Edward
Disponible
Le Chouchou
Kirya
Disponible
Le Marqué
Chris
Disponible
Général Puceau
Icare
Disponible
Titre à Voir
Éliane
Disponible
Espionne Scientifique

lorem ipsum

lorem ipsum

lorem ipsum

           

Partagez|
MessageSujet: A wanted distortionist. - Amargein Walsh Jeu 25 Mai - 18:17
Amargein Walsh
Nom : Walsh.

Prénom : Amargein. « Ama » signifie « Oiseau » et « Gein » signifie « Chant ».

Âge : 27 ans.

Rang : Hybride Rebelle.

Race : Merle. C'est sans doute pour cela que j'ai une jolie voix...

Orientation sexuelle : Je ne suis attiré que par les hommes, surtout les sado-masochistes…



Description physique

Mes cheveux sont courts et d'un bleu plutôt pâle. Je déteste les avoir sales et en bataille, peu importe la situation. Mes yeux, eux, sont d'un doré peu discrets. J'ai la peau plutôt pâle malgré mes nombreuses escapades au soleil. Mon corps reste néanmoins assez musclé à force d'exercice, mais ce n'est pas très visible. Je garde une constitution plutôt frêle de part mon sang d'oiseau, et ce n'est pas pour me déplaire… Garre à celui qui pensera que je suis une cible facile. Je suis assez endurant mais surtout rapide. D'ailleurs, mes ailes me permettent de m'élever à n'importe quel moment dans les airs si je le désire. Je peux les faire disparaître pour me fondre dans la foule, mais avec ces yeux, c'est plutôt compromis… Pour leur laisser le champ libre, mes hauts ont tous deux trous dans le dos. Sauf ma veste que je tiens à garder intacte, mais une fois ouverte, elle me gêne à peine pour voler. Autre chose ? J'ai des cicatrices un peu partout, mais surtout sur mes bras et sur mes jambes. Par ailleurs, si vous vous demandez, je mesure un mètre septante-cinq.



Description psychologique

Décrire ma tête, c'est comme décrire une ruche. Il s'y passe plein de choses et on ne pourrait tout dire en une fois. Je veux bien essayer, cependant…
La première chose à savoir est que je suis un sadomasochiste, bien que je sois bien plus masochiste que sadique. Cela m'excite énormément, que ce soit sexuellement ou pour l'ivresse du combat. Cependant, quand je me bats et que je m'auto-mutile, j'ai tendance à vouloir faire les mêmes marques présentes sur mon corps sur le corps des autres. J'aime voir mes ennemis souffrir en même temps que moi. Contrairement à eux, j'accepte la douleur tandis qu'eux luttent contre elle. Pour la vaincre, il faut l'accepter. Et puis, la souffrance paraît délicieuse ainsi... Par contre, qu'on soit clair, je ne supporte pas les coups. La bonne souffrance fait couler le sang. Aussi, je ne suis pas un meurtrier, en général, mais je ne réponds de rien si vous m'énervez, gardez ça en tête. Pendant que j'y pense, c'est plutôt fréquent, que je m'énerve contre des humains...

En général, j'ai l'air assez froid, mais il ne faut pas s'y tromper. Je peux être chaleureux quand je le veux, surtout quand je parle avec de beaux hommes... Et puis même. Il n'y a aucune raison que je sois froid avec quelqu'un s'il ne tente pas de me capturer, de me tuer ou d'aller chercher des chasseurs. Sauf s'il me déplaît.
Que dire de plus... C'est compliqué de me décrire, comme ça, sur le coup. Je suis quelqu'un que je qualifierai de distrait. C'est vrai, quand j'y pense, j'oublie facilement des choses à court terme. Et puis, si quelque chose ne m'intéresse pas, il n'est pas étonnant que quelque chose d'autre attire mon attention... Je reste cependant poli, ne vous énervez pas si je vous demande de répéter tout ce que vous venez de dire depuis le début, je cherche juste à rattraper mon retard l'air de rien.

Je suis aussi un féru d'animaux et de livres. Je trouve qu'ils valent plus que ma propre vie. Ainsi, la seule chose capable de me piéger est un petit animal abandonné... Je me ferai presque capturer pour un chaton. Mais je sais que si je suis attrapé, je ne pourrais pas m'occuper des prochains. Du coup, si on menace un animal de se faire tuer si je ne me rends pas, je pars quand même. Je tente cependant de libérer l'animal. J'aime beaucoup passer du temps dans des librairies ou des bibliothèques, j'y entre parfois illégalement mais j'aime trop lire pour m'en priver. Si je prends un livre, je fais en sorte de laisser un peu d'argent pour, mais je n'irai pas risquer que le libraire tente de me capturer pour ça. J'ai un côté paranoïaque au fond. Je tiens juste à ma liberté.
Ce que j'aime également faire, c'est chanter. Chanter me calme. J'ai bien tenté les instruments de musique, mais rien à faire, seul le chant me calme. Et même si on ne dirait pas, je suis facilement stressé. Pour des choses anodines, la plupart du temps. Je peux être stressé en plein combat parce que j'ai oublié de marquer la page de mon livre le matin même. Mais je ne me souviens jamais de la page, si je n'utilise pas un bout de papier pour la garder... !

Je tiens à préciser, par ailleurs, que je suis quelqu'un de très propre. Jamais je ne toucherai quelqu'un ne s'étant pas lavé juste avant. Je porte ainsi souvent des gants pour aller en public. Aussi, j'apprécie combattre contre d'autres personnes, à condition que nous soyons à armes égales. Je sais mal battre avec mes mains voyez-vous, bien que je sois à l'aise avec mes pieds. Je fais donc en sorte de me dégotter des adversaires pas trop désavantagés face à moi, et contre qui j'ai quand même une chance de souffrir.



Histoire
« You'd be best staying away from them. They've hurt me badly... One could even say they're abusive.
I hate them. Care to join me ? »

Je suis né de parents inconnus. A vrai dire, j'ai de vagues souvenirs de ma mère, mais pas beaucoup. Je sais juste qu'elle était une hybride docile et que j'ai été placé en animalerie très jeune. J'ai bien vite été adopté par une famille de riche, placé sous les ordres d'un sale gosse sadique. A l'époque, je ne savais pas rentrer mes ailes, et je n'avais aucun pouvoir. Il s'est bien vite trouvé une belle occupation : me déplumer. Sa famille était de ceux qui méprisaient les hybrides. Je n'étais là que pour les servir, c'était déjà beaucoup pour une « erreur de la nature » dans mon genre. A force de coups et de blessures, on m'a rentré dans la tête que je n'étais rien face au maître. Que je lui devais la vie.

« I'm so sorry », can you say it ?

Cette phrase... Je l’exècre. Je hais m'excuser à cause de ça. J'ai l'impression de le revoir en face de moi exigeant des excuses pendant que je baignais dans ma souffrance. S'agenouiller devant son tortionnaire pour lui demander pardon après sa séance de torture est une chose horriblement humiliante. Même à 10 ans, je l'avais compris. Cependant, il fallait que je sois apte à le défendre contre les autres hybrides. Leur enfant grandissait pour chasser mes pairs, et j'étais sensé être leur arme. S'ils avaient su, ils ne m'auraient jamais appris à manier le sabre. J'ai mis plusieurs années avant de pouvoir battre mon maître d'arme. Huit ans, onze mois et dix-sept jours. pour être précis.

Mon pouvoir de régénération était apparu depuis quatre ans. Il n'est là que pour soigner mes blessures. D'ailleurs, si vous vous posez la question, il est plus douloureux de se régénérer que de se blesser. Aussi, cette régénération n'est pas instantanée. Il me faut parfois attendre des jours pour que les plaies se résorbent. Je peux accélérer le processus en dormant. Je suis ainsi capable de dormir pendant des jours. C'est un faible pouvoir qui me convient parfaitement. Je serais triste si je ne pouvais sentir mon sang couler hors de moi. Le mieux reste avec quelqu'un m'étranglant en même temps...

Ne nous éparpillons pas. J'avais à l'époque 19 ans. Ce jeune homme que je connaissais n'était devenu que plus cruel avec le temps, torturant les hybrides tant qu'il pouvait avant de leur donner la mort. Les seules fois où j'essayais de me rebeller, je subissais un sort peu enviable. Même mon pouvoir de régénération n'a pas pu faire tout disparaître, laissant sur ma peau d'indélébiles cicatrices. Il souriait chaque fois qu'il m'infligeait des choses aussi immondes. J'ai vaincu le mal par le mal. A force d'auto-mutilations, j'en suis venu à trouver la douleur presque agréable. Mais le changement s'est vraiment opéré à mes 21 ans. J'étais une marionnette, un instrument de mort entre les mains de cet homme que j'abhorrais de tout mon être, et voilà que j'étais sur le point de me faire tuer par un hybride bien plus puissant. L'air m'échappait, le sang coulait hors de moi, il n'y avait plus rien si ce n'était de la douleur. J'allais mourir. J'ai accepté la mort.

Pourtant, quand j'ai regardé mon agresseur dans les yeux, une dernière fois, il s'est stoppé. Captivé par mon regard, il m'a relâché. Une sorte de chant sortait de ma gorge pourtant privée d'air peu avant. Son corps était mien. Son esprit mourrait d'envie de se libérer, mais j'étais devenu le Marionnettiste. Peu à peu, à force de travailler ce don que je cachais habilement à mes « maîtres », j'en suis venu à trouver comment manier ce chant. D'oiseau plus que d'humain. Je ne saurais expliquer comment je le produis ni comment il fonctionne. Il faut juste savoir que si vous l'entendez, vous risquez de devenir mien pendant un instant. Cependant, pour qu'il soit efficace, je dois salement me blesser... Ce n'est pas pour me déplaire. Avec le temps, j'en suis venu à aimer la douleur que je m'infligeais, et qu'on m'infligeait. Sauf celle de cet homme.

J'ai alors mis au point un plan. Et voilà qu'à mes 25 ans, je kidnappais ce « maître » avec l'aide de mon chant. Voir cette ordure livrée entièrement à mon bon vouloir... Quelle expérience grisante. Je l'ai caressé de la tête aux pieds avec ma lame, qu'il puisse ressentir encore mieux la douleur. Pendant qu'il priait, à ce « dieu » qui devait bien rire de lui, je choisissais mes instruments, remerciant ce même « dieu » de m'avoir doté d'un don aussi utile.

« I'm so sorry », can you say it ?

Jamais je n'avais été plus heureux d'entendre ces mots, ces foutus mots qui avaient bercé mon enfance. Cela faisait plusieurs jours que je lui répétais. Plusieurs jours que je le torturais. Il saignait de plus en plus, si bien que je léchais son sang au final. C'était aussi pourri que le reste de son corps. Mais rien ne valait ce regard de pure panique qu'il me lançait à chaque fois que je m'approchais. La fierté avait été remplacée par cette même expression de douleur que que j'arborais à chaque fois qu'il décidait de passer mes nerfs sur moi.

« I'm so sorry », can't you say it ?

La peur, la souffrance l'avait changé. Alors que j'approchais une nouvelle fois ce couteau de sa gorge, il s'est mit à pleurer. Lui ! Pleurer ! Il me suppliait même de le délivrer... Il disait qu'il allait me libérer, que je ne serai plus sa propriété, qu'il me couvrirait d'or... Et qu'il était désolé. Je ne pourrais décrire à quel point le sentiment qui m'envahissait était fort. Je ne saurais même pas dire quel sentiment c'était. C'était juste délicieux. Son corps fut retrouvé le jour suivant, poignardé en plein cœur pendant que je courrais dans les rues, débarrassé de ce statut d'arme. Sa famille mourra peu après eux. Mon chant était bien trop puissant pour leurs petits esprits. Je n'ai jamais pris autant de plaisir à vivre que ces nuits de tortures, pendant que je tuais un à un ces monstres qui m'avaient fait devenir leur semblable.

« Now take the time to realize, despite what you believe.
The victim of a massacre was none other than poor me. »


Plus jamais un humain ne me capturera. Plutôt mourir. Je les exècre du plus profond de mon coeur. Je ne sais pas comment je fais pour supporter de voir des hybrides dociles accompagnés de leur maître... N'ont-ils aucun respect pour eux-mêmes ?



Chanson n°1 m'ayant inspiré une partie de son histoire juste ici. (I Wonder If You'll Say You're Sorry)
Chanson n°2 m'ayant inspiré une partie de son histoire juste là. (The Distortionist)
Images:
 
avatar
Messages : 15
Date d'inscription : 25/05/2017
Age : 28
Localisation : Qui sait... Sans doute entrain de lire quelque part, ou de caresser un chat.

Feuille de personnage
Race :: Merle ! Je suis un merle !
Maître de/Hybride de :: *rire forcé*
Aime/Sort avec :: Je n'ai aucun partenaire, pour le moment.
Hybride Rebelle ♂
Voir le profil de l'utilisateur
Hybride Rebelle ♂
MessageSujet: Re: A wanted distortionist. - Amargein Walsh Jeu 25 Mai - 20:29
Edward Elric
Tout d'abord, bienvenue! \o/
Ensuite, puisque c'est moi qui t'ai amené ici, c'est moi qui vais me charger de ta validation!
Pas de faute visible, pas d'abus dans les pouvoirs... C'est tout bon, tu es validé!

_________________



"On me dit gamin pourri gâté. En vrai? J'suis une teigne~
Premier qui fait une remarque sur ma taille, il va prendre cher!!"

Thème de Edward~

Armes:
 
avatar
Messages : 421
Date d'inscription : 26/08/2012
Age : 26
Localisation : Soit à somnoler dans un coin, soit à fouiner là où j'devrais pas mettre mon nez~

Feuille de personnage
Race :: Secret Défense~
Maître de/Hybride de :: Maître d'Usui
Aime/Sort avec :: Coeur pris, mais c'est un secret entre lui et moi~
Maître Militaire
Voir le profil de l'utilisateur
Maître Militaire
MessageSujet: Re: A wanted distortionist. - Amargein Walsh Jeu 25 Mai - 20:36
Amargein Walsh
Merci beaucoup *v*
Hâte de me mettre au rp. ~
avatar
Messages : 15
Date d'inscription : 25/05/2017
Age : 28
Localisation : Qui sait... Sans doute entrain de lire quelque part, ou de caresser un chat.

Feuille de personnage
Race :: Merle ! Je suis un merle !
Maître de/Hybride de :: *rire forcé*
Aime/Sort avec :: Je n'ai aucun partenaire, pour le moment.
Hybride Rebelle ♂
Voir le profil de l'utilisateur
Hybride Rebelle ♂
MessageSujet: Re: A wanted distortionist. - Amargein Walsh
Contenu sponsorisé
A wanted distortionist. - Amargein Walsh
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Demande de Wanted / Renom / Honneur Xino & Jenaiz
» Renom et Wanted du tigre marin !
» Wanted : Partenaire(s) pour RP !
» [Terminé] Wanted
» [Ahito Erenoa] Wanted/renom/récompense

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hybrids and Humans ::  :: Présentation-
Sauter vers: