Edward
Disponible
Le Chouchou
Kirya
Disponible
Le Marqué
Chris
Disponible
Général Puceau
Icare
Disponible
Titre à Voir
Éliane
Disponible
Espionne Scientifique

lorem ipsum

lorem ipsum

lorem ipsum

           

Partagez|
MessageSujet: De nouvelles visites. Mer 28 Mai - 14:32
Alexy Oudinov
Comme à chaque début de printemps, c'était les soldes ici, dans la villes de Félidia, et l'animalerie n'y faisait pas exception. Les plus vieux hybrides étaient mit en avant. Pas les plus vieux d'âge, non, mais les hybrides ayant le plus longtemps "logés" ici, dans ces cages miteuses. Et Alexy en faisait partie, avec son année d'expérience. Bien mise en avant, dans la vitrine de la boutique, elle somnolait, épuisée, se fichant pas mal des gens passant devant la petite boutique. Sa pancarte, pour ne pas effrayer les gens, était dans la boutique, juste le prix cassé était bien mit en avant dans la vitrine.

Les enfants adoraient ces boutiques, ils adoraient regarder ces pauvres créatures, et rêver d'en avoir une rien qu'à eux. Et comme toujours en période de solde, ces gosses étaient entassé devant la vitrine, sous la garde de leurs parents qui observaient les hybrides, et qui parfois rentraient pour regarder, voir même acheter. Mais Alexy, contrairement aux vendeurs, détestait les gosses ! Toujours à brailler, à chouiner, à courir dans tout les sens, c'était insupportable. Surtout que... qu'ils frappaient, parfois, à la vitre. Et ce fut ce qui la réveilla. Elle fut prise d'une soudaine panique, et elle recula au maximum dans sa cage étroite, cachant son visage dans ses bras, son corps, bien trop maigre pour sa taille, se mit à trembler. Seuls ses oreilles étaient visibles, trônant peureusement sur ses cheveux bleus.

Le propriétaire de la boutique, voyant le manège, arriva une baguette de bois à la main, et la fouetta tandis que sa main libre vint agripper ses cheveux à travers les barreaux de la cage, pour la coller vers lui pour ne pas qu'elle tente de se dérober à ses coups. Après une dizaine de coups sur les épaules maintenant nues de la fille, il lui arracha son bandeau, bandeau qu'elle aimait profondément, puisqu'il cachait sa malformation de naissance. Aussitôt, elle cacha son oeil de ses mains, fermant ensuite les yeux en se mettant à prier son dieu, n'entendant plus rien, encore moins les rires des enfants qui avaient assistés au spectacles, ni aux parents qui partaient peu à peu avec leurs progénitures.

Il y eut de nombreux clients, mais aucun pour cette fille-chien, qui avait finit par se rendormir, n'ayant plus aucun espoir depuis bien longtemps d'être un jour libre, terré en boule dans un coin de la cage. Aujourd'hui, une dizaine d'hybride avaient été vendu, et le propriétaire était vraiment content de cette journée, qui n'était toujours pas finit. Lui non plus n'avait plus d'espoir de vendre la russe aux cheveux bleus, mais qu'importe, dans un mois, s'il ne la vendait toujours pas, il n'aurait qu'à la vendre à très bas prix au marché noir, tant qu'il gagnait de l'argent, il n'avait plus rien à faire des hybrides.
avatar
Messages : 51
Date d'inscription : 27/05/2014
Age : 22
Localisation : Chez son nouveau Maître.

Feuille de personnage
Race :: Femme-chien.
Maître de/Hybride de :: Hybride de Aito.
Aime/Sort avec :: /
Hybride Docile ♀
Voir le profil de l'utilisateur
Hybride Docile ♀
MessageSujet: Re: De nouvelles visites. Mer 28 Mai - 15:52
Aito
Hum ? A nouveau ce soleil qui vient troubler mon sommeil ? Je m’étire, content de ma nuit, passé en charmante compagnie, qui a filé en douce d’ailleurs, bah, au moins je me suis bien amusé.  Je me lève direction la douche, pour laver mes sueurs de la nuit, regardant les traces de la féline qui apparemment na pas couper ses griffes ! Passant mon magnifique gel douche aux parfums si exquis, profitant de la douceur de ma douche, de l’eau chaude parcourant sans honte toute les lignes de mon corps. La mousse apporte au moment, un reposant instant, câlinant docilement ma peau, entaillé par les griffes d’une sauvageonne, il faudra que je les caches à ma petite sœur, sinon elle va me poser des questions sur moi, que je ne souhaite pas répondre. Je ne l’ai pas sortie de l’animalerie pour lui faire voir cette facette de moi.
Je sors attrapant une tenue large, mais avec une certaine classe, quand même il vaut mieux avoir l’air classe ! Sortant de ma chambre, ou plutôt ma salle de jeux, avec une certaine dégaine, genre l’homme qui a passer une merveilleuse nuit, je passe dans la chambre de mon hybride, la regardant dormir, ce qui me fait sourire, puis je me dirige vers la cuisine, et j’ouvre le frigo, outch… Plus rien à manger… Bon il ne reste plus qu’à faire les courses !  Je prends des sous, puis laisse un mot à ma petite sœur,


| Hey, ne panique pas si je ne suis pas là, grand frère est partit faire des courses et na pas voulut réveiller un petit ange qui dors, alors je reviens tout de suite, si il se passe quoi que ce soit, va chez la voisine, elle est au courant d’accord ? Pas de bêtise ~ |



Quoi je suis son maître ? J’en fait trop c’est ça ? Bah quand même c’est poli de laisser un mot quand on part en douce ! Pas comme l’autre fille ! Bref, je chope mes clefs, et laisse le double en évidence pour elle, on ne sait jamais, puis je ferme. Sifflotant, cherchant ce que je pourrais prendre pour le petit dej’ ? Des œufs ? Du bacon, du lait et du pain ! Parfait, avec des croissant sa serais top ! Bon en route pour la supérette.

Quelque temps après.

Pourquoi il y a autant de monde ? Je ne comprends pas. J’arrête une vieille dame, lui demandant poliment. Les quoi ? Les soldes ? Mais c’est quoi ce truc ? Je remercie la dame en l’aidant à porter ses course jusqu’à chez elle, puis je me remets en route, je ne dois pas trop tarder, je ne voudrais pas faire paniquer mon hybride non plus ! Donc je rejoins les rues marchandes, effectivement quel monde ! J’aurai aimé emmener mon hybride, pour partager un doux moment sucrée.

Puis j’entends un bruit, un bruit trop familier, celui de l’animalerie, avec le claquement de fouet que je déteste, je me dépêche d’aller plus loin, ne voulant entendre ni sentir cette endroit insupportable. Mais pourquoi autant de monde ? Je vois plein d’enfant, tous avec un hybride plus ou moins jeune à leurs côtés,  certain ont l’air de bonne famille, d’autre moins sympa… j’imagine qu’il en reste encore dans cette animalerie, ici je n’y suis jamais entré, enfin y a tellement d’animalerie de nos jours…

Je me sens comme obligé d’y entré, je ne suis qu’un humais aux yeux de tous, sauf pour mon œil totalement blanc, ce qui fait, en général, peur aux gens, mais j’ai appris à vivre avec, grâce à lui je peux voir l’avenir, haha, enfin seulement de quelque seconde… mais c’est super pratique ! Bref, j’entre dans cette boutique qui me semble bien remplit, je m’avise de laisser mes ailes bien sur moi. Puis je m’approche des cages, et je vois, ce petit bout de femme, les épaules en sang, et le regard si perdue, elle semble dormir, hum , je m’approche doucement et tape a la vitre tout doucement, juste pour voir si elle vis encore, il n’est pas rare de voir des hybride décédé par la cause des mauvais traitements, puis je me dirige vers le vendeur, luis réclamant cette hybride, qui a l’air si mal en point. Je règle la note, la facture et manque d’étrangler le vendeur avec son sourire si malsain, avec la laisse qu’il me tend. , puis je retourne chercher cette pauvre fille.

En ouvrant la cage, je lui touche  tout doucement la tête, sans la brusquer, en lui parlant doucement, je ne sais même pas si elle comprend ma langue.


- Eh petite, je vais te sortir de là, alors n’aie pas peur.

Elle releva la tête et nos yeux se croise pendant un long moment.

_________________
Je domine en #990033
avatar
Messages : 70
Date d'inscription : 16/04/2014
Age : 28
Localisation : Au tréfond de mon lit.

Feuille de personnage
Race :: Luciole
Maître de/Hybride de :: Alexy Oudinov une douce Inu
Aime/Sort avec :: Mes menottes et mon fouet ~
Maître
Voir le profil de l'utilisateur
Maître
MessageSujet: Re: De nouvelles visites. Mer 28 Mai - 16:22
Alexy Oudinov
Le vendeur fut plus que surprit, de voir cet homme entrer, et demander Alexy, pour acheter. Il resta de longues secondes en face de lui, figé sur place avant d'avoir un grand sourire  à cet homme, sortant aussitôt les papiers, avant de voir qu'il n'était qu'un de ces atroces hybrides, si faibles, si stupides. Son sourire partit, lui parlant désagréablement, le sous-estimant visiblement. L'homme, une fois qu'il eut laissé les papiers à remplir à cet inconnu, partit chercher les trois équipements que les vendeurs devaient obligatoirement donner aux nouveaux propriétaires d'hybrides. Il lui tendit la laisse, avec un sourire plein de sarcasme, sans rien dire, mais qui disait tout. Puis il lui donna les papiers de la demoiselle, et pour terminer, un collier qui pouvait donner une petite décharge électrique dans le cou de la fille. Une fois qu'il eut déposer tout ceci sur le comptoir, il observa les papiers, et les enregistra, pendant qu'ils semblaient faire connaissance.

La fille-chien dormait, toujours dans un sommeil sans rêve ni cauchemars, ce genre de sommeil qui ne faisait rien, qui ne réparait pas, qui ne faisait aucun bienfait, qui ne servait à rien, à part juste pour ne pas vivre, et n'avoir rien à endurer. Et de nouveau, quelque chose la réveilla, du bruit, des doigts qui tapotaient sur sa cage. Elle sursauta, alla dans la direction opposé de l'homme, le regardant de son oeil valide et de l'autre invalide, droit dans les yeux sans le vouloir. Et à sa plus grande surprise, car ce fut ce qu'elle remarqua en premier, ce fut l'oeil blanc de l'autre. Elle n'avait pas sentie la main sur ses cheveux, tout ce qui importait en ce moment, c'était les yeux de l'homme.

Elle avança à peine vers lui, à quatre pattes, et tendit faiblement sa main vers ses yeux, une main tremblante, toute pâle et presque squelettique. D'abord, ce fut le nez qu'elle toucha, puis toucha l'oeil blanc. Aussitôt elle retira sa main, et se recroquevilla à nouveau dans son coin, cachant ses oreilles dans ses mains, tremblant de tout son corps pour la seconde fois, cachant son oeil du mieux qu'elle le pu dans ses cheveux bleu et aussi en mettant son visage contre ses genoux.

Le vendeur, en voyant le manège, se rappela du bandeau, alla le reprendre, et le posa avec les affaires qu'il avait laissé sur le comptoir. En ayant marre qu'ils squattent plus qu'ils n'en avaient besoin sa boutique, il prit le collier et la laisse, et alla mettre le tout sur le frêle cou d'Alexy, qui ne résista pas tant que ça, connaissant la violence de cet humain envers les hybrides vivant ici. Il tira sur la laisse pour la faire sortir d'ici, et laissa tomber avec dédain le bandeau, que la fille prit avidement, pour vite se le remettre, et sembla apaisée avec son cache-oeil. Il prit la fiche de la gamine, la relut, sourit en pensant qu'il l'avait enfin vendue, et prit une boite de calmant qu'il donna, sans un mot, à l'hybride mâle, laissa la fiche avec lui pour qu'il comprenne éventuellement pourquoi il fallait les lui donner.
Parce que JAMAIS, au non JAMAIS, il ne daignerait adresser la parole à un hybride. C'était une sous-race, ils ne méritaient guère la parole d'un être vivant 100% humain.

Alexy était silencieuse, puis se releva difficilement, tenant avec une grande difficulté sur ses jambes, qui ne l'avait pas totalement soutenue depuis quelques temps déjà. Elle fixait le sol, toujours ce regard plein de vide, sans réelle énergie de vivre, puis fixa ses mains, comme si elles étaient tachées de sang, comme si elles étaient sales, souillées. Elle eut un frisson dans tout son corps, et regarda soudainement autour d'elle, son oeil écarquillée, comme terrifiée, comme si quelque chose la menaçait.
avatar
Messages : 51
Date d'inscription : 27/05/2014
Age : 22
Localisation : Chez son nouveau Maître.

Feuille de personnage
Race :: Femme-chien.
Maître de/Hybride de :: Hybride de Aito.
Aime/Sort avec :: /
Hybride Docile ♀
Voir le profil de l'utilisateur
Hybride Docile ♀
MessageSujet: Re: De nouvelles visites. Mer 28 Mai - 18:49
Aito
Je la regarde, laissant sa main venir me toucher, tout en l’observant, elle aussi elle a cette œil blanc, sa petite main tremblante me touche l’œil, comme si dans son cœur, elle penser qu’elle n’était pas la seule à avoir un œil blanc. Mais voit –elle avec ? Je lui poserais la question plus tard. Pour l’instant le vendeur semble avoir deviné que j’étais un hybride, comment ? Puisque je suis sous mon apparence humaine ? A par mes yeux varon, je suis comme tout le monde. Bref le temps n’est plus au questionnement, voyant arriver le vendeur, toujours ce sourire pourri aux bords des lèvres, ce que je lui collerais comme coup de poing dans sa tête à celui-là. Il mériterait d’être dans une cage, a subir mes coups de fouet, comme je me languirais de l’entendre hurler le pardon, de m’appeler maître. Hum je laisse mes envies de côté, regardant la pauvre petite recroqueviller au fond de sa cage. Je m’éloigne un peu, bien qu’énervé, je le laisser approcher de la cage et de moi.

Je regardais un peu plus loin, il avait préparé son matos, le genre d’outillage assez horrible, collier électrique, laisse, et d’autre truc que je n’identifie pas… vaut mieux pas. Il vient, laisse en main sortir l’hybride, qui de par sa faiblesse, se laisse faire. Il n’hésite d’ailleurs pas a tiré sur la pauvre hybride, genre comme si elle ne pouvait pas le faire toute seule, bien sûr il ne m’adressa pas un seul mot, juste contente de ce faire du fric sur le pauvre dos des hybrides sans défense, ça a le don de m’agacer, je lui adresse un sourire, serran mes poings dans mon dos, genre comme pour dire, ' a vraiment bien votre travail'

Puis il repartit, je regardais d’un œil soucieux la pauvre petite fille qui tremblais déjà assez comme ça. Puis je relève la tête pour voir le vendeur me tendre une pauvre droite de calmant, et un papier, pour m’expliquer, quoi je n’ai pas le droit à la parole. S’en était trop, je frappe dans le bras qu’il me tend pour la faire tomber à terre, pas une pilule na le temps de tomber avant que mon poing rencontre le ventre de ce gros lard de vendeur. Il ne tombe pas,  non il se relève, attrapant quelque chose dans les mains, certainement un bâton électrique, petit joueur, il n’a même pas le temps de le mettre en route, que mon poing vient faire un câlin a sa joue. Il tombe, saigne du nez, peut-être de la bouche aussi, et a vrai dire je m’en fiche.

- Quoi l’humain, tu te prends pour un être supérieur ? Ça te rend heureux de fouetter des êtres sans moyen de se défendre ? Tu trouves marrant ? On va rire ensemble, regarde ce que j’ai là.

Je lui montre le fouet,  que je fais claquer en l’air, avant de lui assainir un coup, un seul, il souffre déjà assez, et je ne veux pas être ce qu’il est. Puis je lui jette le fouet dessus. Mon œil prévoit un autre vendeur, je lui jette donc l’argent sur lui, avant de partir, au moment où l’autre vendeur arrive armée.

- Voilà l’argent, je m’en vais désormais.

Je me baisse, pour laisse mon hybride monter sur mon dos, au vue de ses jambes, je doute qu’elle puisse marcher bien longtemps, une fois bien accrocher je la tiens bien, me penchant légèrement en avant, pour que la petite n’aie pas a se tenir et forcer , et je sors de la boutique, la petite sur le dos.

_________________
Je domine en #990033
avatar
Messages : 70
Date d'inscription : 16/04/2014
Age : 28
Localisation : Au tréfond de mon lit.

Feuille de personnage
Race :: Luciole
Maître de/Hybride de :: Alexy Oudinov une douce Inu
Aime/Sort avec :: Mes menottes et mon fouet ~
Maître
Voir le profil de l'utilisateur
Maître
MessageSujet: Re: De nouvelles visites. Mer 28 Mai - 19:43
Alexy Oudinov
La fillette, à partir du moment où il avait levé le poing, s'était éloigné de tout ça, restant dans la boutique, sous les cris d'excitation des hybrides, qui encourageaient celui qui était libre et qui frappait l'homme. Alexy sentait sa tête tourner, encore et encore, elle tituba quelques pas, puis trébucha sur elle-ne-savait pas, et continua à quatre pattes vers ce qui lui semblait-être la sortie. Elle gémit de douleur, sa queue entre les jambes, ses oreilles retombant sur l'arrière de son crâne. Une fois arrivée devant la porte, elle n'eut plus la force de la pousser, tout ses sens étaient confus, les cris des hybrides, les sons des coups de fouets, les menaces, tout ça étaient abstraits dans sa petite tête qui n'arrivait plus à faire la distinction de tout ceci.

Et ce, jusqu'à être dehors. Quand elle reprit totalement ses esprits, elle était sur le dos de l'homme, dehors. Alexy ne comprit pas vraiment comment elle avait fait pour en arriver là, mais une chose était sûr, c'était qu'elle y été. Elle regarda autour d'elle, avant de reporter son attention sur la chevelure blanche de l'albinos. Elle resta un long moment sans bouger rien d'autre que sa tête, puis finit par parler.

"Je dois dire tu, ou vous ? Monsieur ou Maître ? Et pourquoi je suis plus dans ma cage ? J'appartiens à vous maintenant ?"

Fit-elle en regardant la tête de l'homme, à défaut de pouvoir le regarder dans les yeux. Sa voix était monotone, sans aucun sentiment ou émotion dedans, pas même de la peur. A la limite, de l'incompréhension. Mais c'est tout. Elle senti soudain son bandeau commencer à se détacher, et le plaqua d'une main sur son oeil aveugle, restant penchée sur lui afin de pouvoir bien le rattacher, sans risquer de tomber, quoiqu'il la tenait correctement. Où allaient-il maintenant ? Chez lui ? Comment était ce chez lui ? Grand ? Petit ? Y avait-il d'autres hybrides ? Elle espérait que non, ne les aimant absolument pas. Si elle-même pouvait redevenir humaine. Elle savait juste qu'avant elle était humaine, grâce à sa carte d'identité, et aussi parce que les scientifiques s'étaient vanté de l'avoir maintenu en vie.
Seulement, quitte à mourir, elle aurait préféré rester humaine.

Puis ses pensées retournèrent vers l'oeil blanc de son Maître. Était-il aveugle d'un oeil aussi ? Était-ce une malformation de naissance également ? Rie qu'en imaginant ça, en faisant des points commun entre eux, elle sentit comme une sorte d'élan de tendresse, ou quelque chose du genre envers lui alors qu'il l'avait acheté. Et était-il un hybride ? Le vendeur n'avait pas eut l'air de l'aimer, et il n'y avait que les hybrides que cet homme n'aimait pas... Mais alors, pourquoi semblait-il si humain ? lui aussi était humain avant ? Tant de questions se formèrent dans son crâne, mais aucune ne franchit ses lèvres, elle resta silencieuse, n'osant plus vraiment parler, n'aimant pas spécialement ça non plus, n'aimant pas dévoiler des choses sur elle, car après tout, elle ne savait pratiquement rien du tout sur sa propre personne, elle avait droit à un peu d'intimité quand même !

[On continu le rp chez lui ?]
avatar
Messages : 51
Date d'inscription : 27/05/2014
Age : 22
Localisation : Chez son nouveau Maître.

Feuille de personnage
Race :: Femme-chien.
Maître de/Hybride de :: Hybride de Aito.
Aime/Sort avec :: /
Hybride Docile ♀
Voir le profil de l'utilisateur
Hybride Docile ♀
MessageSujet: Re: De nouvelles visites. Lun 2 Juin - 16:20
Aito
J’emmené la petite sur mon dos loin de tout ce vacarme, je devais faire les courses quoi qu’il se passe, maintenant que j’ai deux hybride à ma charge je me dois de leur remplir le ventre. Je sentis contre mon dos, la petite poitrine de l’hybride. Sans mentir cela m’apporte une certaine excitation, mais je ne ferais rien, je ne suis pas le méchant loup qui achète les hybrides rien que pour cela, bien que mon tempérament et ma mauvaise conscience en jurais le contraire. Je laisse paraître un large sourire, en imaginant ce que je pourrais faire avec, désormais, deux filles sous mon toit, un peu plus et je pourrais avoir mon harem.
Elle  semblait inconsciente, tant mieux, du repos ne lui ferrais pas de mal, enfin quand on sera à la maison je l’installerais dans la chambre d’amis, en attendant de lui faire sa propre chambre, sauf si elle sera réduite pour mes activités nocturnes. Tout dépendra d’elle à présent.  J’entre dans une boulangerie, ou je chuchote ma commande avant de la prendre et de payer ce que je lui dois. Je la remercie de me mettre le pain dans mon sac avant de partir plus loin, direction la boucherie. J’aime favoriser les petites boutiques, il est plus agréable de se faire voir par sa personne qu’un simple porte-monnaie. Bref, sur le chemin la petite bouge, j’imagine qu’elle est réveillée.


"Je dois dire tu, ou vous ? Monsieur ou Maître ? Et pourquoi je suis plus dans ma cage ? J'appartiens à vous maintenant ?"

Ses mots confirment mes suppositions, je la fais sauter pour la remettre mieux. Comment devait-elle me nommer ? J’aimerais maître, hummm reprenons les esprits.

- C’est ça, tu m’appartiens désormais, je t’ai libérée de ce mauvais traitement, appelle moi maître.  Tu me vouvoie et moi je dirais tu pour te parler.


Je ne suis pas aussi gentil avec elle qu’avec petite sœur, mais ce n’est pas la même chose, déjà elle a quinze ans…  Elle d’après sa fiche dix-neuf, un âge ou peut pratiquer en tout légalité des choses nocturne ~ Bref, je ne suis pas non plus le bon samaritain qui recueille les causes perdus sans rien attendre en retour.  Je la sens soucieuse, et ne semble rien vouloir dire, ou peut-être ne le peux t’elle pas ? Quoi qu’il en soit je continue de la porter, tout en me dirigeant vers la boucherie.
Une fois dans le magasin, récupérant en payant ma marchandise, je me dirige vers chez moi, mais avant d’entré, je dépose l’hybride à terre, on a encore une boutique à faire, celle pour les légumes. Direction l’épicerie ! Je prends garde à ce qu’elle attende sagement devant la porte, lui confiant les courses, si elle fuit, non… je ne lui conseil pas de fuir.


- Je reviens, reste ici, j’en ai pour pas plus de deux petites minutes.

Je rentre dans la boutique, choisissant avec soin les marchandises. Puis je passe à la caisse en sortant les bras chargés.

- Me voilà, on peut rentrer désormais, je ne voudrais pas faire attendre ma sœur plus longtemps toute seule.

Je la regardais, lui faisant signe de me suivre, lui ouvrant le portail pour entrer chez moi.

_________________
Je domine en #990033
avatar
Messages : 70
Date d'inscription : 16/04/2014
Age : 28
Localisation : Au tréfond de mon lit.

Feuille de personnage
Race :: Luciole
Maître de/Hybride de :: Alexy Oudinov une douce Inu
Aime/Sort avec :: Mes menottes et mon fouet ~
Maître
Voir le profil de l'utilisateur
Maître
MessageSujet: Re: De nouvelles visites.
Contenu sponsorisé
De nouvelles visites.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Des nouvelles de Fuveau !
» Nouvelles d'Haiti; ce que les journalistes ne disent pas !
» Haiti : Michel Frost craint de nouvelles émeutes de la Faim
» [Campagne] Nouvelles règles de campagne ''maison''
» Les nouvelles de Paris

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hybrids and Humans ::  :: Animalerie-
Sauter vers: