Malgré les apparences, le blondinet était âgé de 18 ans, et militaire de surcroît. La raison de sa présence ici? Il devait retrouver un hybride pour le ramener à la base. En temps normal, jamais il n'aurait accepté une telle mission mais là, c'était un très haut gradé qui lui avait demandé cela...

Soupirant, il s'arrêta pour sortir un papier de sa poche avec une adresse d'indiquée dessus. Les quelques rares personnes qu'il croisait reculaient sur son passage, ou faisaient en sorte de ne pas le regarder. Non, il ne disposait pas d'un pouvoir qui changeait en pierre quiconque le regardait... Simplement, son nom était synonyme d'un bon paquet d'ennuis pour quiconque le provoquait. Il était le célèbre sergent FullMetal, capable d'envoyer quelqu'un pour un long séjour à l'hosto rien qu'en le rouant de coups. Ses membres mécaniques étaient capables de facilement briser des os, et associés à la force des entraînements de l'armée...

Après une longue marche, il arriva devant l'adresse indiquée en soupirant. Une maison condamnée... Il parvint à trouver une ouverture et grimpa les escaliers, son instinct lui disant qu'il valait mieux commencer par là. Il se trouva rapidement face à une porte à moitié fermée. N'importe qui serait parti, ou n'importe qui aurait enfoncé la porte d'un coup de pied en pointant une arme à feu vers l'intérieur...
Mais lui n'était pas n'importe qui. Il ouvrit lentement la porte, restant méfiant, les yeux clos. Non, ce n'était pas stupide. Il voulait juste vérifier si on ne tenterait pas de lui sauter à la gorge. Si c'était le cas, il aurait vite fait de récupérer le couteau qu'il gardait caché dans sa manche droite et d'en asséner un coup à son assaillant.

Il n'avait pas besoin d'avoir un flair très développé pour percevoir cette odeur qui lui était si familière : une odeur de sang, et de mort. Il resta malgré tout silencieux, ouvrant lentement la porte.

Toujours garder un coup d'avance sur l'adversaire.

_________________



"On me dit gamin pourri gâté. En vrai? J'suis une teigne~
Premier qui fait une remarque sur ma taille, il va prendre cher!!"

Thème de Edward~

Armes:
 
avatar
Messages : 422
Date d'inscription : 26/08/2012
Age : 27
Localisation : Soit à somnoler dans un coin, soit à fouiner là où j'devrais pas mettre mon nez~

Feuille de personnage
Race :: Secret Défense~
Maître de/Hybride de :: Maître d'Usui
Aime/Sort avec :: Coeur pris, mais c'est un secret entre lui et moi~
Maître Militaire
Voir le profil de l'utilisateur
Maître Militaire
MessageSujet: Re: Et la lune devint rouge {Pv Edward Elric} Jeu 13 Nov - 22:45
Armand Mustela



Et la lune devint rouge

- Feat Edward Elric -



Avec une lenteur presque risible, la porte s'ouvrait.
Les yeux rivés sur cette dernière, le sourire de l'assassin s’agrandissant au rythme de l'ouverture de la porte. Et, au lieu de se transformer et de se cacher, ou même de fuir, il retira simplement son pied de l'hybride agonisant. Lui jetant un regard rapide alors que l'être baignait dans son sang, il étudia la blessure qu'il lui avait infligé et en déduisit qu'il n'en avait plus que pour quelques minutes encore puis ça serait les limbes de l'inconscience et enfin, les doux bras de la mort.
Laissant le lièvre se vider de son fluide vital, l'hybride sous sa forme entièrement humaine se retourna vers lenteur, contournant le lit défoncé, ne quittant pas du regard la porte. Le sol vermoulu grinça sous ses pieds mais ce n'était pas grave. Qu'importe qu'on l'entendait, après tout, il n'avait rien à cacher, rien à perdre non plus. Il avait juste fait son boulot après tout. On lui avait demandé de tuer ce lièvre, il l'avait fait. Il ne connaissait pas même son nom ni ce qu'il avait fait pour mériter les foudres de son employeur. De toutes façons, il s'en fichait, il empocherait sa paye demain. Après tout, rien de tout ça n'était personnel, c'était purement professionnel... Bien que malgré tout, il eut été stupide de renier le fait qu'il tirait un plaisir malsain à faire son travail.

Se baissant légèrement, l'hermine tapota le matelas taché, faisant s'envoler une montagne de poussière. S’asseyant finalement dessus, une jambe à demi repliée sous ses fesses, il fixa de nouveau la porte à demi ouverte maintenant qui laissait entrevoir une silhouette à la longue cape. A moins que ce ne fusse un long manteau, allez savoir. De là où il était, il ne voyait pas grande chose de celui qui s'amusait à pousser avec lenteur cette porte.
Mais qu'il foute un coup de pied dedans, qu'on en finisse !
C'était rarissime qu'on lui "rende visite" quand il travaillait alors, pensez-vous, sous cette perspective là, il ne pouvait qu'en éprouver une certaine excitation. A tel point qu'il en oubliait presque les gargouillements de sa proie qui se faisaient de plus en plus faible.
Et puis, n'y tenant plus, le tueur finit par laisser sa voix douce s'élever dans le silence pesant de l'endroit.

- Et bien, l'ami, ne me faites pas plus languir ! Qui donc êtes-vous?...
Ce suspense est insoutenable !
   



avatar
Messages : 31
Date d'inscription : 11/11/2014
Localisation : Un peu partout, au grès de mes envies

Feuille de personnage
Race :: Hermine
Maître de/Hybride de :: Camille Nicolaï
Aime/Sort avec :: Personne
Hybride Mercenaire
Voir le profil de l'utilisateur
Hybride Mercenaire
MessageSujet: Re: Et la lune devint rouge {Pv Edward Elric} Ven 14 Nov - 10:20
Edward Elric
La mort, le sang. Et un horrible silence. Tout cela lui rappelait d'atroces souvenirs, alors qu'il n'était qu'un gamin encore. Un gamin projeté trop tôt dans le monde des adultes, diraient ceux qui auraient pu témoigner. Mais personne ne pouvait raconter sa vie passée. Tous ceux qu'il connaissait étaient morts... Ou sur le point de l'être tôt ou tard. Et quelque chose lui disait que la personne à l'intérieur - celle qui se vidait de son sang - était elle aussi sur le point de mourir. Et il y avait quelqu'un d'autre, à en juger par le grincement du sol, ainsi que par les mouvements qu'il percevait. Une personne qui ne semblait pas inquiète, mais plutôt... amusée. Oui, amusée.

- Et bien, l'ami, ne me faites pas plus languir ! Qui donc êtes-vous?...
Ce suspense est insoutenable !

Qui il était? Il aurait pu faire comme à son habitude - à savoir faire son petit show en disant son identité et le fait qu'il était le plus craint des militaires - mais ce n'était pas le moment. Cette voix paraissait bien trop calme, trop "douce"... Mais son expérience lui avait appris à largement se méfier des apparences. Certaines personnes visiblement humaines pouvaient s'avérer hybrides. Quelques hybrides étaient capables de tuer sans remords. Et le plus sanguinaire des assassins pouvait se montrer protecteur envers quelqu'un...

Finalement, il ouvrit complètement la porte, rouvrant les yeux pour regarder à l'intérieur. Son regard se posa en premier sur un hybride lièvre qui était au sol, agonisant dans une mare de sang. Le blondinet se précipita vers lui, mais hélas, il n'y avait plus rien à faire. La blessure était trop importante pour être guérie, et l'hybride avait perdu trop de sang. Il le reconnut assez rapidement comme l'hybride qu'il était chargé de retrouver. En un sens, cette mort l'arrangeait, mais en un autre, il détestait l'échec. Fulminant de colère, il se releva, ses gants couverts du sang de l'hybride agonisant, se tournant vers la personne assise sur le vieux matelas.

"Il ne t'avait rien fait!!"

Le vouvoiement? Très peu pour lui. Surtout pas face à un assassin.

_________________



"On me dit gamin pourri gâté. En vrai? J'suis une teigne~
Premier qui fait une remarque sur ma taille, il va prendre cher!!"

Thème de Edward~

Armes:
 
avatar
Messages : 422
Date d'inscription : 26/08/2012
Age : 27
Localisation : Soit à somnoler dans un coin, soit à fouiner là où j'devrais pas mettre mon nez~

Feuille de personnage
Race :: Secret Défense~
Maître de/Hybride de :: Maître d'Usui
Aime/Sort avec :: Coeur pris, mais c'est un secret entre lui et moi~
Maître Militaire
Voir le profil de l'utilisateur
Maître Militaire
MessageSujet: Re: Et la lune devint rouge {Pv Edward Elric} Sam 15 Nov - 14:41
Armand Mustela



Et la lune devint rouge

- Feat Edward Elric -



Tiens un gamin.
L'hermine ne s'attendait pas à ça et son regard pers s'attarda sur le blondinet qui lui faisait face.
A en juger par ses vêtements, ce n'était clairement pas un gamin des rues et il n'était pas là par hasard. Qui était-il alors ?
Déjà, en premier lieu, il ne connaissait visiblement pas les bases de la politesse les plus évidentes. Quand on posait une question, il était de bon goût de répondre à son interlocuteur, à moins que la question ne fusse déplacé. Mais là, l'hybride déguisé en humain avait juste demandé qui il était.
Un mauvais point pour lui donc.
Il n'aimait vraiment pas les gens qui, d'une part ne répondait pas à ses questions et qui , d'autre part, étaient dépourvues de toute politesse.
Mais bon, là n'était pas la réelle question pour le moment.

Suivant l'inconnu du regard, il le regarda avec un calme olympien, se jeter sur le lièvre. S’arrêtant quelques instants sur ce dernier, il remarqua, comble de l'ironie, que lorsque le garçon le lâcha, il poussa un dernier râle avant que son regard ne se voile finalement. Jolie ironie que celle de mourir entre les bras d'un être qui aurait put le sauver. Ce petit trait d'humour noir fit sourire d'un air amusé le tueur alors qu'il se tournait pour observer la scène, évitant ainsi de se torturer les cervicales.
Et là, le gamin le prit à partie, lui râlant dessus.
Certes, il n'avait pas tords, ce lièvre ne lui avait rien fait en soit. Il avait juste eut la malchance de se voir inscrire sur son registre de personnes à tuer. C'était tout.
Rien de plus, rien de moins.
Relevant son épaisse mèche de cheveux, dévoilant son regard perçant, il le posant sur le blond, souriant de son air éternellement doux et amusé malgré le fait que ses yeux restait d'un glacial sans pareil.

- Qu'en sais-tu? Et puis, je n'ai rien fais de mal, juste mon job tu sais. Rien de personnel donc ce n'est pas si grave que ça. Et puis, dans tous les cas, on meurt tous un jour !




avatar
Messages : 31
Date d'inscription : 11/11/2014
Localisation : Un peu partout, au grès de mes envies

Feuille de personnage
Race :: Hermine
Maître de/Hybride de :: Camille Nicolaï
Aime/Sort avec :: Personne
Hybride Mercenaire
Voir le profil de l'utilisateur
Hybride Mercenaire
MessageSujet: Re: Et la lune devint rouge {Pv Edward Elric} Sam 15 Nov - 20:34
Edward Elric
Le respect, la politesse, ça se méritait. Et ce n'était pas en tuant un innocent qu'on en obtenait le droit. Surtout que l'hybride aurait pu être sauvé, s'il était arrivé plus tôt... Non, non, il ne devait pas penser à ça. Il n'aurait rien pu faire, la plaie était trop importante. Beaucoup trop importante pour qu'un point d'appui puisse suffire. Et d'ailleurs, il attendait une quelconque réaction de son opposant. Réaction qui ne se fit pas tarder...

Mais ne fut pas celle qu'il aurait pu prévoir. Il s'était attendu à un rire, il n'eut droit qu'à un sourire amusé. Mais au moins, l'autre avait eu la politesse de soulever sa mèche pour l'observer. La première chose qu'il nota fut cette cicatrice qui lui barrait le visage. Ca, ce n'était pas commun. Quelque chose lui disait que cette cicatrice allait servir à l'identifier, et surtout à avoir une raison valable sur son échec. Pas qu'on lui reprocherait pour une fois d'avoir échoué - l'erreur est humaine dit le proverbe - mais plutôt qu'il préférait avoir une raison.


- Qu'en sais-tu? Et puis, je n'ai rien fait de mal, juste mon job tu sais. Rien de personnel donc ce n'est pas si grave que ça. Et puis, dans tous les cas, on meurt tous un jour !
 
Avait-il la moindre idée d'à quel point il venait de se trahir? Un humain normal aurait fait le fier, ou alors aurait su se taire en le reconnaissant. Mais si cet individu estimait que ce n'était rien de mal, alors c'est qu'il n'était pas humain. Un hybride assassin... Il pensait que l'autre cinglé d'albinos était le cas le plus extrême, mais visiblement ce type arrivait à un niveau proche.

"Y a des paroles qu'il faut réfléchir avant de les prononcer... Car elles peuvent agacer l'autre, ou alors en dévoiler beaucoup trop. Tu comptes rester longtemps encore sous cette apparence trop humaine?"

Il n'aimait pas s'en prendre aux hybrides. Mais là, c'était différent, sa vie était en jeu. D'un geste vif, il sortit son arme - un colt M1911 - et la pointa vers l'hybride de race inconnue.

"On meurt tous, mais on a le droit de choisir quand. Personne ne doit choisir pour nous... Et surtout pas quelqu'un qui s'en amuse!"

Mais il ne le tuerait pas si cet hybride ne le menaçait pas. Car il ne représentait pas un réel danger... Contrairement à ces types.

_________________



"On me dit gamin pourri gâté. En vrai? J'suis une teigne~
Premier qui fait une remarque sur ma taille, il va prendre cher!!"

Thème de Edward~

Armes:
 
avatar
Messages : 422
Date d'inscription : 26/08/2012
Age : 27
Localisation : Soit à somnoler dans un coin, soit à fouiner là où j'devrais pas mettre mon nez~

Feuille de personnage
Race :: Secret Défense~
Maître de/Hybride de :: Maître d'Usui
Aime/Sort avec :: Coeur pris, mais c'est un secret entre lui et moi~
Maître Militaire
Voir le profil de l'utilisateur
Maître Militaire
MessageSujet: Re: Et la lune devint rouge {Pv Edward Elric} Mar 18 Nov - 16:08
Armand Mustela



Et la lune devint rouge

- Feat Edward Elric -


Ho?
Ce gamin était-il en train de lui faire la morale?
De toutes évidences, c' était le cas. Mais ça n' avait rien de bien étonnant, car les gens de cet âge pensaient tout savoir sur tout et ils ne se privaient pas pour le faire savoir. C' était un côté de la jeunesse que l' hermine méprisait. Bien qu' au final, il arrivait toujours à l' apprécier en un certain sens car il se faisait un plaisir par finir par leur prouver leurs tords avec une allégresse certaine.
Mais, encore une fois, là n'était pas la question.
Comment avait-il deviné qu'il était un hybride?
Techniquement, un humain n'aurait put s'en apercevoir comme ça, au premier coup d’œil. Quand à ses paroles, il n'avait rien dit pouvant éveiller les soupçons...
Baaah, dans tous les cas, quel importance dans le fond? Ce n'était pas comme s'il cachait sa vraie nature après tout. Juste qu'il était plus aisé de se fondre dans la masse avec une apparence totalement humaine. Après, il n'avait pas du tout honte de sa condition d'hybride et il en était même fier, car ça lui ouvrait des champs de possibilités dont les humains n'avaient pas même idée.

S'étirant tranquillement tout en se levant, il bailla d'un air tranquille fixant le petit blond qui lui parlait d'un air qu'il trouvait bien trop sérieux à son goût. Soudain, deux petites oreilles rondes animales sortirent de dessous sa tignasse alors que sa queue blanche tachée de noir en son bout se laissait apercevoir entre les pans de son manteau sombre. D'un air rieur, il fixait le jeune homme avant de lever l'une de ses main, regroupant ses doigts contre son pouce, les actionnant alors qu'il parlait encore, se moquant ostensiblement de lui, sans la moindre gène.

- Bla bla bla ! Les paroles ne sont rien, juste une succession de son auxquels on donne une signification... Rien d'amusant dans tout ça, alors pourquoi je m'en soucierais ? Quand à mon apparence, petit, sache que je prends celle que je veux et que, dans tous les cas, ma morphologie ne te regarde par !

Et là, qu'était-ce ?
Une arme à feu ? Ce gamin allait vraiment lui tirer dessus ? Engager le combat avec lui ?
Cette simple pensée fit joyeusement rire aux éclats l'hermine alors qu'il virevoltait dans la pièce, comme dansant au rythme d'une valse inaudible pour finalement terminer son rire et ses mouvements par une petite révérence, venant coller son front contre le canon du revolver.
Fixant de ses yeux verts l'humain, l'hybride lui sourit d'un air purement amusé.
Il n'y avait nulle peur ou angoisse sur son visage. Après tout, pourquoi y en aurait-il eut ? Tout ça n'était qu'un jeu, un jeu diablement amusant depuis que le gamin avait sortit son arme d'ailleurs. Mais, malheureusement, l'homme aux cheveux blancs se doutait qu'il ne tirerait pas. Après tout, si il avait voulu le tuer, il aurait tiré à l'instant même où il aurait sortit son arme.
Ce gamin n'avait pas les couilles de le faire.
Ces deux là n'étaient pas du même bois et, dans une situation pareille, c'était clairement l'hermine qui dominait même si le jeune homme ne pouvait s'en douter un seul instant... Après tout, ce n'était qu'un humain et, à moins qu'il ne le désire, aucun humain n'avait jamais réussit à le toucher ni à l'attraper.

- Je me fous des choix gamin ! On me donne un boulot, je le fais c'est tout, pas de place pour de la philosophie ! Mais, si personne n'a le droit de choisir notre mort, alors ça veut dire que tu ne peux me tuer si je suis ton raisonnement, non ?

Le large sourire dévoilant sa dentition pleines de petites canines fendit un peu plus son visage d'un air joyeux. Peut être que ce gamin serait divertissant finalement !


avatar
Messages : 31
Date d'inscription : 11/11/2014
Localisation : Un peu partout, au grès de mes envies

Feuille de personnage
Race :: Hermine
Maître de/Hybride de :: Camille Nicolaï
Aime/Sort avec :: Personne
Hybride Mercenaire
Voir le profil de l'utilisateur
Hybride Mercenaire
MessageSujet: Re: Et la lune devint rouge {Pv Edward Elric} Mar 18 Nov - 21:38
Edward Elric
"Tout est question de logique." Une phrase que l'autre cinglé d'albinos avait dû prononcer plus d'une fois pour justifier ses choix et ses actes. En occurrence, il pouvait utiliser cette phrase pour expliquer le fait qu'il l'ait reconnu hybride. Jamais un humain n'aurait dit que la mort d'un hybride n'était pas grave. Il en aurait fanfaronné, traitant le lièvre de sous-race et insistant sur la supériorité des humains... Sauf que ce n'était pas le comportement qu'avait eu l'autre. Il le regarda se relever et remarqua l'apparence soudaine de deux petites oreilles rondes ainsi que d'une queue blanche tachetée de noir. Encore une fois, il nota ses détails en mémoire.

- Bla bla bla ! Les paroles ne sont rien, juste une succession de son auxquels on donne une signification... Rien d'amusant dans tout ça, alors pourquoi je m'en soucierais ? Quand à mon apparence, petit, sache que je prends celle que je veux et que, dans tous les cas, ma morphologie ne te regarde pas !

Petit? Petit?! Il n'était pas petit!! Un groulement lui échappa tandis qu'il mourrait d'envie de truffer de plomb cet imbécile qui venait de l'insulter. Mais non, il ne devait pas. Un, c'était un hybride. Deux, il n'avait certainement pas conscience de l'avoir insulté. Là! Ne faisait-il pas un énorme effort pour ne pas s'énerver? Il regarda l'hybride virevolter dans la pièce... avant de se stopper juste devant son arme. Il n'avait pas peur, c'était bien. Il n'aurait pas aimé tomber sur un trouillard. S'il l'avait voulu, s'il s'était laissé emporter par sa colère, il aurait pu tirer. Mais il ne l'avait pas fait, car lui avait du respect.

- Je me fous des choix gamin ! On me donne un boulot, je le fais c'est tout, pas de place pour de la philosophie ! Mais, si personne n'a le droit de choisir notre mort, alors ça veut dire que tu ne peux me tuer si je suis ton raisonnement, non ?

Une envie de le frapper lui vint en tête, mais il ne le fit pas. Il aurait été tenté de dire que son cas à lui n'était pas pareil, mais inutile de trop en dire.

"En un sens, tu as raison... Mais en un autre, t'as tort. Car ça s'applique qu'aux innocents. Pas à ceux qui ont tué."

Il ne bougeait pas, gardant l'arme pointée vers l'hybride. Il le laissait croire qu'il n'oserait pas tirer... Pour ensuite mieux le surprendre. Quasiment tous pensaient que jamais il n'oserait tirer ou frapper, et ils étaient surpris lorsqu'il le faisait. Comme tous ceux qui pensaient qu'il allait abandonner rapidement l'armée... Il y était toujours, et était devenu un petit tyran.

_________________



"On me dit gamin pourri gâté. En vrai? J'suis une teigne~
Premier qui fait une remarque sur ma taille, il va prendre cher!!"

Thème de Edward~

Armes:
 
avatar
Messages : 422
Date d'inscription : 26/08/2012
Age : 27
Localisation : Soit à somnoler dans un coin, soit à fouiner là où j'devrais pas mettre mon nez~

Feuille de personnage
Race :: Secret Défense~
Maître de/Hybride de :: Maître d'Usui
Aime/Sort avec :: Coeur pris, mais c'est un secret entre lui et moi~
Maître Militaire
Voir le profil de l'utilisateur
Maître Militaire
MessageSujet: Re: Et la lune devint rouge {Pv Edward Elric} Mer 19 Nov - 1:38
Armand Mustela



Et la lune devint rouge

- Feat Edward Elric -



Amusant, amusant !
Tout ça était tellement amusant !
C'était infime, tout petit, un rien du tout, mais son souffle avait changé. C'était fou comment la respiration pouvait trahir les humains. Mettez les sous pression et ils respirent plus vite, laissez les réfléchir à quelque chose, et les voilà qu'ils retrouvent une respiration posée!
Ce petit préparait quelque chose et son instinct animal lui disait que ça avait indéniablement un lien avec cette arme. Serait-il possible qu'il fusse capable de tirer?
Tout ça était si excitant !
Il voulait savoir, il voulait voir, il voulait sentir ce petit homme et sa détermination quand à utiliser son arme. De toutes façons, même à cette distance là, bien que ce soit potentiellement mortellement dangereux pour l'hermine, il pouvait toujours éviter le pire.
Petit à petit, à cette simple pensée, son sourire amusé s'effrita, laissant place à un sourire pervers, malsain.
Il voulait savoir ce que ça faisait que d'avoir ce frisson d'adrénaline qui lui parcourrait le dos en entendant le coup de feu. Il voulait sentir son cœur tressauter fébrilement sous l'ombre fugace d'une panique animale primaire.

Plaquant de plus belle son front contre le canon du révolver, l'hermine planta ses yeux pers dans les iris doré de l'humain, le mettant au défit de son regard fou et de son sourire torve. Il trépignait d'impatience.
Littéralement.

- Allez, gamin... Fais moi rire !
 


_________________


avatar
Messages : 31
Date d'inscription : 11/11/2014
Localisation : Un peu partout, au grès de mes envies

Feuille de personnage
Race :: Hermine
Maître de/Hybride de :: Camille Nicolaï
Aime/Sort avec :: Personne
Hybride Mercenaire
Voir le profil de l'utilisateur
Hybride Mercenaire
MessageSujet: Re: Et la lune devint rouge {Pv Edward Elric} Mer 19 Nov - 8:08
Edward Elric
Personne ne l'avait cru capable de faire face à la pression mise par l'armée. Tous les soldats d'alors avaient cru qu'il aurait simplement suffi de le bousculer un peu pour qu'il rentre en pleurant, tous avaient eu tort. Et cet hybride, assurément, ne le pensait pas capable de tirer. Et c'était là une terrible erreur, que le croire incapable de tirer. Surtout que personne ne pouvait deviner ce qui se passait dans sa tête.

Si pour la majorité des soldats, il n'était question que d'honneur de la patrie pour expliquer leur présence, pour lui, c'était largement différent. C'était la vengeance qui le tenait en vie. Se venger des types qui avaient causé l'accident. Se venger de tous ceux qui n'avaient pas cru en ses paroles, alors qu'il n'était qu'un gamin. Être accusé de mentir alors qu'on clame la vérité est quelque chose de très douloureux, surtout quand on vous accuse de mentir dans le seul but de faire du mal.

Non, ce n'était pas le moment de ressasser le passé. S'il commençait à y songer, la crise de panique pointerait le bout de son nez, cette traîtresse. Et il éprouvait des difficultés à la repousser ces derniers temps. Il décida de reporter toute son attention sur l'hybride, et put constater que son sourire amusé avait disparu, faisant place à un sourire beaucoup plus malsain. Ses yeux d'une couleur étrange étaient plongés dans les siens, dorés.


- Allez, gamin... Fais moi rire !

Il voulait vraiment qu'il lui tire dessus? Un sourire mauvais apparut sur son visage. Très bien alors, si c'était ce que cet hybride désirait, il ne pouvait qu'accéder à sa requête, n'est-ce pas~?

"J'me demande si tu le mérites..."

Il voulait le laisser croire qu'il ne tirerait pas. Juste un instant. Même s'il savait très bien que l'hybride ne se laisserait pas tuer ainsi. Déjà, à cause de son instinct de survie. Et ensuite, car ça se voyait, il n'en avait pas envie! Finalement, sans quitter l'hybride du regard, il se décida à tirer. Il ne bougea même pas au son de la détonation, trop habitué.

_________________



"On me dit gamin pourri gâté. En vrai? J'suis une teigne~
Premier qui fait une remarque sur ma taille, il va prendre cher!!"

Thème de Edward~

Armes:
 
avatar
Messages : 422
Date d'inscription : 26/08/2012
Age : 27
Localisation : Soit à somnoler dans un coin, soit à fouiner là où j'devrais pas mettre mon nez~

Feuille de personnage
Race :: Secret Défense~
Maître de/Hybride de :: Maître d'Usui
Aime/Sort avec :: Coeur pris, mais c'est un secret entre lui et moi~
Maître Militaire
Voir le profil de l'utilisateur
Maître Militaire
MessageSujet: Re: Et la lune devint rouge {Pv Edward Elric} Mer 19 Nov - 20:44
Armand Mustela



Et la lune devint rouge

- Feat Edward Elric -


La détonation lui vrilla les tympans...
Mais c'est tout ce que le coup de feu lui fit.
A l'instant même où l'hybride avait sentit, se façon imperceptible, la résolution de ce gamin, il avait commencé à bouger et ça n'avait pas manqué. Une seconde de trop et il se serait prit la balle dans le front.
Mais ça n'avait pas été le cas.
Ça ne le serait jamais.
Son instinct animal le sauverait toujours de justesse. Et ça n'aurait de cesse de l'amuser. Alors qu'il se mettait dans les pires situations, il s'en sortait toujours. C'était grisant, brillant, jouissif même. C'était ce qui lui permettait de se sentir vivant et de vouloir encore plus jouer de tout ça.

Son mouvement mué par son instinct de survie, l'avait amené à se retrouver à demi plaqué à sol, son poids répartit sur ses jambes et un de ses bras semblant soudés au sol. Il avait gardé le second à l'horizontal du sol. Il fallait toujours anticiper dans ce genre de jeu, ça tournait court sinon et ce n'était pas amusant. Fixant le blondinet, souriant toujours de son air malsain, l'hermine ne lui donna le temps de rien faire.
En une fraction de seconde, il lui déroba son revolver et le fit passer par la fenêtre la plus proche, cassant le verre au passage, se retrouvant de se fait, à quelques centimètres du blond, tout sourire.
Puis, d'un coup, le tueur fut pris d'une crise fou rire. Mais ce n'était pas un rire nerveux comme il eut été logique d'entendre dans une situation pareille. C'était un rire franc, sincère et amusé.
Oui, l'hybride s'amusait réellement.
Et, tout en se faisant, il passa négligemment son bras autour des épaules du jeune homme, lui tapotant joyeusement la tête de l'autre.

- J't'aime bien petit ! T'es prometteur ! Et puis, quel sens de l'amusement ! C'est génial, superbe, magnifique, orgasmique ! C'est quoi ton nom gamin ?




_________________


avatar
Messages : 31
Date d'inscription : 11/11/2014
Localisation : Un peu partout, au grès de mes envies

Feuille de personnage
Race :: Hermine
Maître de/Hybride de :: Camille Nicolaï
Aime/Sort avec :: Personne
Hybride Mercenaire
Voir le profil de l'utilisateur
Hybride Mercenaire
MessageSujet: Re: Et la lune devint rouge {Pv Edward Elric} Mer 19 Nov - 22:17
Edward Elric
L'hybride allait bouger, il le savait, il le sentait. Et c'était pour ça qu'il avait tiré, parce qu'il savait que l'autre allait bouger. Il n'avait même pas eu besoin de regarder l'hybride pour deviner son mouvement. Il s'était plaqué au sol en un temps record, ou plus exactement en un temps que lui ou son vieil ami atteignaient sans aucun mal. L'instinct de survie... Et son instinct à lui était particulièrement développé. Quand on survit miraculeusement à un accident de train à l'âge de 11 ans, avec un bras et une jambe en moins, on se retrouve fatalement avec un instinct de survie élevé.

Dans le cas présent, il s'attendait à une contre-attaque. Son instinct l'en alerta juste avant que l'hybride ne passe à l'offensive. Mais il n'eut pas le temps de réagir, son adversaire ayant été trop vif. Il se retrouva désarmé - mais seulement à première vue, car il possédait une autre arme sur lui, soigneusement cachée - tandis que l'arme passa par la fenêtre la plus proche. Mais il ne s'était pas attendu à la soudaine proximité de son adversaire. Il se figea complètement, son souffle se faisant muet durant quelques secondes, son cœur loupant un battement. Ses frayeurs enfouies commençaient à revenir...

Mais il put reprendre une respiration normale en entendant l'hybride rire. Il grommela faiblement une insulte en allemand tandis que l'autre continuait de rire. Il avait failli avoir une crise de panique au moment le moins approprié!! L'hybride passa un bras autour de ses épaules, lui tapotant la tête de l'autre. Ne pas s'énerver, ne pas s'énerver...


- J't'aime bien petit ! T'es prometteur ! Et puis, quel sens de l'amusement ! C'est génial, superbe, magnifique, orgasmique ! C'est quoi ton nom gamin ?

Est-ce qu'il méritait réellement qu'il lui dise son nom? Savait-il l'énorme effort qu'il était en train de faire pour ne pas tenter de le changer en charpie juste pour avoir prononcé le mot qu'il ne faut pas dire?

"M'appelle Edward. Et ne m'appelle pas petit!!'

Trop tard, c'était sorti. Bon, au moins, il n'avait pas fait comme avec les autres, à savoir balancer toute une salve d'injures en allemand... Mais d'un geste vif, il repoussa la main qui lui tapotait la tête.

"Et arrête avec ce geste, ça m'agace..."

_________________



"On me dit gamin pourri gâté. En vrai? J'suis une teigne~
Premier qui fait une remarque sur ma taille, il va prendre cher!!"

Thème de Edward~

Armes:
 
avatar
Messages : 422
Date d'inscription : 26/08/2012
Age : 27
Localisation : Soit à somnoler dans un coin, soit à fouiner là où j'devrais pas mettre mon nez~

Feuille de personnage
Race :: Secret Défense~
Maître de/Hybride de :: Maître d'Usui
Aime/Sort avec :: Coeur pris, mais c'est un secret entre lui et moi~
Maître Militaire
Voir le profil de l'utilisateur
Maître Militaire
MessageSujet: Re: Et la lune devint rouge {Pv Edward Elric} Sam 22 Nov - 21:09
Armand Mustela



Et la lune devint rouge

- Feat Edward Elric -


Ça n'avait duré qu'une fraction de secondes, mais il avait paniqué.
Il l'avait sentit. Le tueur ne savait pas réellement ce qui avait fait que, tout à coup, le blond se soit sentit acculé et, la seule et unique chose qui lui vint à l'esprit fut la proximité réduite qui avait été entre eux deux durant ce court laps de temps.
Il n'en était cependant pas sur mais gardait ça en tête, on ne savait jamais, ça pourrait toujours servir un jour ou l'autre.
Continuant à lui tapoter joyeusement la tête, il fut quelque peu surpris de voir qu'il répondait à sa question. Comme quoi, tout pouvait arriver en fin de compte !
Le laissant repousser sa main, il se détacha du dénommé Edward en tournant joyeusement sur lui-même avant de s’arrêter face à lui, lui offrant de nouveau une petite courbette théâtrale.
Et, pendant une seconde, il hésita.
Fallait-il qu'il donne son véritable nom ou son alias ?
Le second choix était sans doute plus sage après tout, il n'avait aucune raison de tuer ce gamin donc autant conserver son identité pour lui même. Dans tous les cas, il ne craignait rien vu que son véritable nom n'apparaissait sur absolument rien, il était tranquille de ce côté là. Et, quand bien même il eut vu son visage, ça n'était pas un si gros soucis que ça.

- Pour ma part, tu peux m'appeler Undertaker, ça suffira amplement !

Alors qu'il allait continuer sa phrase, il fut interrompu par un clocher voisin sonnant les 11h du soir. Se relevant, l'assassin aux longs cheveux offrit de nouveau un sourire joyeux du militaire, se mettant à marcher distraitement dans la pièce jusqu'à la fenêtre.

- Faut que je files, j'ai d'autres choses à faire ! En tous cas, ce fut un plaisir de te rencontrer Eddy ! A plus !

Et, sans une once d'hésitation, il se défenestra en riant joyeusement par la même fenêtre qui avait vu passer le revolver du blondinet.
Atterrissant avec légèreté sur le sol, le faucheur tourna dans la première ruelle et, après s'être assuré que l'on ne pouvait rien voir de la fenêtre de laquelle il avait sauté, il reprit forme animale avant de disparaitre dans les ténèbres d'une bouche d'égout.



_________________


avatar
Messages : 31
Date d'inscription : 11/11/2014
Localisation : Un peu partout, au grès de mes envies

Feuille de personnage
Race :: Hermine
Maître de/Hybride de :: Camille Nicolaï
Aime/Sort avec :: Personne
Hybride Mercenaire
Voir le profil de l'utilisateur
Hybride Mercenaire
MessageSujet: Re: Et la lune devint rouge {Pv Edward Elric} Sam 22 Nov - 22:00
Edward Elric
Ca n'avait duré qu'une fraction de secondes, mais il avait paniqué. Cet imbécile avait failli lui faire avoir une crise de panique. Déjà qu'il éprouvait un mal de chien à les contenir par moments, alors dans ce genre de situation... Mais point positif, il avait arrêté de lui tapoter sur la tête. Ce genre de gestes avait une saveur amère à ses yeux, comme si l'autre tentait de le rabaisser. Il retint un soupir en le voyant faire une courbette théâtrale. Il n'y avait pas besoin de faire tant de manières!

- Pour ma part, tu peux m'appeler Undertaker, ça suffira amplement !

Undertaker? Ce nom lui parlait, il l'avait déjà entendu... Il entendit le clocher voisin sonner les 11h du soir. Il était déjà si tard? Pas qu'il devait rentrer en toute hâte, mais il n'avait pas vu le temps passer.

- Faut que je file, j'ai d'autres choses à faire ! En tous cas, ce fut un plaisir de te rencontrer Eddy ! A plus !

Il regarda d'un œil indifférent l'hybride se jeter par la fenêtre, la même que celle par laquelle son arme avait fait un vol plané. Il attendit quelques secondes puis se rapprocha de la fenêtre, se hissant sur le rebord en soupirant. Il sauta à son tour, atterrissant sans aucun mal puisque sa jambe mécanique avait reçu tout le poids de la chute. L'avantage de ces membres de métal...

Il fouilla les environs afin de récupérer son arme et la remit à sa place. Peu de gens savaient qu'il possédait une autre arme, celle-ci non enregistrée. C'était beaucoup plus pratique pour abattre certaines personnes non armées. Soupirant, il se mit à errer au hasard dans les ruelles. Undertaker... Il avait déjà entendu ce nom. Il en était quasi certain... Un autre hybride dans le style de l'albinos? Non, l'Albinos aux Pattes de sang était unique.

"Des comme ce malade, on en fait pas deux pareils..."

_________________



"On me dit gamin pourri gâté. En vrai? J'suis une teigne~
Premier qui fait une remarque sur ma taille, il va prendre cher!!"

Thème de Edward~

Armes:
 
avatar
Messages : 422
Date d'inscription : 26/08/2012
Age : 27
Localisation : Soit à somnoler dans un coin, soit à fouiner là où j'devrais pas mettre mon nez~

Feuille de personnage
Race :: Secret Défense~
Maître de/Hybride de :: Maître d'Usui
Aime/Sort avec :: Coeur pris, mais c'est un secret entre lui et moi~
Maître Militaire
Voir le profil de l'utilisateur
Maître Militaire
MessageSujet: Re: Et la lune devint rouge {Pv Edward Elric}
Contenu sponsorisé
Et la lune devint rouge {Pv Edward Elric}
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Edward Elric, alchimiste d'acier
» Edward Elric
» Journal de bord d'Edward Elric
» Elric, Edward elric
» Pierre lune

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hybrids and Humans ::  :: Ville Basse-
Sauter vers: