Edward
Disponible
Le Chouchou
Kirya
Disponible
Le Marqué
Chris
Disponible
Général Puceau
Icare
Disponible
Titre à Voir
Éliane
Disponible
Espionne Scientifique

lorem ipsum

lorem ipsum

lorem ipsum

           

Partagez|
MessageSujet: Une hybride rebelle un peu seule. [Pv : Homura] Mer 23 Avr - 22:52
Mystérie




















 ❝ MON TEXTE ICI ❞
Une petite citation ~




[HRP : Si quelqu'un veut faire d'autre rp avec moi envoyez moi des messages privés. :)]

Mystérie se réveilla et s'étira. Les oreilles aplatit, elle fixait l'extérieur de son étrangement maison. Elle prit soin de ne pas déranger son nid de mousse et de plume et réveilla mon compagnon, un chat gris aux yeux jaunes.

<Le chat.> murmura-t-elle gentiment en le secouant doucement.

Il ouvrit les yeux s'étira et commença sa toilette. Même s'il miaulait Mystérie le comprenait :

<Tu peux m'appeler Moli.>

La jeune fille acquiesça et écarta le rideau végétal qui masquait sa tanière. De l'extérieur on n'y voyait que des arbres écroulés où personne n'était assez petit pour entrer. D'ailleurs personne ne voyait l'entrée. De plus la tanière était masquée par toutes sortes d'odeurs provenant de végétaux ou autre qui empêchait de sentir les deux chattes à l'intérieur. Même avec le meilleur flair du monde. Elles avaient mis beaucoup de temps pour en arriver là et elle devait parfois remasquer un peu mais ce n'était pas très dur.
Elles partirent chassé chacune de leur côté. Parfois, Mystérie se cachait sous une longue cape et vendait ses proies, souvent des cerfs si elle réussit à les avoir, à quelqu'un de peu curieux. Elle gagne son argent ainsi si elle a besoin de nouveaux habits ou de médicaments si les herbes de la forêt ne lui suffise pas mais c'est vraiment très rare. Elle fait en sorte de toujours avoir un maximum dans proies pour elle.
Quand elles rentrèrent, Mystérie traînait un cerf, et trois lapins. Elle avait plus de mal que Moli à chasser les petits animaux mais elle s'en sortait tout de même. Moli quand a elle ramena un pinçon, deux grives, un écureuil et un campagnol ainsi que deux rats d'eau. Elles déposèrent le tout sur leur tas de gibier dans la petite maison.
Il y avait plusieurs pièces. Elle avait été cherché quelques planches chez un vendeur. Ce n'était pas très solide mais les troncs étaient inébranlables en cas de tempête ou autre donc elle n'avait pas besoin de quelque chose de très solide. La première pièce, à partir de l'entrée, c'était une sorte de salle à manger. La pièce en face était les chambres et à droite la réserve de gibier. A droite de la chambre et en haut de la cuisine se trouvait une sorte de mini lac. Il était alimenté par la pluie qui tombait dans un petit ruisseau. La région étant peu habité personne n'avait l'idée de s'approcher de l'endroit de plus on ne pouvait rentrer nul part à moins d'être assez souple pour devenir tout petit.

Le soir, Mystérie mangea le pinçon cru. Son estomac était un peu hybride lui aussi. Elle mangeait comme les humains ou les chats peu lui importait. Moli mangea un lapin. Le soir, elles allèrent se coucher. La nuit étant fraîche, Moli vint se lover contre l'hybride qui la recouvrit de sa longue cape pour qu'elles n'aient pas de problème de température.

Le lendemain, elles se réveillèrent et détectèrent une présence immédiatement. Elles sortirent. Les mouvements du vent n'indiquaient rien donc leur visiteur n'était pas tout près. Par contre le chant des oiseaux émettait une sorte de surprise. Des animaux avaient dû s'éloigner de l'endroit et d'autres oiseaux s'éparpillés pris de peur. En écoutant chaque son, les deux furent capables de déterminé que leur visiteur était à 15 minutes de leur position actuelle. Elles échangèrent un bref coup d'œil. La veille, elles n'avaient pas chassé trop loin et elles masquèrent leurs traces et leurs odeurs. Elles se rejoignirent prêt de la maison. D'autres anomalies leur indiquèrent que le visiteur arriverait dans 7 minutes et qu'il venait dans leur direction. Elles allèrent du côté d'une clairière où ils passeraient forcément et montèrent dans un arbre avec une agilité incroyable. Elles montèrent sur la branche la plus haute camouflée par le reste du feuillage. Elles ralentirent leur respiration et plus rien ne pouvait les rendre visible.
Leur visiteur passerait forcément par là et elles étaient prêtes à lui bondir dessus en cas de danger.



© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia

_________________

Moli:
 


Ouvrez les yeux!:
 
avatar
Messages : 27
Date d'inscription : 26/03/2014
Age : 17

Feuille de personnage
Race :: Mi-chat mi-humaine rebelle.
Maître de/Hybride de :: Je suis Rebelle! J’habite à la forêt de l'Aurore!
Aime/Sort avec :: Personne
Hybride Rebelle ♀
Voir le profil de l'utilisateur
Hybride Rebelle ♀
MessageSujet: Re: Une hybride rebelle un peu seule. [Pv : Homura] Dim 25 Mai - 23:40
Homura
Si il y avait bien quelque chose qui me posait problème dans cette immense forêt, c'était laver mes vêtements. Je n'avais que ma tenue de chasseuse comme vêtement et je m'en contentait largement. Le problème était que pour le laver, je devais me mettre en sous-vêtements et frotter. Une fois cette tache finit, je devais ensuite m'occuper de mes sous-vêtements. Ce qui fait que pendant que tout cela séchait, j'étais nue dans la rivière. Je profita pour me laver et nager un peu sur toute la longueur pour tester mon endurance et contre le courant pour tester ma force. Je finissais souvent exténuée sur la rive prenant quelque minute pour reprendre mon souffle. Non non, je n'étais pas nudiste, mais personne ne me voyait. Je me rhabilla un peu rapidement remplissant ma gourde aussi par la même occasion.

Une fois ma toilette finit, je réfléchis a ce que j'allais faire. Cela faisait déjà un certain moment que je n'avais pas eu de contrat, je devrais peut être aller voir les scientifiques pour voir s'ils n'avaient pas eu de problèmes et la raison du pourquoi je n'avais plus de mission. Je ramassais mes affaires, gardant mon arbalète a mon bras pour peut être chasser un animal en chemin. Je n'avais pas encore remarquer que je faisait autant de bruit pour faire fuir tout les animaux autour, car je n'en croisa un seul. Plus je marchais plus je ne voyait rien, je pris mon temps, avançant a pas de loup faisant le moins de bruit que possible. Elle chercha des pistes, des traces, rien.

Je sentis alors un peu plus loin un cerf, je sortis un carreaux de ma tenue, arma mon arbalète, puis sortie un autre carreau, pour au cas ou. Je me dirigea suivant la piste du cerf, j’arrivai dans une clairière ou j’aperçus enfin le cerf. Je tira sur lui et il s'écroula aussitôt. Lorsque je vint pour m'approcher de lui je sentis une présence inconnue. Je scruta la clairière me demandant qu'est ce que c'était. Mon carreau toujours en mai, je m'approchais à pas de loup près d'un arbre. Ce fut sa plus grande erreur de la matinée car quelqu'un tomba sur elle et l’assomma, elle eu néanmoins le temps de lui planter son carreau dans le bras par réflexe avant que le néant ne prenne le dessus sur elle.
avatar
Messages : 28
Date d'inscription : 03/05/2014
Localisation : Dans la forêt
Maître Mercenaire
Voir le profil de l'utilisateur
Maître Mercenaire
MessageSujet: Re: Une hybride rebelle un peu seule. [Pv : Homura] Mer 28 Mai - 23:50
Mystérie




















❝ Une prisonnière ❞



Je fixais la jeune fille qui vadrouillait dans la forêt. Au début, je me suis dit que je la laisserai tranquille puis finalement je remarquais qu'elle était armée. Elle fit l'erreur de passer sous l'arbre et je lui tombais dessus. Je n'esquissais même pas une grimace lorsque son carreau m'ouvrit le bras. Je la débarrassais des ses armes sans en oublier une seule et la porta sur mon dos. De toute façon, si elle se réveillait elle n'oserait pas esquisse le moindre mauvais geste. Sauf si elle voulait que Moli lui crève les yeux. Tant que je ne saurais pas ce qu'elle faisait dans la forêt, je ne serais pas tranquille. Je pénétrais sur mon territoire et l'emmenait assez loin de chez moi, sur une frontière. Je la fixais un instant et commençait à la ligoter avec un tas de verdure dont du lierre.
Tandis que Moli la surveillait, je cueillais non loin quelques herbes. J'en mâchais certaines et les appliquait sur mon bras tandis que j'en avalais d'autres. Les plantes restantes servirent à me bander le bras. Je ne le garderais pas bien longtemps car l'entaille n'était pas trop profonde. J'avais prévenu toutes infections.
Je m'asseyais devant la jeune fille qui ne devrait pas tarder à reprendre conscience. Je n'étais pas lourde mais j'y avais mis tout mon poids. Moli vint se serrer contre moi, nos queues battants au même rythme. J'étais visiblement plus calme et moins en colère qu'elle. Je lui fis une caresse sur la tête pour la tranquilliser et reporta mon attention sur notre prisonnière. Elle le serait tant que je ne serais pas sûre qu'elle ne nous ferait aucun mal.



© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia


_________________

Moli:
 


Ouvrez les yeux!:
 
avatar
Messages : 27
Date d'inscription : 26/03/2014
Age : 17

Feuille de personnage
Race :: Mi-chat mi-humaine rebelle.
Maître de/Hybride de :: Je suis Rebelle! J’habite à la forêt de l'Aurore!
Aime/Sort avec :: Personne
Hybride Rebelle ♀
Voir le profil de l'utilisateur
Hybride Rebelle ♀
MessageSujet: Re: Une hybride rebelle un peu seule. [Pv : Homura] Ven 30 Mai - 21:25
Homura
Je me rappelle juste que je poursuivais un cerf, puis ensuite le noir. Il y a quelques minutes, tout était noir, comment était-il possible alors que je sois arrivée dans le salon de ma maison dans mon village natal. Ma famille était là, en vie, mes parents aussi, finalement ces deux ans de malheur n'étais qu'un rêve ? Il était en vie et je n'avais jamais eu a risquer ma vie auprès d'hybride fou et dangereux ?

Dans le salon ma mère me pris dans ces bras me câlina fort, me laissant aller à cette étreinte douce et réchauffante. J'avais eu si peur de perdre ma mère pour toujours, je la serra fort contre mon cœur avant de sauter dans le dos de mon père pour lui faire un câlin mais pas par derrière. Il ne s'y attendait pas et nous rigolions heureux. Je passais devant lui, venant le chatouiller et lui me portait pour que j’arrête. C'était drôle. L'heure du repas sonna, mère nous appela a table, et j'y pris place. On mangeait des pâtes à la carbonara, mon plat préféré. Je mangeais avec appétit, comme si ce goût ne m'avait jamais quitter mes lèvres. Comme si je n'avais jamais eu a les abandonner. Après manger, ces parents étaient aller ce reposer et elle n'ayant pas envie de dormir alla se promener dehors en sautant partout heureuse, à la recherche de quelqu'un avec qui jouer. Et c'est là ou tout deviens sombre, du sang partout dans les rues et sur les murs.

Mon instinct me dis de rentrer, mais trop tard. Cette silhouette noire... Elle les avait tuer....La vision d'horreur me ramena bien vite à la réalité. Je me réveilla en sursaut, essayant de me calmer, de me persuader que c’était un rêve, un affreux rêve... Non un cauchemar remplis de trop de souvenir. Je secouais la tête essayant de m'étirer mais je n'y arrivais pas, je me rendis compte bien vite que j'étais ligotée, et que j'étais désarmée. Donc j'avais été assommé.... Tout ce qui était embrouiller devint bien vite clair a mes yeux. Je m'étais faite assommée pendant que je chassait un cerf et j'avais fait cet affreux cauchemar qui servait à me rappeler éternellement ma haine pour les hybrides. Je cherchais du regard qui avait pu faire cela, avant de me rendre compte qu'une petite fille était assise devant moi avec un chat dans ces bras et des queues qui battaient de l'air. C'était une hybride ! Et chat qui plus est. Ça me rendait folle d'avoir baisser ma garde pour me faire attraper par ce truc si petit. J’étais plutôt énervée mais je gardais mon sang froid, je devais réfléchir c'est tout ce que je pouvais faire, mais la voir battre ça queue me rendait folle, je voulais juste la ligote à mon tour en lui laissant quelque blessure pour la ramener auprès des scientifiques qui se débrouilleront avec elle.

Je l'observais avec ces long cheveux blancs qui traînait a terre, des griffes, des oreilles de chat, une queue de chat... J'avais enfin de quoi jouer de nouveau, mais avant de la torturer de la pire des manières j'allais d'abords me libérer de ces choses et trouver ou elle avait cacher mes armes.

''Heho la chose inutile devant moi, détache moi maintenant et je réfléchirais t'épargner ou pas et où se trouve mon arbalète ?! ''

J'avais presque cracher mes mots détestant m'adresser a ces trucs. Je voulais qu'on me laisse tranquille ! Je voulais la faire saigner ! J'étais dégoûter de me retrouver dans cette position d’infériorité pour ne pas avoir été assez vigilante.
avatar
Messages : 28
Date d'inscription : 03/05/2014
Localisation : Dans la forêt
Maître Mercenaire
Voir le profil de l'utilisateur
Maître Mercenaire
MessageSujet: Re: Une hybride rebelle un peu seule. [Pv : Homura] Dim 1 Juin - 13:37
Mystérie




















❝ MON TEXTE ICI ❞
Une petite citation ~



Je la regardais et l'écoutais. Sa rage folle m'effrayait au plus haut point. Une larme coula sur mon visage mais je m'essuyais rapidement les yeux. J'avais beau être débrouillarde, j'étais morte de peur. Je serai instinctivement mon bras blessé tandis que l'odeur de ma peur et celle de Moli devenait de plus en plus irrespirable mais l'humaine ne le sentait pas. Je ne savais pas trop quoi faire. Je n'allais quand même pas la tuée!

<Tu sais ce n'est pas parce qu'on n'aime pas quelqu'un que l'on doit décider s'il doit vivre ou mourir.>

J'avais lâché ça instinctivement. Les souvenirs m'assaillirent. Ma mère m'avait dit ça avant que nous soyons capturés. Ma gorge se noua et je revis la lutte vaine de mes parents pour me récupérer. Maintenant ils étaient sûrement morts et moi j'avais été traité comme un vulgaire cobaye. Les larmes montèrent et n'étant plus habituée à faire face à mes sentiments, je ne pus les retenir. Je pleurais de tristesse et de rage mais réussit à parler d'une voix calme :

<Tu sais, avant j'étais une humaine comme toi. J'ai été transformée alors que je n'avais que 4 ans. Si je me suis tant éloignée de toutes activités c'était bien pour éviter qu'on me refasse du mal. Je n’ai jamais rien demandé de tout ça moi ! Je n’ai jamais voulu ça et je voudrais vivre comme n’importe qui et non exclu !>

Je me rendis soudain compte que j’avais hurlé mes deux dernières phrases faisant redoublé mes larmes. Mon visage était totalement mouillé et mes vêtements aussi. Je lui dis d’un ton plus calme.

<Si tu crois que je vais te libérer pour que tu me ramènes en enfer tu te trompes fortement.>

Je m'essuyais de nouveau le visage réussissant enfin à me calmer tandis que Moli se frottait contre moi dans l'espoir de me consoler. Elle se mit à miauler à l'intention de la jeune fille et je dû lui traduire car elle ne comprenait sûrement pas :

<Elle dit que tu devrais te libérer de tes mauvais souvenirs et arrêter de te bloquer sur le passé.>

Je m'interrompis incrédule et la fixait mon amie :

<Mais de quoi tu parles? Comment tu peux savoir ça?>

Elle m'expliquait dans le langage des chats que ça se voyait à la façon dont elle s'était agitée dans son sommeil et à son réveil et que ça se lisait dans ses yeux. Je la regardais hébété de ne pas l'avoir remarqué.
Je tournais de nouveau mon attention vers la fille et dit :

<Moi tout ce que je veux c'est avoir la paix. Si je ne peux pas vivre en harmonie avec quelqu'un, autant avoir la paix. Alors je ne te libérerais pas tant que je ne serais pas sûre que tu ne me fasses pas un mauvais plan. Je te rendrais tes armes quand je serais sûre que tu ne me feras rien. Etant donné que tu n'as pas l'air coopérative, je pense que je vais devoir attendre que tu sois très affaiblie par la faim et la soif.>

Ma terreur grandit, je ne savais vraiment que faire. Même si elle était ligotée, je ne voulais pas la laissé mourir mais en même temps c'était moi qui était prise au piège. Je ne savais pas quoi faire je pouvais toujours parler mais je n'étais pas sûre que ça la rende plus gentille. Je ramenais mes jambes contre moi et réfléchit tout en gardant un œil sur elle et sur le moindre geste qu'elle pourrait faire.



https://www.youtube.com/watch?v=cUC_rzsiua8


_________________

Moli:
 


Ouvrez les yeux!:
 
avatar
Messages : 27
Date d'inscription : 26/03/2014
Age : 17

Feuille de personnage
Race :: Mi-chat mi-humaine rebelle.
Maître de/Hybride de :: Je suis Rebelle! J’habite à la forêt de l'Aurore!
Aime/Sort avec :: Personne
Hybride Rebelle ♀
Voir le profil de l'utilisateur
Hybride Rebelle ♀
MessageSujet: Re: Une hybride rebelle un peu seule. [Pv : Homura] Ven 6 Juin - 23:12
Homura
La haine que j'éprouvais envers cette petite chose était immense. J'avais envie de la prendre et de la tuer d'un coup. Mais je m'en prenais aussi  à moi même de ne pas avoir fait plus attention. Je la fusillais du regard dégoûtée et en colère. J'avais juste envie de la tuer et si elle voulait me tuer je me ferais un plaisir de lui montrer que je n'était pas un jouet facile à battre. Je n'avais pas fait attention a ce qu'elle disait, mais les larmes que je vis monter à ces yeux me remplissaient de bonheur, en espérant que j'étais la cause de son malheur. On aurait pu croire qu'elle était énervée, ce qui me fit rire.

''Tu sais, avant j'étais une humaine comme toi. J'ai été transformée alors que je n'avais que 4 ans. Si je me suis tant éloignée de toutes activités c'était bien pour éviter qu'on me refasse du mal. Je n’ai jamais rien demandé de tout ça moi ! Je n’ai jamais voulu ça et je voudrais vivre comme n’importe qui et non exclu !''

Elle avais ose crier sur moi l’atrocité ! Elle avait de la chance que j'étais attachée j'aurais voulu lui foutre une claque. Comment pouvait-elle croire que me raconter sa vie l'épargnerais ? J'en avais rien a faire. Elle était passer dans l'autre clan pour moi ce n'était rien de plus qu'une vermine maintenant. Que sa vie de solitaire continue moi je suis seule depuis deux ans et je m'en suis jamais plains. Si elle voulait du monde, je pouvais l'emmener chez les scientifiques, là il aurait du monde.

"Si tu crois que je vais te libérer pour que tu me ramènes en enfer tu te trompes fortement."

Ces pleurs étaient comme une douce symphonie pour mes oreilles. Comment des truc animal pouvait-il ressentir les mêmes émotions que nous. Comment pouvaient-ils croire qu'ils étaient humains juste parce qu'ils croyaient avoir des sentiments. Si c’était le cas, ils ne décimeraient pas une famille tout entière, tout une village comme ça, sans raison. Je la regardais s'essuyer le visage, heureuse que je la fasse souffrir et frustrée de ne pouvoir la maltraité plus. Le chat qui l'accompagnait miaula dans ma direction. Comme si je pouvais le comprendre ? Je ne parle pas le chat moi.

"Elle dit que tu devrais te libérer de tes mauvais souvenirs et arrêter de te bloquer sur le passé."

Bien sur, il n'y a que les animaux pour se comprendre entre eux. Je les laissait a leur discussion ne comprenant rien. Ne voulant rien comprendre. Je réfléchissais à comment me sortir de là. Lui couper la tête ? Mais avec quoi... Ça me rendait folle d’être sans mes armes et attachée contre un arbre. Je devais me rendre compte de l’évidence.... J'étais prisonnière. Les deux animaux cessèrent de parler entre elles et me regardèrent.

"Moi tout ce que je veux c'est avoir la paix. Si je ne peux pas vivre en harmonie avec quelqu'un, autant avoir la paix. Alors je ne te libérerais pas tant que je ne serais pas sûre que tu ne me fasses pas un mauvais plan. Je te rendrais tes armes quand je serais sûre que tu ne me feras rien. Étant donné que tu n'as pas l'air coopérative, je pense que je vais devoir attendre que tu sois très affaiblie par la faim et la soif."

Je soupirais longuement. Son discours sur la paix m'avait limite... fait... vomir. Sans oublier qu'elle enfonçais le clou sur la réalité que je venais à peine de comprendre. J'étais la prisonnière de ce truc minuscule et insignifiant. J’étais habituée a rester longtemps sans manger donc ce n'est pas cela qui m'inquiétais. Non ce qui m’inquiétais le plus, c'est que j'allais devoir faire la causette avec ça...Voilà de quoi gâcher mon humeur.

''Tu sais quoi. Je m'en fiche royalement. Tu ne veux pas me lâcher ? Comme tu le souhaite mais je peux t'assurer que mon humeur est massacrante avec des gens de ton espèce.''
avatar
Messages : 28
Date d'inscription : 03/05/2014
Localisation : Dans la forêt
Maître Mercenaire
Voir le profil de l'utilisateur
Maître Mercenaire
MessageSujet: Re: Une hybride rebelle un peu seule. [Pv : Homura] Dim 8 Juin - 23:22
Mystérie




















 ❝ Je ne veux pas mourir ❞
JE NE VEUX PAS MOURIR! ~




Je la fixais et fit un grand sourire. Je venais de comprendre ce qui la rendait heureuse et ce qui l'énervait. Je passais d'un sourire d'enfant à un sourire noir.

<Tu sais que tu commences franchement à me gonfler? Tu crois sérieusement que je n'ai pas compris ta haine envers moi? J'ai passé des années seule. Ce n'est pas de ça que je me plein! Je me plein de gens comme toi qui me veulent du mal. Je ne suis en sûreté nul part. Je pensais que tu étais quelqu'un d'intelligent. De très intelligent même. Mais apparemment je me suis trompée. Tu n'ai pas fichu de faire la différence entre chaque personne et chaque hybride. Tu n'es pas capable de voir que même si on m'a greffé des oreilles et une queue je suis la même que si j'étais humaine. Faut-il que je t'en greffe des oreilles pour que tu comprennes que tu seras toujours la même?>

J'éclatais de rire. Cette fille ne voyait vraiment pas plus loin que le bout de son nez. Je me tus, avec un visage indifférent et commençai à jouer avec une touffe d'herbe comme je le faisais quand j'avais quatre ans. Je me plaquai vivement la queue au sol à m'en faire mal. Je fis une grimace d'ailleurs avec une haine envers ces attributs animale qui me rendaient si monstrueuse auprès des autres alors que j'étais on ne peut plus gentille. On ne me laissait juste pas ma chance. Je me rendis soudain compte que du sang s'écoulait de ma queue et je la relâchais. J'avais appuyé si fort que même mes griffes rétractés avaient réussi à se planter dedans. Je n'étais qu'à peine égratigné mais j'avais réussi à me faire mal.

<Bon on fait quoi? Je te tue? Après tout tu ne me donnes pas le choix. Si je ne te tue pas tu me poursuivras à jamais pour me tuer.>

Je saisi une de ses armes et la serrait si-fort que je m'en faisais mal. Je ne voulais pas la tuer mais qu'est ce que je pouvais faire d'autre? Je reposai l'arme. Je ne voulais vraiment pas.

<Je crois que tu vas devoir me tuer. Après tout tu n'as que faire d'une vie tu es si égocentrique.>

Je tranchais ses liens d'un coup de griffes et lui jeta ses armes. J'intimai à Moli de filé ce qu'elle fit. Elle n'avait pas d'autre choix, elle ne méritait pas de mourir. Moi non plus, mais je n'avais rien demandé. De toute façon je ne pouvais rien contre elle. Les liens auraient faibli elle m'aurait tué. Je me mis à murmurer une jolie berceuse que ma mère me chantait quand j'étais petite et la fixait, regardant la mort venir. Je retins mes larmes. Je ne pouvais rien faire. Si je me sauvais elle me retrouverait et je ne pouvais pas vivre dans la peur. Un voix dans ma tête criait : Bouge! Bouge! BOUGE! BOUGE! BOUGE!!!!
La voix se renforçait mais je continuais à murmurer la chanson. Je me forçais à ne pas bouger. Non je n'étais pas lâche. Juste épuisée et j'espérais autre chose de l'autre côté. Je jetais un objet dans la main de la fille. Je lui avais jeté le peu d'argent que j'avais.

<Si ça peut t'aider.>

C'est bon j'étais prête. Je la fixais sérieusement et attendais le moment fatal. Tout mon corps se contractait pour se sauver mais je me bloquais. Toute ma vie était un enfer et ça le resterait. Je n'avais plus le choix. Je repris ma berceuse.



© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia

_________________

Moli:
 


Ouvrez les yeux!:
 
avatar
Messages : 27
Date d'inscription : 26/03/2014
Age : 17

Feuille de personnage
Race :: Mi-chat mi-humaine rebelle.
Maître de/Hybride de :: Je suis Rebelle! J’habite à la forêt de l'Aurore!
Aime/Sort avec :: Personne
Hybride Rebelle ♀
Voir le profil de l'utilisateur
Hybride Rebelle ♀
MessageSujet: Re: Une hybride rebelle un peu seule. [Pv : Homura] Mer 11 Juin - 0:51
Homura
Je fermais les yeux en réfléchissant... non en me reposant. Cela ne servait a rien de réfléchir a un plan quand nous étions coincer, il fallait que je sois patiente et attendre le bon moment pour sortir de là. Et je savais que je n'aurais pas besoin d'attendre longtemps. Je somnolais déjà un peu.

Tu sais que tu commences franchement à me gonfler? Tu crois sérieusement que je n'ai pas compris ta haine envers moi? J'ai passé des années seule. Ce n'est pas de ça que je me plein! Je me plein de gens comme toi qui me veulent du mal. Je ne suis en sûreté nul part. Je pensais que tu étais quelqu'un d'intelligent. (…).

Je ne l'écoutais pas jusqu'à la fin. L’écouter me rendais folle. Peut être qu'a force l'ignorer, elle se rendrait compte que j'en avais rien a faire d’elle et elle finirait par me lâcher ? Non ? C'était la meilleure solution que j'avais pour l'instant. Qu'elle continue de me détester je m'en fichais....J'étais plus intelligente qu'elle... Beaucoup plus et elle ne me faisait pas peur. Je lui montrerais qui je suis... Si seulement javais mon arbalète.... Je l'entendis rire. Elle serait entrain de se moquer de moi ? Je rêvais ou, elle se moquais bien de moi ? Comme si un cerveau demeurée comme elle pouvait me comprendre. Mes yeux toujours fermés, je ne la regardait pas... Je ne voulais pas la voir. Je voulais qu'elle croit qu'elle ne me faisait tellement peur que je me permettais de dormir pendant qu'elle me parlait. En faite, je ne faisais pas beaucoup d'effort, parce qu'elle m'ennuyait vraiment.

Bon on fait quoi? Je te tue? Après tout tu ne me donnes pas le choix. Si je ne te tue pas tu me poursuivras à jamais pour me tuer.

Cette phrase me fit sourire, j'ouvris les yeux la voyant pointer mon arbalète dans ma direction. Je ne pouvais m’empêcher de sourire, en l'encourageant à aller jusqu'au bout. De toute façon mon arbalète ne tirait pas de carreaux tant que je ne l'avais pas au bras donc je n'avais rien a craindre. A part admirer son audace. Pourquoi ne pas m'avoir tirer dessus ? J'en avais rien a faire d'elle, et me tuer aurait peut être aider tout le monde non ? Elle ne m'avait pas tuer. Pourquoi ?

Je crois que tu vas devoir me tuer. Après tout tu n'as que faire d'une vie tu es si égocentrique.

Maintenant elle voulais que je la tue ? Cette fille ne savait pas ce qu'elle voulait ? De toute façon je ne pouvais pas la tuer sans mes... Elle trancha les lien avec ces griffes avant de jeter mes affaires devant moi. Le petit chat se sauvait et je profitais pour remettre tout mes carreaux sur ma tenues vérifiant qu'il n'en manquait aucun. Elle murmura quelque chose que je n'entendais pas bien au début, une sorte de berceuse ? Je mis mon arbalète dans mon bras vérifiant qu'il n'étais pas abîmée. Sa voix si fis plus forte... Elle chantait ? Cela faisait deux ans que je n'avais plus entendu de chanson....Je secouais la tète heureuse la voyant la debout, qui ne bougeait pas en attendant la mort. Elle me lança un peu d'argent dont je ne fis même pas attention et je la regardai d'un air interrogateur.

Si ça peut t'aider.

En plus j'étais payer pour tuer. Le paradis quoi. J'armais mon arbalète d'un carreau et le pointa vers l'hybride a tuer.  Elle me fixait sérieusement comme s'il était sur de son choix. Elle avait vraiment envie d'en finir avec sa vie... C'est la première fois qu'elle voyait un hybride ainsi. Pourquoi ? Elle se détestais vraiment elle même a ce point ? Et pourquoi je ne tirais pas ? Pourquoi ?

Je la regardais pas je n'arrivais pas. Pourquoi ? Parce qu'elle étais comment moi ? On l'avait forcée a devenir comme ça... J'avais été obliger de devenir ce que j’étais aujourd’hui... Non j'étais pas comme elle ! Je ne serais jamais une hybride ! Ces animaux ne serait jamais humain ! Je décocha mon carreau en relevant la tête, mais le carreau avait juste effleure son bras. J'avais ratée ma cible alors qu'elle ne bougeait même pas ? N'avais-je tout simplement pas fait exprès de l'éviter ? De lui donner une chance ? Vue ou elle vivait,, elle ne tuerait personne... Elle n'avait pas de pouvoir... Elle se détestait...Elle m'avait laisser en vie... Je lui devais une vie... Je rangea mon arbalète dans mon dos regardant à terre.

"Je te laisse la vie sauve..."
avatar
Messages : 28
Date d'inscription : 03/05/2014
Localisation : Dans la forêt
Maître Mercenaire
Voir le profil de l'utilisateur
Maître Mercenaire
MessageSujet: Re: Une hybride rebelle un peu seule. [Pv : Homura] Mer 11 Juin - 20:43
Mystérie




















 ❝ Je ne veux pas mourir ❞
JE NE VEUX PAS MOURIR! ~




Je la fixais, sans ressentir la douleur dans mon bras. Les larmes me vint quand elle me dit qu'elle me laisserait la vie sauve.

<Je croyais que j'étais un monstre à tes yeux? Que tu voulais ma peau?>

Au début j'étais heureuse d'être une hybride je trouvais ça franchement sympa et très drôle. Mais en grandissant j'ai remarqué que les hybrides étaient détestés des gens. Ils ne voyaient pas ce que les hybrides étaient à l'intérieur et il nous détestait alors qu'on avait rien demandé. On n'avait jamais voulu qu'on nous modifie ainsi. On était des humains comme les autres.
Je me laissais tomber à terre et me griffant méchamment les oreilles. J'ignorais le sang qui coulait à flot et me mit à pleurer et à crier :

<Je croyais que tu me détestais! Je croyais que tu n'avais que faire de ma vie! Pourquoi tu ne m'as pas tué? J'ai jamais demandé ça moi! J'AI JAMAIS VOULU QU'ON ME CHANGE! J'AI JAMAIS VOULU QU'ON TUE MES PARENTS! Ma mère était enceinte j'allais vivre une vie heureuse avec un frère ou une sœur, des parents et...>

Ma voix se brisait tellement que je me laissais aller sur le flanc, dans mon sang en pleurant et en hurlant une simple et longue syllabe : "Aaaaaaah" Tout ce que j'avais garder depuis que j'étais une hybride ressortait maintenant. Pourquoi maintenant? J'avais toujours tenu bon, je n'étais pas si malheureuse. J'avais Moli... Je me rendis compte que j'avais arrêter de hurler et que mes larmes continuaient de couler à flot comme mon sang mais que tout était silencieux. Je me roulais en boule, arrêtant de me griffer les oreilles et ressentant la douleur m'assaillir. Je levais simplement les yeux vers la fille. Je savais qu'elle me haïssait. Pourquoi est-ce qu'elle ne m'avait pas tué alors?
Je me rendis compte que je ne voulais pas mourir. Que tout ce que je voulais c'était quelqu'un qui me comprenne. Moli était bien mais j'avais besoin de parler à un humain aussi des fois. J'étais quand même toujours humaine même si on m'avait rajouté des attributs animal.



© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia

_________________

Moli:
 


Ouvrez les yeux!:
 
avatar
Messages : 27
Date d'inscription : 26/03/2014
Age : 17

Feuille de personnage
Race :: Mi-chat mi-humaine rebelle.
Maître de/Hybride de :: Je suis Rebelle! J’habite à la forêt de l'Aurore!
Aime/Sort avec :: Personne
Hybride Rebelle ♀
Voir le profil de l'utilisateur
Hybride Rebelle ♀
MessageSujet: Re: Une hybride rebelle un peu seule. [Pv : Homura] Lun 23 Juin - 3:05
Homura
Je ne la regardait toujours pas, regardant toujours le sol me demandant si ce n’était pas qu'une grosse d'avoir eu a accepter de l'épargner...

« Je croyais que j'étais un monstre à tes yeux? Que tu voulais ma peau? »

Je soupirais... énervée... Elle disait des choses... C'est vrai, elle était un monstre. Une petit chose insignifiante que je m'étais promis de traquer et de tuer. Depuis 2 ans ma vie se résumais a en voir un et a le tuer... et la... Quelle honte. J'avais même manqué ma cible. Pourquoi ? Ils sont tous mauvais. Je devais les tuer ! Et pourtant...

Je me dirigeais vers elle en regardant toujours le sol pour ne pas voir ces sanglots que je ne cessait d'entendre depuis tout à l'heure la. Un odeur de sang venait chatouiller mon nez. Elle continuait encore a se martyriser... Si jeune et déjà si maso. Je me demandais pourquoi la vie était aussi injuste avec les autres... avec moi.

« Je croyais que tu me détestais! Je croyais que tu n'avais que faire de ma vie! Pourquoi tu ne m'as pas tué? J'ai jamais demandé ça moi! J'AI JAMAIS VOULU QU'ON ME CHANGE! J'AI JAMAIS VOULU QU'ON TUE MES PARENTS! Ma mère était enceinte j'allais vivre une vie heureuse avec un frère ou une sœur, des parents et... »

Je croyais te détester aussi. Je croyais moi aussi que je n'avais rien a faire de sa vie... Alors pourquoi j'ai changer de trajectoire au dernier moment ? C'est enfant m’agaçait a me ramener la réalité devant les yeux. Non seulement je n'étais pas capable de tuer mais j'allais finir par m'attacher a cette chose ? Jamais de la vie. Il était temps de partir.

Je me retrouvais sans le vouloir a coté d'elle, mes pas cherchais mon carreau mais il fallait passer a coter d'elle. Je jeta un regard vers elle, coucher dans son sang, elle pleurait fortement. Voilà que la petite faisait une dépression... Comme si elle avait du temps a perdre a la consoler. Je soupirais la regardant une dernière fois, avant de me rendre compte qu'elle ne criait plus et qu'elle s'était rouler en boule. Elle leva des yeux remplis de douleur vers moi, je l'ignora aussi tôt. Pourquoi je ne l'avais pas tué... La question me trottait dans la tête aussi. Enfin... Non. Elle ne me trottait pas dans la tête. Je lui devais une vie ceci fait je pouvais m'en aller.

Je recommençais a marcher, cherchant mon carreau que j'avais lancé un peu plus tôt. Je détestais perdre mes carreaux...C'était comme laisser des traces la ou je ne devais pas en faire. Je soupirais en cherchant me demandant pourquoi elle n’appelait pas son chat parce que moi je comptais partir.

''Je ne peux rien faire pour toi. Je te laisse la vie sauve mais ne croit pas que je te porte pour autant dans mon cœur. Rend moi un service, arrête de larmoyer sur ton sort. Assume tout ce que tu es devenue et cesse de pleurer dans ma tête. Viens te rendre utile et chercher mon carreau que je parte et que je dégage de ta vie misérable.''

Je reportais mon attention au buisson, cherchant ou j'avais à ce point mal envoyer ce carreau a la con. J'avais presque l'impression d’être misérable en ce moment. Je n'étais pas encore prêt a affronter ce salop... J'en étais incapable.
avatar
Messages : 28
Date d'inscription : 03/05/2014
Localisation : Dans la forêt
Maître Mercenaire
Voir le profil de l'utilisateur
Maître Mercenaire
MessageSujet: Re: Une hybride rebelle un peu seule. [Pv : Homura] Mer 25 Juin - 13:45
Mystérie




















 ❝ Je ne veux pas mourir ❞
JE NE VEUX PAS MOURIR! ~




Je me ravisais, honteuse d'avoir craquer. Je l'écoutais parler et me rendis compte que même si on avait pas eu le même problème, on était toute les deux aussi malheureuse. La même douleur psychologique mais cette fille était trop fière pour l'admettre. Je me levais et m'approchais d'elle. Je savais qu'elle n'apprécierait pas du tout ce que j'allais faire mais j'en avais tant besoin.
Je la pris dans mes bras, tout en lui rangeant son carreau que j'avais retrouvé sous mon corps.
Je fermais les yeux tout en profitant du contact que je n'avais pas eu depuis bien des années. Même si je m'attendais à un rejet rapide, ce petit instant était sacré à mes yeux. J'en profitais pour lui murmurer à l'oreille :

<J'en ai marre d'être seule. Il faudrait que tu fasses la différence entre les hybrides qui méritent la mort et ceux qui ne le méritent pas. Je peux t'accompagner et t'aider à faire le sale boulot si tu veux.>

Franchement, je m'attendais à ce qu'elle me repousse et à ce qu'elle me dise encore que j'étais trop misérable pour que je l'accompagne. Mais j'étais décidée à tenter ma chance malgré tout. De toute façon j'en avais marre de cette routine un peu trop paisible à mon goût. Je n'étais peut être pas capable de tuer mais je pouvais facilement mettre quelqu'un au tapis voir le blesser avec mes griffes.



© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia

_________________

Moli:
 


Ouvrez les yeux!:
 
avatar
Messages : 27
Date d'inscription : 26/03/2014
Age : 17

Feuille de personnage
Race :: Mi-chat mi-humaine rebelle.
Maître de/Hybride de :: Je suis Rebelle! J’habite à la forêt de l'Aurore!
Aime/Sort avec :: Personne
Hybride Rebelle ♀
Voir le profil de l'utilisateur
Hybride Rebelle ♀
MessageSujet: Re: Une hybride rebelle un peu seule. [Pv : Homura] Ven 27 Juin - 0:11
Homura
Je secouais la tête, pourquoi penser au futur ? Il suffisait que je m'améliore un peu et je pourrais enfin le battre et venger ma famille. Au contraire cette fille me servait... de préparatoire. Plus j'affronterais d'hybride mieux je me débrouillerais face à lui. Je soupirais... ce carreau était décidément introuvable. Je cherchais a retracer le chemin qu'avait pus prendre le carreau, mais je finissais toujours par ne rien trouver, comme s'il c'était volatilisé. Je sentais la chose se rapprochait derrière moi, j'étais prête a riposter cete fois si.

Comment cette petit chose pouvait-elle croire qu'on était pareil ? Peut être que je me detestais oui...Peut être que je détestais... cette vie ? Ce conte fée qui était déjà finie? Pourtant les conte de fée, on toujours un happy end nan ? Alors pourquoi pas la mienne ?

Je ne l'avais pas sentit se raprocher autant, elle m'entoura dans ces bras. Je ne pouvais pas la voir, elle m'avait enserré par derrière, je supose qu'elle devait être heureuse de me faire un calin ? Avant que je la force a me lacher je sentis qu'elle vint me chuchoter quelque chose à l'oreille.

« J'en ai marre d'être seule. Il faudrait que tu fasses la différence entre les hybrides qui méritent la mort et ceux qui ne le méritent pas. Je peux t'accompagner et t'aider à faire le sale boulot si tu veux. »

Surprise, je l'étais, je ne m'attendais du tout pas à ca. Avant de lui repondre je la fis ce decoller à moi. Je détestais les calins. Plus que tout. Cette forme d'affection... cela m'agacais. Surtout quand je n'étais pas consentante pour ce genre de choses.

Je lacha un long soupir, en époussetant mes vêtements, essayant par la meme occasion d'enlever l'odeur de l'hybride sur moi. Alors comme ca elle voulais me tenir compagnie ?

''Ne me touche plus jamais. Coment oses-tu te proposer pour m'accompagner dans mon travail ? Comme si j'apprecierais ta compagnie maudite chose ! Tu ne me sera d'aucune utilité toi et ta miserable vie...Hum...''

Je réflechissais un long moment... Avoir un complice du camp ennemie serait bien non ? Et puis elle sait plutot bien utiliser les plantes, elle me serait utile quand je sors de combats. En plus, elle se détestait... Peut être que je pourrais l'aider a redevenir humaine apres avoir exterminer ce salopard et tout les choses de son espece. Je la regardais longuement.

''Ne crois pas que je fais un métier amusant. Je pourchasse tout les hybrides. J'ai bien dis TOUS. A la recherche de celui qui a tuer mes parents. Une fois que je l'aurais retrouver, je le tuerais une fois pour toute …''

Je voulais la prevenir de ce qui l'attendait si elle decidait de me suivre. Après tout ma vie, n'était pas une partie de cookie et de thé. Je dirais plus de sang et de mort sur la conscience. Enfin je m'en fichais de sa réponse. Si elle ne voulait pas me suivre ca n'allait pas me tuer, au contraire, je vivrais mieux.

Je recommencais a chercher ce carreau, non je ne l'avais pas oublié et je ne partirais pas sans.
avatar
Messages : 28
Date d'inscription : 03/05/2014
Localisation : Dans la forêt
Maître Mercenaire
Voir le profil de l'utilisateur
Maître Mercenaire
MessageSujet: Re: Une hybride rebelle un peu seule. [Pv : Homura] Sam 28 Juin - 22:03
Mystérie




















 ❝ Faut savoir raisonner ❞
JE ET AVOIR DE L'EMPATHIE !!! ~





Je l'écoutais parler et lâcha un profond soupir. Elle se remit à chercher son carreau et je lui indiquai du doigt le reste de ses carreaux, où je l'avais rangé. Je me mettais face à elle et me penchais, un doigt pointé sur elle et l'autre main sur la hanche.

<Tu n'es pas au-dessus de tout le monde il va falloir que tu le comprennes. Si je faisais comme toi tous les humains seraient mort parce que je serais sûre d'avoir tué ceux qui ont tués mes parents. Tu ne peux pas te servir de ta tête? Réfléchir intelligemment fouillé tes souvenirs n'importe quoi qui t'éviterait de décimer la race des hybrides? Les humains nous croient inférieur mais j'ai un bien meilleur flair que toi et de bien meilleurs yeux surtout dans le noir. Là dessus je suis supérieur à toi alors que tu peux me surpasser en d'autres choses. Alors arrête de t'inventer cette façade de méchante au-dessus de toute le monde ça ne sert à rien. Il serait temps que tu vives dans le présent et non que tu survives dans le passé. Quant à ton hybride, on va trouver un autre moyen que de décimer tous les hybrides car il y en a qui mérite de vivre et tu ne vaux pas mieux que lui pour tous les hybrides que tu as tué! Tu as détruit plus d'une vie d'ailleurs!>

Dans ma voix perçait une certaine rancœur. Je connaissais une bien vilaine histoire :

<Une petite hybride s'est mise à vivre dans les égouts, elle m'a fait exactement ta description tu as tué ses parents et elle n'avait pas plus de six ans. Je l'ai emmené avec moi, je voulais l'aider mais elle est morte le soir même car elle avait mangé quelque chose qui l'avait empoisonné et je n'ai rien pu faire. Une pauvre gamine comme toi sauf qu'elle n'avait pas de rancœur envers toi et qu'elle n'a pas survécu elle.>

Ça ressemblait à son histoire après tout. Il était temps qu'elle se rende un peu compte qu'elle faisait subir à certain la même chose que ce qu'elle avait subit.

<Tu connais ce proverbe? : Ne fait pas subir aux autres ce que tu n'aimerais pas qu'on te fasse subir. C'est bien d'exterminer tous les hybrides. C'est vrai que cette petite fille à mérité son sort après tout, n'est-ce pas? Tiens au passage, tout comme ma mère, sa mère était enceinte de deux mois.>

Je la fixais décidant d'arrêter là les choses. Si elle ne réagissait pas je ne savais plus quoi faire pour aider cette fille malgré le fait qu'elle croyait ne pas en avoir besoin. Je savais très bien qu'il y avait peu de chance qu'elle m'apprécie et qu'elle ne voyait que ses intérêts à ce que je l'accompagne puisqu'elle ne ressentait apparemment ni empathie ni amitié.




© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia

_________________

Moli:
 


Ouvrez les yeux!:
 
avatar
Messages : 27
Date d'inscription : 26/03/2014
Age : 17

Feuille de personnage
Race :: Mi-chat mi-humaine rebelle.
Maître de/Hybride de :: Je suis Rebelle! J’habite à la forêt de l'Aurore!
Aime/Sort avec :: Personne
Hybride Rebelle ♀
Voir le profil de l'utilisateur
Hybride Rebelle ♀
MessageSujet: Re: Une hybride rebelle un peu seule. [Pv : Homura] Sam 12 Juil - 17:13
Homura
Comment un carreau pouvait disparaître ainsi ? A qui bon continuer a chercher. Il me semblait que la petite chatte avait déjà fouillée là bas, donc refouiller ne servirait a rien. Je devais lui faire confiance ? Faire confiance à ces choses qui ne cessent de trahir notre monde.Faire confiance a des choses qui ne cessaient de tuer de jour en jour de plus en plus de victimes dont surtout des innocents ? Non je ne pouvait pas lui faire confiance, je tournais mon regard vers elle, commençant a scruter chaque particule du corps de cette chatte a la recherche d'un renflement qui montrerais ou se trouverais mon carreau. Je n'avais pas compris ce que son doigt voulait me montrer avant de me rendre compte qu'elle m'indiquait les autres carreaux où je les avaient laissés. Je soupirais longuement, en me disant que finalement un carreau en moins ou en plus...

Elle s'était mise face a moi pendant ma réflexion penchée avec un doigt qui me pointait.

"Tu n'es pas au-dessus de tout le monde il va falloir que tu le comprennes. Si je faisais comme toi tous les humains seraient mort parce que je serais sûre d'avoir tué ceux qui ont tués mes parents. Tu ne peux pas te servir de ta tête? Réfléchir intelligemment fouillé tes souvenirs n'importe quoi qui t'éviterait de décimer la race des hybrides? Les humains nous croient inférieur mais j'ai un bien meilleur flair que toi et de bien meilleurs yeux surtout dans le noir. Là dessus je suis supérieur à toi alors que tu peux me surpasser en d'autres choses. Alors arrête de t'inventer cette façade de méchante au-dessus de toute le monde ça ne sert à rien. Il serait temps que tu vives dans le présent et non que tu survives dans le passé. Quant à ton hybride, on va trouver un autre moyen que de décimer tous les hybrides car il y en a qui mérite de vivre et tu ne vaux pas mieux que lui pour tous les hybrides que tu as tué! Tu as détruit plus d'une vie d'ailleurs!"

Je soupirais longuement... Le ton de sa voix, ces mots... On avait l'impression qu'elle continuait a me détester. Si c'était le cas je n'avait peut être aucune raison de rester a ces cotés puisqu’elle me voyait toujours comme le mal incarnée. Je n'avais aucune raison de mettre ma patience a bout en la supportant encore plus longtemps. J'allais ramasser mes carreaux lui tournant le dos pour repartir mais elle recommença de plus belle.

"Une petite hybride s'est mise à vivre dans les égouts, elle m'a fait exactement ta description tu as tué ses parents et elle n'avait pas plus de six ans. Je l'ai emmené avec moi, je voulais l'aider mais elle est morte le soir même car elle avait mangé quelque chose qui l'avait empoisonné et je n'ai rien pu faire. Une pauvre gamine comme toi sauf qu'elle n'avait pas de rancœur envers toi et qu'elle n'a pas survécu elle."

Je m’arrêtais sur le coup, faisant volte face pour la regarder dans les yeux. Il y avait trop de similitude dans cette histoire et dans la mienne. Que cherchait-elle a faire ? Me faire culpabiliser ? Mon regarde devenais froid presque glacial et mon visage impassible et neutre ne cessait de la dévisager. Que cherchait-elle a me faire comprendre ? Je tue parce qu'on me demande de tuer moi. Eux ils tuent parce qu'il ne savent pas contrôler leur pouvoir.

"Tu connais ce proverbe? : Ne fait pas subir aux autres ce que tu n'aimerais pas qu'on te fasse subir. C'est bien d'exterminer tous les hybrides. C'est vrai que cette petite fille à mérité son sort après tout, n'est-ce pas? Tiens au passage, tout comme ma mère, sa mère était enceinte de deux mois."

Je la regardait dans les yeux le visage toujours aussi neutre, mon regard toujours aussi glacial... Cherchait-elle a me raisonner ? A me ramener sur terre ? A quoi bon. Je sais qu'est ce que je fais comme crime tout les jours. Que se soit mal ou bien je m'en fiche, les hybrides exécute sont ceux qui on commis des crimes, même s'il arrivait que je tuais par le plaisir c'est que parfois ils n’obéissait pas quand je leur ordonnait de venir.

Je soupirais longuement lui tournant le dos

''Tu as finis ton discours ? Parce que c'était du temps perdu pour moi et le temps c'est de l'argent.''

Je commençais a faire quelque pas... Pourquoi cherchait-elle a me ramener sur terre. Ce que je fait est bien, je n'ai pas a changer d'avis comme ça. Cette chatte m'agace et tout ce qu'elle dit me fait changer de caractère. Limite elle m’insupporte mais je dois avouer que sa connaissance et ses attribut pourrait m'être utile pour ma quête .

''Je te laisse une dernière chance pour faire ton choix. Suis moi et ne te plains pas de mes actes ou disparaît de ma vie et la prochaine fois qu'on se croise je ne te raterais pas.''
avatar
Messages : 28
Date d'inscription : 03/05/2014
Localisation : Dans la forêt
Maître Mercenaire
Voir le profil de l'utilisateur
Maître Mercenaire
MessageSujet: Re: Une hybride rebelle un peu seule. [Pv : Homura] Dim 13 Juil - 22:32
Mystérie




















 ❝ Faut savoir raisonner ❞
JE ET AVOIR DE L'EMPATHIE !!! ~





Je me mis à rire intérieurement. Malgré ce qu'elle me disait je savais que mes paroles avaient fait mouche et qu'inconsciemment ça la travaillait. Je n'étais pas débile. Même si j'ai des attributs en plus je n'ai pas changé d'état d'esprit depuis mes quatre ans je suis toujours humaines. A croire qu'elle avait peur que de se libérer de son fardeau allait lui faire du mal. Je murmurai quelques phrases qu'elle ferait sans doute semblant de ne pas entendre.

<Tes parents doivent ête bien malheureux d'être mort quand ils doivent voir ce que tu es devenu. Quand à moi je sais que tous les hybrides ne sont pas comme ça. La preuve, je n'ai jamais tué j'ai même déjà sauvé des humains. Des humains ou hybrides d'autres humains ou des humains ou hybrides d'autres hybrides.>

Je me rangeais à côté d'elle. Décidée à la suivre. De toute façon j'étais sûre de ne tuer personne. Je piégerais s'il le faut et je tenterais de sauver les enfants mais je n'allais pas tuer. Mes parents et mon futur frère ou ma futur sœur ne le souhaiterait pas. D'ailleurs, même si j'étais toujours humaine je ne l'aurais pas fait. Dans un sens je comprenais ce que ressentais la fille mais c'était dommage qu'elle finisse ainsi. Elle tuait sûrement pour le plaisir parfois mais il y avait des plaisirs bien plus simple et bien plus agréable. Comme mangé un bout de chocolat alors que tu passes ta vie à manger tes proies ou quelques légumes.
J'attrapais une herbe et la coinçait entre mes deux pouces. Je portais mes lèvres au creux et me mit à souffler. La feuille vibra et émit un son strident. J'attendis quelques secondes et vit Moli arrivé à fond de train. Elle grimpa sur ma jambe puis sur mon flanc avant d'atteindre mon épaule où elle s'assit. Elle me donna une sorte de coup de boule dans la joue pour me demander des caresses. Je me mis à rire, le même que quand j'étais encore humaine et lui caressa gentiment la tête.
Je me remis à marcher à côté de la fille et lui dit :

<Tu peux m'appeler Mystérie. Mais en réalité, je m'appelle Maya. C'est comme ça que mes parents m’appelaient mais je préfère qu'on m'appelle Mystèrie. Maya me rappelle des souvenirs douloureux.>

Je ne savais pas pourquoi je lui avais dit. Avec calme et sincérité en plus. Peut être que je m'habituais à la présence de quelqu'un finalement. Bien que ce soit une meurtrière, il y avait toujours du bon en elle. C'était quelqu'un, c'était ma nouvelle compagne de route.



© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia

_________________

Moli:
 


Ouvrez les yeux!:
 
avatar
Messages : 27
Date d'inscription : 26/03/2014
Age : 17

Feuille de personnage
Race :: Mi-chat mi-humaine rebelle.
Maître de/Hybride de :: Je suis Rebelle! J’habite à la forêt de l'Aurore!
Aime/Sort avec :: Personne
Hybride Rebelle ♀
Voir le profil de l'utilisateur
Hybride Rebelle ♀
MessageSujet: Re: Une hybride rebelle un peu seule. [Pv : Homura] Mer 16 Juil - 1:11
Homura
Si il existe bien une chose dont je suis sur c'est que ces paroles ne m'atteindront jamais. Ma haine, ma triste, ma solitude on construit une muraille impénétrable autour de mon cœur. Cela fait bien longtemps que je n'avais plus rien a perdre et que je ne regrettais plus les actes que je faisais. Sa leçon de morale n'avait pas fait mouche non, elle m'avait consolider dans mon raisonnement. Si je brisais des famille peut être que je serais pire qu'eux mais au moins j'aurais semer la tristesse et la solitude que j'ai enduré et que j'endure encore. En plus je n'avais pas à m'en vouloir car je ne punissais que ceux qui était sur mes contrats même si je devait avouer que j'en avais déjà tuer certain qui n'était pas sur la liste. Parfois c'était parce que c'est eux qui me cherchait, d'autre parce que je partais sur des rages folles a cause des souvenir. Cette chatte ne savait rien de moi, a part ce que je lui laissait voir et comprendre et malgré ca, elle croit me comprendre et me connaitre et veux me ramener sur terre... me raisonner ? Quelqu'un avait déjà essayer, si je me rappelle bien.... Je l'avais littéralement envoyer balader. Je ne serais libérer de mon lourd fardeau seulement et uniquement quand je l'aurait battue lui et si courir après les autres hybride me permettent de m'approcher de lui alors je continuerais. C'était ma quête, mon but, la chose qui me maintenait en vie avec encore un peu d'espoir. Le vent ramena à mes oreilles de nouvelles paroles insensées sortant de la bouche de cette chatte.

"Tes parents doivent ête bien malheureux d'être mort quand ils doivent voir ce que tu es devenu. Quand à moi je sais que tous les hybrides ne sont pas comme ça. La preuve, je n'ai jamais tué j'ai même déjà sauvé des humains. Des humains ou hybrides d'autres humains ou des humains ou hybrides d'autres hybrides."

J'ai du me retenir un maximum pour ne pas prendre sa tête dans mes mains et l'envoyer valdinguer sur un arbre. C'était ce qu'elle attendait, que ces paroles fassent mouche et je refuse de lui montrer qu'elle avait réussit. Elle prendrait aussitôt la grosse tête cherchant désespéramment à me ramener a la raison. Personne n'avait le dit de parler de mes parents sans les connaître. Cette chatte était définitivement chiante a ce mêler de ce qui ne la regardais pas. Je soupirais longuement. Bien sur qu'elle n'avait tuer personne, elle était bien trop inoffensive pour ça. Au finale c'était juste une chatte. Je la sentis venir se mettre a coté de moi. Elle voulais quand même me suivre ? Même après tout ces façon de me ramener a la raison ? Cela cachait quelque chose...Elle ne pouvait pas être devenue comme moi en quelque minutes. Avait-elle le projet de me ruiner ? Je ne cessais de soupirer. J'allais finir par la tuer cette fille vue comment elle se comportait ou se comporterait.

Je la vis faire un sifflement atroce avec une feuille qui attira aussitôt le chat qui avait fui plus tôt. Je les laissait se câliner leur tournant le dos. Cela faisait deux ans que je en cherchais plus a avoir ce genre de contact et encore moins a aimer quelqu'un. Parce que finalement quand tu aimes tu finis par tout perdre un jour.... Je l'ai appris en souffrant et je ne souffrirais plus encore. L'amour ne me fera plus souffrir. Je marchais d'un pas résolu vers le laboratoire des scientifiques, mon but premier avant toute ces catastrophes. Au moment ou j'allais parler, je la sentit marcher a coté de moi.

"Tu peux m'appeler Mystérie. Mais en réalité, je m'appelle Maya. C'est comme ça que mes parents m’appelaient mais je préfère qu'on m'appelle Mystèrie. Maya me rappelle des souvenirs douloureux."

Je ne lui avait pas demander son prénom et encore moins tout l'histoire qui accompagnait le prénom. Je nota néanmoins que la prochaine fois qu'elle me chercherais je n'aurais qu'a l’appeler Maya. Je la regarda du coin de l’œil continuant toujours mon chemin.

''Moi c'est Homura, pas de surnom bizarre ou autre. Fait attention a toi.''

Il était vraiment dommage qu'elle me prennent pour la méchante dans l'histoire mais bon j'étais habituée. Elle comprendrait bien vite comment je fonctionne et pourquoi. Et puis après tout si elle décide de se rebeller contre moi, je la tuerais. En attendant utilisons là pour atteindre notre but et notre objectif. En plus elle comble ma solitude...
avatar
Messages : 28
Date d'inscription : 03/05/2014
Localisation : Dans la forêt
Maître Mercenaire
Voir le profil de l'utilisateur
Maître Mercenaire
MessageSujet: Re: Une hybride rebelle un peu seule. [Pv : Homura] Dim 17 Aoû - 17:36
Mystérie




















 ❝ Une hybride rebelle moins seule ❞
~





Je l'observais tout en me demandant si je connaissais une Homura... Non rien. Si j'en connaissais une, elle ne m'avait pas marqué alors c'était bien la première fois que je rencontrais cette fille étant donné que je m'en serais souvenue si elle avait tenté de me tuer comme maintenant. Bien qu'elle ne l'ait pas fait - j'en étais bien heureuse finalement malgré ma crise de nerfs.

<On va où alors? Tu as une piste? Un souvenir? Quelque chose?>

Une piste? Un souvenir? Quelque chose? Ces mots raisonnaient dans ma tête inlassablement. Je me figeais, des souvenirs me revenant. Une enfant qui chassait... elle ressemblait à Homura. C'était ma voisine à l'époque... avant mes quatre ans. Mes parents n'étaient pas là lors du ravage. Ils travaillaient et moi j'avais réussi à échapper au désastre. Tout ce qui me revenait c'était cette fille, seule et malheureuse après avoir fait la rencontre d'un hybride...
Je ne pouvais rien faire je n'avais que quatre ans - ce qui m'étonnait c'était que j'aille des souvenirs... ça avait vraiment dû me marquer.
Je me souvenais être sortit de ma cachette et essayer de la soigner en allant chercher des bandages. Mes parents rentrèrent peu après et c'était à ce moment là que les scientifiques étaient arrivés. Ils m'avaient vu penché sur son corps en train d'essayé de la soigner et nous avait emmené toutes les deux ainsi que mes parents...

Soudain, je vacillais avant de basculer contre un arbre et de tomber à genoux. Je revenais durement à la réalité, mes yeux écarquillés se remettant à voir ce qui m'entourait et non ces souvenirs atroce.
Les questions tournaient dans ma tête et je ne prenais même pas la peine de me relever.
Est-ce que c'était bien la même fille que j'avais en face? Est-ce que tout ça n'était qu'un rêve déformé par mon esprit avec le temps? Je n'en savais rien mais je n'osais pas lui demander. Je relevais la tête, ouvris la bouche pour parlé mais me rendit compte que je n'étais pas assez remise de mes émotions pour parler et la refermait.



© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia

_________________

Moli:
 


Ouvrez les yeux!:
 
avatar
Messages : 27
Date d'inscription : 26/03/2014
Age : 17

Feuille de personnage
Race :: Mi-chat mi-humaine rebelle.
Maître de/Hybride de :: Je suis Rebelle! J’habite à la forêt de l'Aurore!
Aime/Sort avec :: Personne
Hybride Rebelle ♀
Voir le profil de l'utilisateur
Hybride Rebelle ♀
MessageSujet: Re: Une hybride rebelle un peu seule. [Pv : Homura] Lun 8 Sep - 10:25
Homura
Depuis quand j'avais envie de combler ma solitude, moi ? Je secouais la tête pour chasser mes idées bizarres. La solitude et la haine sont les seules choses dont j'ai besoin pour rester moi-même. Je continuais mon chemin vers le laboratoire, j'avais presque l'impression que le chemin était anormalement long ou bien c’était la simple présence de cette neko qui rendait le temps long. Je sentis un regard se poser sur moi, elle me détaillait comme si elle croyait m'avoir déjà vue quelque part. Je soupirais longuement  ne faisant pas attention a ce regard. Une chose qui était sur, pour moi, c'est que je ne la connaissait pas du tout.

« On va où alors ? Tu as une piste ? Un souvenir ? Quelque choses ? »

Toutes ces questions mes perturbaient sans que je sache pourquoi. Peut-être parce que je n'avais pas les réponses ? Je serrais mes poing énervée. Je n'avais pas de piste pour le retrouver… Le seul souvenir que j'avais… c'était sa tenue… et sa taille ? Je n'avais rien… et cela me rendait folle. Folle de rage. Je n'avais pas remarqué que Mystérie s'était arrêtée. Je me retourne pour la regarder, elle semble perdue dans ses pensées avec une expression de surprise qui se peint sur son visage avant qu'elle ne commence a vaciller. Elle s'appuya sur un arbre derrière elle, en glissant tout le long avant de finir a genoux a terre, le regard perdu.

Je soupirais longuement ne bougeant pas de ma place toujours en la regardant*

''Un problème petite chose ?''

Je ne savais même pas pourquoi je lui demandais comment elle allait au fond je m'en fichais non ? Au moment ou je me décidait enfin a aller la voir pour voir comment elle allait, mon bipeur sonna. J'avais une nouvelle mission. Enfin. Je jetais un dernier regard a la neko en soupirant.

''On m'appeler pour le travail, pour qu'on ne te tue pas tu reste la tu ne bouge pas je reviens. A mon retour tu chassera ton premier hybride avec moi.''

Je ne me retourna pas cette fois si me dirigeant vers le point de rendez vous habituel impatiente de ma nouvelle tête a couper. Une fois arrivée, je vis l'homme habituel qui me donnait mes missions. Ces mains étaient vide mais son expression était plutôt sérieuse. Je m'approcha un peu de lui en lui demandant la nature de mon travail aujourd'hui. Qu'elle ne fut pas m'a surprise d'apprendre qu'il avait repéré le salop qui avait exterminer toute ma famille. Il n'était pas très loin, et les scientifiques voulaient que je m'en occupe. Elle ne remercia même pas son donneur de mission, retenant juste les lieux ou il avait été aperçu et courra pour rejoindre la neko. Il semblerait que cette chatte lui portait chance. En tout cas il fallait que je retourne la voir, j'aurais sans doute besoin de sa maîtrise en feuille pour soigner mes égratignure après la mission. J'arrivais non loin de l'endroit ou l'hybride devait m'attendre.

''Maya ? Tu sais quoi ? Finalement on a une piste. Et on sait même ou on va.''

Je continuais a avancer en la cherchant un peu partout.

''Mes patrons ont retrouver le salop qui a tuer mon village et la mission du jour est de le tuer.''
avatar
Messages : 28
Date d'inscription : 03/05/2014
Localisation : Dans la forêt
Maître Mercenaire
Voir le profil de l'utilisateur
Maître Mercenaire
MessageSujet: Re: Une hybride rebelle un peu seule. [Pv : Homura] Ven 24 Oct - 11:06
Mystérie




















 ❝ Une hybride rebelle moins seule ❞
~




J'attendais patiemment qu'elle revienne en me remettant de ce souvenir. Je me demandais combien de temps j'arriverai à survivre en suivant cette fille potentiellement dangereuse tout comme son entourage. En tout cas, je ne mourrais pas facilement et il était clair que malgré que je n'aime pas ça si mon dernier recours était la fuite, je n'hésiterais pas. Désormais, je me demandais de quoi son appel pouvait-il bien s'agir. Un nouvel hybride qui pourrait être son ennemi sûrement.
Je restais assise là, les sens en alertent tout en caressant Moli qui ne faisait aucun bruit. Un son attira instinctivement mon attention. Je regardais la source du bruit et me tapis au sol, prenant garde à être bien discrète. La chatte rousse en fit de même et s'avança tout doucement, de l'autre côté du buisson avant de bondir. Un campagnol sortit vivement du buisson, mais se fit plaquer au sol. Je le regardais s'agiter sous mes mains et lui brisais rapidement la nuque avant de le pousser délicatement vers Moli, lui intimant de la manger, car je n'avais pas faim.
Homura revint enfin et m'apprit que ses patrons avaient retrouvé l'homme enfin... l'hybride qu'elle cherchait, m'appelant Maya au passage. Je me retins d'agiter la queue, agacée.

<Très bien allons-y.>



© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia

_________________

Moli:
 


Ouvrez les yeux!:
 
avatar
Messages : 27
Date d'inscription : 26/03/2014
Age : 17

Feuille de personnage
Race :: Mi-chat mi-humaine rebelle.
Maître de/Hybride de :: Je suis Rebelle! J’habite à la forêt de l'Aurore!
Aime/Sort avec :: Personne
Hybride Rebelle ♀
Voir le profil de l'utilisateur
Hybride Rebelle ♀
MessageSujet: Re: Une hybride rebelle un peu seule. [Pv : Homura]
Contenu sponsorisé
Une hybride rebelle un peu seule. [Pv : Homura]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» En a marre de rester seule tous les soirs
» " N'UTILISER L'EAU QU'UNE SEULE FOIS... QUEL GASPILLAGE ! "
» La seule amitié qui vaille est celle qui naît sans raison.
» " La Seule Compagnie Dans tes Nuits de Pleurs sont les Etoiles, Elle brillent en toi et pour toi."
» moi j'préfère rester toute seule ~ lys&lloyd

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hybrids and Humans ::  :: Forêt de l'aurore :: Tanière de Mystérie-
Sauter vers: