Edward
Disponible
Le Chouchou
Kirya
Disponible
Le Marqué
Chris
Disponible
Général Puceau
Icare
Disponible
Titre à Voir
Éliane
Disponible
Espionne Scientifique

lorem ipsum

lorem ipsum

lorem ipsum

           

Partagez|
MessageSujet: La cabane abandonnée Lun 9 Juin - 18:50
Mina Van Der Lazt
Une journée très ennuyeuse venait de passé. Mina avait été à l'animalerie dans le but de s'acheter un neko, mais elle n'en avait pas trouvé. Ils avaient tous quelques choses de déplaisant. Elle voulait s'acheter un neko, car elle vivait seule et s'ennuyait. Elle voulait avoir de quoi se divertir, alors il lui fallait un neko qui saurait le faire. Malheureusement, aucun n'avait attiré son attention. Bref, revenons à maintenant. C’était le soir et Mina n’avait rien à faire, comme d'habitude. Elle cherchait quelque chose d’excitant à faire pour compenser cette après-midi ennuyeuse à mort. Elle avait besoin d’action.

Après avoir réfléchi quelques minutes, Mina sortie de chez elle pour se diriger vers la forêt. Elle avait entendue dire qu'il se passait d’étranges choses là-bas. Peut-être saurait-elle trouver de quoi se divertir. Aussi, il était probable qu'elle tombe sur un Hybride Rebelle. Qui sait, peut-être qu’elle pourrait en kidnapper un...

Enfin bref, elle marchait dans le chemin de la forêt entre les arbres, s’enfonçant de plus en plus loin. C’est alors qu’elle trouva une cabane abandonnée. Tien tien, voilà qui pourrait être intéressant. Mina y entra. Il semblait n’y avoir personne. Mina regarda autour d'elle. C’était délabré, sale et il y avait des toiles d’araignées. Cela ne dégouttait pas la jeune femme, car en fait, ce genre d’endroit l'intriguait. Il faut dire que c’était plutôt sombre, mais elle n’avait pas peur du noir, au contraire. Elle s’assit sur une chaise et mit les pieds sur la table. Il semblait y avoir quelqu'un qui était passé par ici, car il y avait des boites de conserves ouvertes et elles avaient l'air fraîches. C'était surement l'œuvre d'un hybride rebelle. Pourquoi un humain viendrait ici ? Mina restera donc là jusqu’à ce que cet hybride revienne.

Au bout de quelques minutes, elle entendit quelqu’un entrer. C’était une jeune fille, à cause du timbre de sa voix. Elle avait demandé s’il y avait quelqu’un. Bien sur que oui, mais Mina n’en dit pas un mot. Elle observa la jeune fille qui s’avérait être une neko dans le noir pendant un bon moment. C’est alors qu’elle lança :

« Qu’est-ce qu’une neko viens faire ici ? N’as-tu pas peur de te faire dévorer par le méchant loup ? Nous sommes dans une cabane abandonnée dans une forêt après tout. »

Mina alluma la lampe sur la table et le faisceau lumineux lui éclaira le visage. On pouvait voir qu’elle avait un sourire malicieux peint sur les lèvres. Elle avait attendu ici plusieurs minutes sans savoir si quelqu’un viendrait. Par chance, cette fille hybride avait l’honneur de faire plaisir à Mina.

« On dirait bien que le petit chaperon rouge est tombée dans un piège... »

Le regard de la jeune femme en disait long autant que son sourire. Oui, elle s’amuserait vraiment avec cette neko femelle. Elle voulait l'avoir comme neko. Il fallait juste trouver un moyen de la ramener chez elle. Malheureusement, ses plans tombèrent à l'eau, car la neko lui vaporisa un truc aux yeux sans qu'elle ne s'en attende.

« Ouille !! Mes Yeux ! Putin, qu'est-ce que tu m'as fais !!! »

Mina était aveuglée et pendant ce temps, la neko s'était enfuie. Mina courrait dans tout les sens, essayant de rattraper la neko, mais sans succès. La neko lui avait fermé la porte au nez, alors Mina se retrouva assommée en même tête d’être aveuglée. Ouais, elle était dans un piteux état. Mina était en train de s’enrager toute seule, encore une fois, dans cette cabane abandonnée…

« Je te jure, je vais te retrouver saleté de neko ! »

_________________
avatar
Messages : 18
Date d'inscription : 25/05/2014
Age : 24
Maître
Voir le profil de l'utilisateur
Maître
MessageSujet: Re: La cabane abandonnée Mar 10 Juin - 7:02
Darill Black
Darill avait passé une journée complète de chasse et de pêche. Il avait non seulement tué six lapins, mais en plus, il avait pêché une bonne dizaine de truite fario. "Les meilleures !" disait-il.
Il était rentré chez lui tard dans l'après midi, fatigué mais grisé par le vent balayant les arbres, les feuilles vertes et la nature luxuriante l'entourant. Il souriait d'un air satisfait, mais il ne se doutait pas qu'une humaine
"Une humaine ?!"
Oui, une humaine venait de passer non loin de lui sans pour autant le voir. Et il avait sûrement eut de la chance, car soit c'était une humaine totalement droguée qui ne savait plus où elle était, soit c'était une humaine sadique en manque d'action qui cherchait une victime.
Il entreprit de la suivre, silencieusement pour voir où elle le mènerait. Il s'envola donc et la suivi pendant plus de trente minutes sans pour autant qu'elle ne s'arrête. Il commençait à sentir la brulure de la fatigue dans ses ailes.

"Je vais devoir me poser, je vais pas pouvoir continuer."

Il se posa à la cime d'un arbre et la surveilla rentrer dans une sorte de cabane qui ressemblait vaguement à la sienne. Mais elle se trouvait à l'opposé d'où ils se trouvaient actuellement. Il attendit plusieurs minutes et au bout d'un moment, marqué par un ennui extrême, il vit rentrer une hybride dans la cabane.
Il pu saisir quelques mot d'une sorte de monologue de l'humaine, mais ce n'est qu'au moment où il l'entendit hurler et qu'il vit sortir la jeune fille qu'il descendit et se plaça devant la porte. Mais plus aucun bruit ne retentissait derrière, elle avait du être assommée, mais c'était quand même étrange... Il attendit donc qu'elle se réveille.
Au bout d'un temps plus court qu'il ne l'espérait, elle sortit en trombe et parut chercher la neko qu'elle avait laissé filer. Il se plaça derrière elle, et lui tapota sur l'épaule :

-Qui est-ce que tu cherches stupide humaine ? Tu ne vois pas que tu te trouves dans mon royaume ? Tu ne connais rien de cette forêt, tu ne sais pas qui y vit, et ça, tu vas le regretter !

Il afficha un sourire mauvais sous son capuchon rabattu et il la toisait d'un regard empli de haine.

_________________
Spoiler:
 


Vous voulez voir mes armes, ma vie ? Alors suivez les méandres de mon existence et priez pour que je ne croise pas la votre...
avatar
Messages : 226
Date d'inscription : 07/02/2014
Age : 34
Localisation : Venez... Qu'on rigole un peu !

Feuille de personnage
Race :: corbeau
Maître de/Hybride de :: personne ! (manquerait plus que ça !)
Aime/Sort avec :: personne, si quelqu'un me touche je le tue !
Hybride Mercenaire
Voir le profil de l'utilisateur
Hybride Mercenaire
MessageSujet: Re: La cabane abandonnée Mar 10 Juin - 21:37
Mina Van Der Lazt
Après avoir reçu la porte en pleine figure, Mina resta un moment sans bouger, le temps de reprendre ses esprits. Elle était assise par terre se tenant la tête. Elle avait mal et sentait qu’elle allait avoir une petite bosse. Après quelques secondes, sa tête arrêta de tourner et elle se releva. Par contre, ses yeux lui piquaient encore. Ce que la neko lui avait pulvérisé au visage était vraiment fort. Mina avait les yeux entrouverts, cherchant quelques choses pour s’essuyer le visage. Elle trouva un linge et le passa sur son visage. C’était déjà moins pire, n’empêche que la douleur était toujours présente, mais en moins pire. C’était comme avoir du savon dans les yeux.

Mina décida de partir à la chasse à la neko, elle sortie donc en trombe à l’extérieur de la cabane en apportant sa lampe et à sa grande surprise, quelqu’un lui tapota l’épaule. Mina se retourna vivement et vu que c’était un humain, un homme plus précisément. Celui-ci l’aborda d’une manière pas très courtoise et son regard qui venait avec ne l’était pas plus. Mina leva se lampe plus haut pour éclairer le visage de l’homme pour mieux le percevoir.

« Ce que je cherche n’est pas de tes affaires petit curieux ! Et ton royaume ? PFFF ! Quel insolent tu es ! Pour qui te prends-tu ? Ce n’est pas du tout ton royaume et j’ai parfaitement le droit de venir ici si j’en ai envie. Et une forêt pour royaume, eurk ça fais pas mal minable ton affaire ! Je peux te dire aussi que ce n’est pas moi qui vais le regretter mais bien toi si tu continues de me parler ainsi. »

Mina lui lança le même regard qu’il lui avait fait, les sourcils froncés. Elle le fixait de ses yeux rouges meurtris par le liquide que lui avait vaporisé la neko. Elle n’en revenait pas qu’il s’était adressé comme ça à elle. Mina posa sa main libre sur sa hanche, à la fois haineuse et choquée.

« On ne t’a jamais appris les bonnes manières ? On ne s’adresse pas à une femme de cette manière surtout si en plus de ça, c’est une inconnue. Il faut encore moins la menacer ! Quel impoli ! Une chance que j’suis pas une fille timide et que je n’ai pas peur de toi. »

Mina balança sa tête de gauche à droite pour désapprouver totalement ce qu’il venait de faire. Si une fille timide aurait tombé sur lui, il aurait pu la faire pleurer et même la traumatiser. Mina était désolée pour les filles qui le côtoierait dans le futur ou bien qui l’avait déjà rencontré auparavant.

_________________
avatar
Messages : 18
Date d'inscription : 25/05/2014
Age : 24
Maître
Voir le profil de l'utilisateur
Maître
MessageSujet: Re: La cabane abandonnée Mer 11 Juin - 7:07
Darill Black
Elle leva sa lampe sur son visage pour surement mieux le découvrir, et elle lui fit une remontée de bretelles.comme jamais on le l'avait fait. Elle devait, soit ne pas le connaitre, soit être très en confiance pour oser se mesurer à lui de la sorte.

« Ce que je cherche n’est pas de tes affaires petit curieux ! Et ton royaume ? PFFF ! Quel insolent tu es ! Pour qui te prends-tu ? Ce n’est pas du tout ton royaume et j’ai parfaitement le droit de venir ici si j’en ai envie. Et une forêt pour royaume, eurk ça fais pas mal minable ton affaire ! Je peux te dire aussi que ce n’est pas moi qui vais le regretter mais bien toi si tu continues de me parler ainsi. »

Et elle lui rendit son regard, en fronçant les sourcils, mais c'en était trop pour Darill : comment osait-elle s'en prendre à lui ? Maitre corbeau, roi des cieux de Félidia ! Elle mit la main à sa hanche, telle que le faisaient les princesses de l'ancien temps.

« On ne t’a jamais appris les bonnes manières ? On ne s’adresse pas à une femme de cette manière surtout si en plus de ça, c’est une inconnue. Il faut encore moins la menacer ! Quel impoli ! Une chance que j’suis pas une fille timide et que je n’ai pas peur de toi. »
-Alors comme ça, tu ne me connais pas vilaine princesse... Alors je vais te montrer ma véritable apparence, et peut-être changeras-tu de ton avec ton maitre !

Il éclata d'un rire de fou et ses membres commencèrent à grandirent, il prit du volume. Sa peau toute entière se couvrait de plumes noires comme la nuit et deux immenses ailes couleur ébène s’étendirent derrière lui.

-Et maintenant, tu me reconnais mieux ? Tu as forcément du voir  les avis de recherche en ville !

Il espérait la fuir, il la poursuivrait un temps, mais la laisserait partir, il fallait que sa réputation croisse encore. Il fallait à tout prix que tous les maitres d'hybrides du coin tremblent rien qu'en entendant son nom !
Il dépassait maintenant l'humaine d'un bon mètre. Il dégaina son épée et la lui pointa sous la gorge. Il souriait, mais pas d'un sourire chaud et avenant, non ! C'était un sourire monstrueux où se lisait l'envie de meurtre, la soif de sang.

_________________
Spoiler:
 


Vous voulez voir mes armes, ma vie ? Alors suivez les méandres de mon existence et priez pour que je ne croise pas la votre...
avatar
Messages : 226
Date d'inscription : 07/02/2014
Age : 34
Localisation : Venez... Qu'on rigole un peu !

Feuille de personnage
Race :: corbeau
Maître de/Hybride de :: personne ! (manquerait plus que ça !)
Aime/Sort avec :: personne, si quelqu'un me touche je le tue !
Hybride Mercenaire
Voir le profil de l'utilisateur
Hybride Mercenaire
MessageSujet: Re: La cabane abandonnée Ven 13 Juin - 19:37
Mina Van Der Lazt
Mina haussa un sourcil lorsque le jeune homme lui dit qu’il allait lui montrer sa véritable forme. De quoi parlait-il ? Mina ignorait totalement de quoi il parlait et elle se demandait qu’est-ce que cette fameuse forme pouvait être. Elle le su très bientôt, car l’homme se transforma en un espèce de gros corbeau. Sur le coup, Mina eut un peu peur, car c’était rare que l’on voyait quelque chose comme ça et elle avait été prise par surprise. Elle recula de quelques pas pour pouvoir le regarder plus facilement, car il la dépassait et Mina devait lever la tête pour lui voir le visage. Il lui parla des avis de recherches en ville et lui demanda si maintenant, elle le reconnaissait.

« Non, désolé. Tu ne dois pas être assez populaire et…  je ne perds pas mon temps à regarder des avis de recherches… »

Aussitôt qu’elle avait commencé sa phrase, elle s’était retrouvée avec une lame au cou et il lui adressa un sourire très mauvais. Il voulait lui faire peur et cela marcha pendant une seconde, mais elle ne se laissa pas duper. C’était bien beau tout ce cinéma, il essayait de lui faire peur avec sa « véritable » forme et en la menaçant d’un couteau, mais c’était sans succès. Cette chose qui se tenait devant elle qui avait l’air effrayant au départ ne l’était pas finalement.  Mina lui sourit avec un air moqueur et se mit à rire.

« Ouhhhh là ! Hahahaha, Monsieur ressent le besoin de se transformer pour faire peur au gens ?  Tu doutes de ta forme humaine ? En faite tout ça ne n’est qu’un masque. Tu n’es pas si mauvais que ça en fais, tu ne me fais pas peur. Non, tu me fais rire et tu as plutôt l’air pathétique. »

Mina jouait vraiment avec le feu. Elle était très insouciante de lui parler de cette façon là, mais que voulez-vous, ça, c’était du Mina tout craché. Elle avait confiance en elle-même et même avec un couteau à la gorge, elle gardait sa fierté.  Mina tenta de tourner la tête pour se défaire de l’emprise de la lame qui commençait à devenir inconfortable.

«  À vrai dire, en y repensant bien, peut-être bien que j’ai déjà passé devant quelque chose ressemblant à la bête que tu es, mais ce n’était pas très représentatif. En faite, tu es plus laid en vrai et ta laideur fait en sorte que ça en ai drôle et tu perds toute ta crédibilité. Tu n’es qu’un vulgaire corbeau plus grand que les autres en fin de compte.»

Mina en avait un peu rajouté, histoire de le contrarier et de l’énerver. Ce n’était peut-être pas une bonne idée, mais il était trop tard, elle l’avait dit…

_________________
avatar
Messages : 18
Date d'inscription : 25/05/2014
Age : 24
Maître
Voir le profil de l'utilisateur
Maître
MessageSujet: Re: La cabane abandonnée Ven 13 Juin - 21:35
Darill Black
« Non, désolé. Tu ne dois pas être assez populaire et… je ne perds pas mon temps à regarder des avis de recherches… »

Il rêvait ou elle venait de se moquer de lui ? Elle cherchait vraiment à se faire tuer, ou quoi ? Elle ne se rendait pas compte qu'elle avait une arme sous la gorge.
Mais non, elle continua de l'insulter par sa moquerie. Elle partit d'un gros rire et lui envoya :

« Ouhhhh là ! Hahahaha, Monsieur ressent le besoin de se transformer pour faire peur au gens ? Tu doutes de ta forme humaine ? En faite tout ça ne n’est qu’un masque. Tu n’es pas si mauvais que ça en fais, tu ne me fais pas peur. Non, tu me fais rire et tu as plutôt l’air pathétique. »

Darill ne broncha pas, il ne bougea pas, mais ne relâcha pas prise sur son épée qu'il avait placé sous la gorge de l'humaine. Elle tenta de se dégager, mais il se plaça de telle sorte qu'elle ne puisse plus bouger sans qu'elle se coupe sur la lame aussi coupante qu'un rasoir.

« À vrai dire, en y repensant bien, peut-être bien que j’ai déjà passé devant quelque chose ressemblant à la bête que tu es, mais ce n’était pas très représentatif. En faite, tu es plus laid en vrai et ta laideur fait en sorte que ça en ai drôle et tu perds toute ta crédibilité. Tu n’es qu’un vulgaire corbeau plus grand que les autres en fin de compte.»

Cette fois ci, c'en était trop ! L'humaine se moquait ouvertement de ses menaces, et cela le mettait hors de lui. Déjà qu'il ne supportait pas qu'un simple hybride se moque de lui, alors si une humaine s'y mettait, son arrêt de mort était signé !
Pour prouver qu'il était sérieux, il fit lentement glisser sa lame sous la gorge de l'humaine de telle sorte qu'un mince filet de sang s'en écoule.

-Alors ? Je perds toute ma crédibilité ? Tu en es sûre ?

Il laissa tomber la pointe de sa lame au sol et la releva d'un coup vers la cuisse où il fit une profonde entaille sur le dessus.

-Je suis une bête, mais je ne suis pas con ! Et je suis même plus intelligent que toi ! Je ne me laisse pas avoir en allant tout seul en pleine alors que je suis recherché ! Je ne fais pas les mêmes erreurs que toi, et cette erreur va te couter la vie !

_________________
Spoiler:
 


Vous voulez voir mes armes, ma vie ? Alors suivez les méandres de mon existence et priez pour que je ne croise pas la votre...
avatar
Messages : 226
Date d'inscription : 07/02/2014
Age : 34
Localisation : Venez... Qu'on rigole un peu !

Feuille de personnage
Race :: corbeau
Maître de/Hybride de :: personne ! (manquerait plus que ça !)
Aime/Sort avec :: personne, si quelqu'un me touche je le tue !
Hybride Mercenaire
Voir le profil de l'utilisateur
Hybride Mercenaire
MessageSujet: Re: La cabane abandonnée Sam 14 Juin - 21:50
Mina Van Der Lazt
Apparemment, Mina avait choisit les bons mots pour le mettre en colère. Elle l’avait insulté et maintenant elle allait en payer le prix. Son après-midi avait été ennuyeuse, mais voilà que ça soirée s’enlignait pour être intéressante. Enfin de l’action ! Être dans des situations comme celles-là, c’est-à-dire dans le trouble, amusait bien la jeune humaine sadique. Toute la journée elle avait cherché quelque chose d’intéressant et il faut dire que maintenant elle ne s’ennuierait pas du tout, à ses risques et périls. Mina avait tellement bien choisit ses mots pour l’énerver qu’il pressa sa lame encore plus fort sur son cou.

« Ouhhh là, fais attention avec cette lame.»

Mina avait parlé pour rien, car il continuait de la menacer et alla même jusqu’à la couper. Un petit cri de surprise sorti de la bouche de la jeune femme. Elle posa sa main sur son cou pour toucher sa blessure et elle regarda sa main et elle saignait. Il ne l’avait pas manqué ! De plus, comme si ce n’était pas assez, il lui coupa la cuisse en lui faisant remarquer qu’il était sérieux et lui fit une menace de mort. Mina était furieuse.

« Comment as-tu osé ! Me couper de la sorte, ça je ne le prends pas ! Tu t’énerves rapidement toi !»

La coupure était profonde et Mina avait de la difficulté à tenir sur sa jambe, alors elle mettait son poids le plus possible sur son autre jambe. Elle tentait de rester debout pour montrer qu’elle était forte. Il l’avait menacé de mort, alors il fallait que Mina arrête de dire des choses pour l’insulter pour qu’il se calme et ne la tue pas. Mina eut une idée, elle allait jouer la carte de la séduction. C’était une bête qui restait tout de même un homme, alors peut-être que ça allait fonctionner.

« Ce que je veux dire en fait, c’est que tu es en train d’abimer mon corps. Si tu continues de me couper, je ne serai plus aussi belle. Il me semble qu’à la place d’un homme, je n’oserais pas abimer le corps d’une femme, je m’en servirais plutôt d’une autre manière que ça soit pour reluquer ou faire autre chose si tu vois ce que je veux dire... »

Mina lui sourit d’une façon séductrice, croissant les bras subtilement sur sa poitrine en appuyant de façon à ce que l’on voit bien son décolleté en faisant ressortir ses seins de sa chemise. Elle s’approcha de lui jusqu’à être à quelques mètres et lui souffla quelques choses à l’oreille.

« Veux-tu vraiment me tuer? »

_________________
avatar
Messages : 18
Date d'inscription : 25/05/2014
Age : 24
Maître
Voir le profil de l'utilisateur
Maître
MessageSujet: Re: La cabane abandonnée Dim 15 Juin - 21:55
Darill Black
« Ouhhh là, fais attention avec cette lame.»

Après l'avoir entaillée, elle toucha sa plaie à la gorge, et vit du sang. Elle laissa échapper un cri qui fit jubiler le corbeau, qui ne donnait pas sa part au chien en terme de sadisme.

« Comment as-tu osé ! Me couper de la sorte, ça je ne le prends pas ! Tu t’énerves rapidement toi !»

La pauvre petite humaine sembla furieuse... Mais elle usait ses forces en paroles inutiles. Il faudrait beaucoup plus pour faire seulement frémir la corbeau. Mais l'humaine fit bien plus que frémir. L'entaille sur sa jambe la força à changer son centre de gravité en changer de jambe d'appui, en tentant de rester debout.

« Ce que je veux dire en fait, c’est que tu es en train d’abimer mon corps. Si tu continues de me couper, je ne serai plus aussi belle. Il me semble qu’à la place d’un homme, je n’oserais pas abimer le corps d’une femme, je m’en servirais plutôt d’une autre manière que ça soit pour reluquer ou faire autre chose si tu vois ce que je veux dire... »

Il rêvait ou elle venait juste de l'envoyer chier pour enfin le chauffer ? Non, il ne rêvait pas du tout, elle se rapprocha, croisa les bras sur sa poitrine pour la mettre plus qu'en valeur et lui souffla langoureusement :

« Veux-tu vraiment me tuer? »

Il émit un petit ricanement ouvertement méprisant et lui rétorqua sans sourciller :

-Misérable créatures... Comment la peur de la mort peut-elle vous en mener là ? Comment vous, humains, faites pour craindre autant la chose la plus naturelle qui existe ? La Mort nous rattrape tous, que ce soit tôt ou tard, alors pourquoi chercher à la corrompre ? Pourquoi retarder l'échéance ? Faut-il donc vivre avec cette crainte jour après jour pour en être immunisé ?

_________________
Spoiler:
 


Vous voulez voir mes armes, ma vie ? Alors suivez les méandres de mon existence et priez pour que je ne croise pas la votre...
avatar
Messages : 226
Date d'inscription : 07/02/2014
Age : 34
Localisation : Venez... Qu'on rigole un peu !

Feuille de personnage
Race :: corbeau
Maître de/Hybride de :: personne ! (manquerait plus que ça !)
Aime/Sort avec :: personne, si quelqu'un me touche je le tue !
Hybride Mercenaire
Voir le profil de l'utilisateur
Hybride Mercenaire
MessageSujet: Re: La cabane abandonnée Lun 16 Juin - 2:00
Mina Van Der Lazt
Apparemment, la tactique de Mina ne fonctionna pas, à sa grande déception. Cette bête restait une bête. Il avait été insensible à son charme ou bien peut-être que la jeune femme s’y était mal prise. Elle n’avait pas trouvé son point faible. Le jeune homme lui rit à la figure et Mina en était insultée. Voilà qu’elle venait de se ridiculiser. Il lui avait dit qu’elle était misérable. Mina ? Misérable ? C’était bien la première fois qu’elle se faisait surnommer comme ça et venant de lui, Mina ne l’appréciait guère.

« Et bien, tant pis pour toi le corbeau. »

La jeune femme restait les bras croisés, mais cette fois-ci, se n’était pas pour le séduire, mais bien parce qu’elle était en colère, elle fulminait. Il lui parlait de la mort, qu’elle finissait par tous les attraper. Elle ne rêvait pas, il était carrément en train de lui dire qu’il allait la tuer, que sa mort approchait. Cette homme-corbeau s’amusait donc à tuer des gens sans aucunes raisons valables, pour le plaisir ? Et bien, c’était tout un phénomène. Mina respira profondément, tentant de se calmer.

« Ce n’est pas moi qui est misérable, mais bien toi. On dirait que tu ressens le besoin de tuer des gens pour te mettre en valeur et ainsi te sentir fort. Tu veux que tout le monde te craigne pour te sentir en contrôle, mais je trouve que cette forme de pouvoir est minable. Tu ne te fais pas apprécier, tu te fais craindre. Alors, tu n’as aucun mérite. »

Becky décroisa et le fixa droit dans les yeux. Elle commençait vraiment à se demander s’il allait la tuer pour de vrai. Jouait-il la comédie pour lui faire la peur de sa vie ou bien il était vraiment sérieux? Becky ne le connaissait pas, elle ne pouvait pas savoir, mais quelque chose lui disait que ça allait mal tourner.

« Pour répondre à ta question de tout à l’heure, on peux toujours être plus futé que la mort et la déjouer. Pour certains, ça peut en être un jeu. Pourquoi vouloir la reporter ? Et bien, c’est parce qu’il y a pleins de choses à faire et à voir dans une vie. Nous n’avons jamais assez de temps alors autant en profiter le temps qu’on le peut, chose que je fais contrairement à toi. »

_________________
avatar
Messages : 18
Date d'inscription : 25/05/2014
Age : 24
Maître
Voir le profil de l'utilisateur
Maître
MessageSujet: Re: La cabane abandonnée Jeu 19 Juin - 10:39
Darill Black
« Et bien, tant pis pour toi le corbeau. »

Qu'elle était drôle ! Et pitoyable... Ces humains étaient tous les mêmes... Égocentriques et supérieurs, enfin, du moins, ils se croyaient supérieurs.
Son interlocutrice croisa les bras, mais de mécontentement. Elle était visiblement en colère, et cela faisait jubiler le corbeau. Mais le flot de sang interrompu coulant de sa cuisse ne manquerait pas de la tuer si elle ne faisait pas quelque chose, comme par exemple un garrot.

« Ce n’est pas moi qui est misérable, mais bien toi. On dirait que tu ressens le besoin de tuer des gens pour te mettre en valeur et ainsi te sentir fort. Tu veux que tout le monde te craigne pour te sentir en contrôle, mais je trouve que cette forme de pouvoir est minable. Tu ne te fais pas apprécier, tu te fais craindre. Alors, tu n’as aucun mérite. »
-Oui, je fais peur, je tue et je repousse. Certes, ma réputation n'est pas celle d'une grande star, mais que veux tu ? Notre société impitoyable nous force à survivre par tous les moyens. Et comment survivre si tu n'inspire pas la crainte ?

Elle décroisa les bras et le fixa dans les yeux. Ceux-ci était "les miroirs de l'âme", disait-on, et c'était bien vrai. On lisait dans le regard de la jeune femme une peur intense et une grande interrogation.
Darill essuya son arme sur sa cuisse et la rengaina, lentement, en faisait crisser le métal sur le fourreau de cuir renforcé de fines barres en aluminium. Il savourait cet instant, cet instant où votre proie était en train de se demander ce qu’elle avait fait pour mériter cette mort. Ce moment où vous même, vous vous demandiez si vous alliez l'achevez, et si oui, comment ?

« Pour répondre à ta question de tout à l’heure, on peux toujours être plus futé que la mort et la déjouer. Pour certains, ça peut en être un jeu. Pourquoi vouloir la reporter ? Et bien, c’est parce qu’il y a pleins de choses à faire et à voir dans une vie. Nous n’avons jamais assez de temps alors autant en profiter le temps qu’on le peut, chose que je fais contrairement à toi. »
-C'est un jeux très dangereux, mais j'en ai fait l'expérience, vois tu. Et quant aux choses de la vie, j'estime en avoir vu assez, il ne faut pas une vie entière pour faire cela, il suffit seulement de prendre le temps de le faire ! Tu ne peux pas me juger ainsi sans me connaitre. Tu ne peux pas me juger car je suis un hybride !

Il avait prononcé ce mot amèrement, il l'avait presque craché.
Il espérait en terminer le plus rapidement possible avec cette humaine, il ne souhaitait pas exposer son état d'esprit et la laisser partir en ayant entendu toutes ces choses. Elle risquait de le faire savoir, et de compromettre sa crédibilité.
Mais quelque part, il avait l'impression de se retrouver dans les réponses de la jeune femme. Il avait l'impression de se revoir, quelques années auparavant, en train de parler à son ex-patron qui avait alors menacé de le tuer car il avait été reconnu par les autorités.

Il s'était échappé avec la force du désespoir, il avait couru et était tombé sur cette fameuse cabane où il résidait quand il n’était pas en train de tuer tel ou tel humain.

_________________
Spoiler:
 


Vous voulez voir mes armes, ma vie ? Alors suivez les méandres de mon existence et priez pour que je ne croise pas la votre...
avatar
Messages : 226
Date d'inscription : 07/02/2014
Age : 34
Localisation : Venez... Qu'on rigole un peu !

Feuille de personnage
Race :: corbeau
Maître de/Hybride de :: personne ! (manquerait plus que ça !)
Aime/Sort avec :: personne, si quelqu'un me touche je le tue !
Hybride Mercenaire
Voir le profil de l'utilisateur
Hybride Mercenaire
MessageSujet: Re: La cabane abandonnée Ven 20 Juin - 22:12
Mina Van Der Lazt
Mina écoutait à peine ce que le mi-humain lui disait. Elle commençait à en avoir mare de lui et de plus, elle commençait à avoir mal à la tête. C’était peut-être à cause de la blessure qu’il lui avait fait. Mina commençait à avoir de la difficulté à tenir debout. Mettre tout son poids sur une jambe ne suffisait pas.

« Ahh Ehhh ouais ouais désolé ta raison l’corbeau. »

Mina se toucha la tête, elle se sentait un peu bizarre. Elle commençait à dire un peu n’importe quoi. Jamais elle ne donnerait raison à un hybride, mais en ce moment c’était un peu exceptionnel. Elle s’était fait agresser avec un vaporisateur par une neko et par la suite, s’était fait faire une entaille dans le cou et sur la jambe par un hybride. Elle avait un peu l’air bête en ce moment. Elle s’était fait avoir deux fois. En pensant à tout cela, Ça la mettait en rogne. Il lui avait fait perdre son temps et elle avait perdu la trace de la neko.

« En tout cas, merci beaucoup, à cause de toi, j’ai perdu la trace de ma neko »

Bien sûr, elle avait dit cela de la façon la plus sarcastique. Mina regardait tout autour d’elle et bougea son corps légèrement de droite à gauche en s’étirant pour regarder derrière le corbeau. C’était calme et il semblait avoir aucune trace de la neko. Avec tout ce temps, elle avait eu le temps de s’enfuir. Mina avait envie de partir à sa recherche, mais le corbeau ne la laisserait sûrement pas faire. Elle pouvait tenter de s’enfuir, mais il la rattraperait sûrement puisqu’il a des ailes et est plus rapide. Alors, ce n’était pas une bonne idée. En faisant ça, elle pourrait peut-être lui donner encore plus envie de la tuer. Valait mieux pour elle qu’elle reste ici. Par contre, Mina devait s’occuper prioritairement de sa coupure si elle ne voulait pas qu’elle s’infecte et perdre trop de sang et ensuite s’évanouir. Il fallait donc qu’elle trouve une solution.

«Laisse-moi vivre, ça ne vaux pas la peine que tu me tues, tu perdrais toi aussi ton temps. Je ne me laisserais pas faire facilement. Tu m’as déjà bien amochée donc tu peux t’en réjouir.»

Elle ignorait totalement s’il la laisserait vivre, mais si oui, il fallait vite qu’elle soigne sa blessure, car elle pourrait avoir des problèmes par la suite. Celle dans son cou n’était pas si pire, mais celle sur sa jambe était prioritaire

_________________
avatar
Messages : 18
Date d'inscription : 25/05/2014
Age : 24
Maître
Voir le profil de l'utilisateur
Maître
MessageSujet: Re: La cabane abandonnée Mar 1 Juil - 18:37
Darill Black
L'humaine commençait à chanceler. Son corps se vidait de toute force vitale par la plaie qui saignait abondamment.

« Ahh Ehhh ouais ouais désolé ta raison l’corbeau. »

Une humaine -hautaine comme celle-ci- admettait qu'il avait raison ? Et raison sur quel sujet d'abord ? Elle commençait à délirer et elle se toucha la tête. Un mort de plus serait à enterrer ce soir, car il avait prit sa décision : il allait lui montrer ce qu'elle faisait endurer à ses hybrides, et après cela, il la tuerait. de sang froid, bien entendu, mais elle était trop mal en point pour la laisser filer. Ça ne lui attirerait que des ennuis.

« En tout cas, merci beaucoup, à cause de toi, j’ai perdu la trace de ma neko »
-Tu es donc si stupide que même face à la mort tu penses encore à mes confrères ? Ne vois-tu pas que si je le voulais je te tuerais d'un seul coup ? Tu fais peine à voir, tu te vide de ton sang, et la seule chose à laquelle tu penses c'est aux hybrides ?

Elle était encore trop sarcastique, elle n'avait pas encore du avoir assez mal ! Mais Darill avait une idée.
Elle ne voulait pas mourir, comme la plupart des gens, mais de cela, Darill pouvait s'en servir... Il pourrait la soigner, la nourrir, pour la torturer. Et peut être même la corrompre. Changer son opinion sur les hybrides, peut être ?
Plus cette idée se retournait dans son esprit, plus il la trouvait alléchante. Il allait l’assommer, la soigner et l'enfermer dans cette petite cabane similaire à la sienne.

«Laisse-moi vivre, ça ne vaux pas la peine que tu me tues, tu perdrais toi aussi ton temps. Je ne me laisserais pas faire facilement. Tu m’as déjà bien amochée donc tu peux t’en réjouir.»
-Oh ça oui, je m'en réjoui... Mais tu sais, finalement, j'ai changé d'avis...

Il laissa en suspens sa phrase, juste pour avoir le plaisir de briser jusqu’à son dernier espoir.

-J'ai choisi de te soigner, de te nourrir, de te loger, et de te faire souffrir autant que toi et tes collègues humains font souffrir les miens ! Tu vas comprendre la douleur d'un séance de torture conventionnelle... Et cela, à tes dépens.

Il aimait être méchant, mais il se rendait aussi compte qu'il ne valait pas mieux qu'elle en procédant ainsi. Mais il ne pourrait s'en empêcher !

_________________
Spoiler:
 


Vous voulez voir mes armes, ma vie ? Alors suivez les méandres de mon existence et priez pour que je ne croise pas la votre...
avatar
Messages : 226
Date d'inscription : 07/02/2014
Age : 34
Localisation : Venez... Qu'on rigole un peu !

Feuille de personnage
Race :: corbeau
Maître de/Hybride de :: personne ! (manquerait plus que ça !)
Aime/Sort avec :: personne, si quelqu'un me touche je le tue !
Hybride Mercenaire
Voir le profil de l'utilisateur
Hybride Mercenaire
MessageSujet: Re: La cabane abandonnée Mer 2 Juil - 22:27
Mina Van Der Lazt
Mina haussa les épaules se foutant royalement du sermon qu’il essayait de lui faire en lui disant qu’elle était stupide de penser à l’hybride qui s’était enfuie alors qu’elle se vidait de son sang. Elle se fichait bien de ce qu’il pouvait bien penser. C’est seulement qu’elle voulait vraiment attraper cette neko, mais à cause de lui, elle n’avait pas pu la rattraper et maintenant il était trop tard. Elle état venu dans cette forêt avec ce but précis, mais il avait compromis ses plans.
Lorsqu’il lui dit qu’il avait changé d’avis concernant sa peine de mort, Mina en fut surprise et intriguée. Elle le regardait en ce demandant bien ce qu’il mijotait et elle le sue très rapidement. Ce dernier lui fit part de son plan extravagant et Mina en écarquilla les yeux, stupéfaite qu’il puisse dire une telle chose.

« Tu veux dire que tu veux inverser les rôles… Tu rêves ! »

Mina ne pu s’empêcher de rire aux éclats tellement elle trouvait son idée stupide. Depuis quand un hybride pouvait contrôler les humains ? Ça ne risquerait jamais d’arriver et Mina ne se laisserait pas faire. Si humain se rabaissait un jour à ce point en étant esclave d’un hybride, et bien ce serait la catastrophe. L’égalité entre les deux espèces dans un futur lointain pouvait être probable, mais pas un hybride à la commande d’un humain ! Bref, Mina en riait tellement qu’elle avait tombée par terre en se pliant en deux. Il faut dire que sa réaction était exagérée et elle ne s’aidait pas en agissant ainsi, mais elle se sentait pas en parfaite forme et elle avait la tête qui tournait. Elle fini par reprendre ses esprits en se calmant et se dit qu’il valait mieux qu’elle se reprenne en disant quelque chose pour que le mi-corbeau ne change pas d’avis en lien à ses dernières paroles.

« Mais bon, tu peux toujours essayer. On verra bien si tu réussiras à me dominer, maître corbeau. Commençons donc par le début qui est de me soigner…»

Mina tenta de se relever, mais n’y arriva pas, alors elle se traîna à quatre patte jusqu’à la petite cabane en s’accotant sur la porte pour s’aider à se relever. Elle ouvrit ensuite la porte dans le but d’entrer et de chercher quelque chose pour se soigner, mais elle tomba par en avant aussitôt qu’elle ouvrit la porte.

_________________
avatar
Messages : 18
Date d'inscription : 25/05/2014
Age : 24
Maître
Voir le profil de l'utilisateur
Maître
MessageSujet: Re: La cabane abandonnée Lun 14 Juil - 14:30
Darill Black
L'effet de surprise qu'il voulait provoquer en lui annonçant cela ne rata pas car elle écarquilla les yeux et répliqua comme si son idée était insensée :

« Tu veux dire que tu veux inverser les rôles… Tu rêves ! »

Il ne put s'empêcher de rire, la situation était vraiment jouissive... Mais l'humaine aussi se mit à rire. Tellement qu'elle tomba à terre. C'était tout simplement pitoyable.

-Oh non... Je suis loin de rêver. Et toi non plus tu ne rêve pas, et c'est dommage. Oh oui que c'est dommage ! Hahahaha ! Tu vas souffrir autant que tu as fait souffrir tes hybrides, et autant que tu voulais faire souffrir cette jeune neko qui s'est enfuie. Tu vas enfin comprendre ce que c'est !
« Mais bon, tu peux toujours essayer. On verra bien si tu réussiras à me dominer, maître corbeau. Commençons donc par le début qui est de me soigner…»

Elle rampa vers la cabane et se releva pour l'ouvrir. Mais elle s'écroula minablement une fois que la porte coulissa sur ses gonds.

*C'est minable, stupide et insensé de penser pouvoir rivaliser avec moi dans cet état... Pauvre petite humaine... Elle veut faire la dure mais ce n'est en fait qu'une pseudo sadique. Elle ne mériterait même pas que je me donne cette peine, un simple coup d'épée bien placé aurait amplement suffit.*

Il l'attrapa par l'arrière de son t-shirt et la souleva d'une seule main pour la jeter sans ménagement sur un tas de paille qu'il y avait au fond de la pièce. Il sortit de sous sa cape des plantes et un tissus allongé qui ferait office de bandage. Il fit un feu et fit bouillir de l'eau pour former un onguent avec les plantes médicinales pour l'appliquer sur la cuisse. Il recouvrit le tout du bandage en serrant bien fort et examina la plaie de la gorge.
Elle n'était pas vilaine, c'était seulement superficiel. Elle cicatriserait toute seule.

Une fois la nuit tombée, il sortit et alla se poster sur le toit comme il le faisait d'habitude, pour observer les étoiles.

_________________
Spoiler:
 


Vous voulez voir mes armes, ma vie ? Alors suivez les méandres de mon existence et priez pour que je ne croise pas la votre...
avatar
Messages : 226
Date d'inscription : 07/02/2014
Age : 34
Localisation : Venez... Qu'on rigole un peu !

Feuille de personnage
Race :: corbeau
Maître de/Hybride de :: personne ! (manquerait plus que ça !)
Aime/Sort avec :: personne, si quelqu'un me touche je le tue !
Hybride Mercenaire
Voir le profil de l'utilisateur
Hybride Mercenaire
MessageSujet: Re: La cabane abandonnée Jeu 17 Juil - 21:01
Mina Van Der Lazt
L’homme-corbeau ne manquait pas l’occasion pour se moquer d’elle. C’est bien vrai qu’elle se retrouvait dans une situation pitoyable, mais elle ne se laissa pas atteindre par ses paroles. Les paroles d’un hybride de pourrait jamais l’atteindre. Enfin, du moins, pour l’instant. Jamais elle ne s’était laissée atteindre par un hybride. Mina considérait que leurs paroles étaient moins importantes que celle d’un humain, alors pourquoi s’en soucier ?
Elle ignora donc ses paroles n’ayant pas la force pour le contredire, tentant plutôt de se relever. Il faut dire que l’homme ne l’avait pas manqué avec ses coupures et il devait en être très fier. Voyant sa difficulté, ce dernier la prit dans ses bras pour l’amener à l’intérieur et la jeter sur un tas de paille.

"Et Ohhh ! Doucement ! Ça fait mal. Tu n’étais pas obligé de me jeter et j’aurais très bien pu m’y rendre seule."

Avec acharnement et difficulté ouais, elle aurait très bien pu s’y rendre seule, mais ça aurait prit du temps. Le corbeau lui avait facilité la tâche, mais elle n’allait tout de même pas le remercier. Mina l’observait tout en restant sagement assise. Il semblait préparer quelque chose pour la soigner. Il allait vraiment la soigner ? Et bien, c’était étonnant.
Une fois qu’il eut terminé, la nuit tomba peu à peu et Mina sentit ses paupières se fermer. Elle avait besoin de repos, alors elle s’endormi donc sur le tas de paille.

~~~~

Le lendemain, elle se réveilla. Elle se demanda pendant un instant ce qu’elle faisait là, regardant autour d’elle, puis elle se rappela. Elle regarda autour d’elle et le corbeau ne semblait pas être dans les parages. Était-il parti ? La laisserait-il tranquille ? Mina se leva donc, se dirigeant vers la fenêtre pour aller y regarder. Apparemment, tout semblait calme et aucune trace de l’homme. Elle marcha jusqu’à la porte et l’ouvrit. Elle tentait de rester silencieuse, au cas où il serait encore là. Mina voulait partir d’ici. Elle avait faim et il ne semblait pas avoir quelque chose de bon dans cette vielle cabane. Mina avançait en regardant autour d’elle, se demandant si elle réussirait à s’échapper…

_________________
avatar
Messages : 18
Date d'inscription : 25/05/2014
Age : 24
Maître
Voir le profil de l'utilisateur
Maître
MessageSujet: Re: La cabane abandonnée Mer 13 Aoû - 21:55
Darill Black
L'homme corbeau n'avait somnolé que quelques heures cette nuit, comme à chaque fois, de toutes façons. Il ne dormait pas beaucoup, mais cela lui suffisait. Il avait seulement profité de son réveil matinal pour tuer quelques oiseaux, afin de pouvoir fournir à manger à cette humaine. Il s'était reposté sur le toit, attendant que sa prisonnière se réveille. Connaissant la nature des humains, il s'attendait à ce qu'elle tente de s'enfuir, c'était pourquoi il avait la main sur le fourreau de son épée. Pour parer à toute éventualité.

Le soleil avait déjà bien entamé sa montée dans le ciel lorsque l'humaine pointa son nez dehors. Et elle tombait à pic : le corbeau commençait à s'ennuyer...

Il attendit qu'elle aie pénétré dans la forêt pour lui tomber dessus, pour entretenir l'espoir d'une éventuelle fuite...

Il sauta d'un arbre et atterrit devant elle, l'épée dégainée, et il désigna la cabane au loin :

- Mauvaise idée ! Hehe... Bien tenté quand même ! Mais maintenant, je suppose que l'on peut commencer... Débuter les hostilités !

Il était sarcastique à souhait, son ton était plein de sous-entendus. Il allait faire passer l'envie à l'humaine d'humilier d'autres hybrides... Et cela, à n'importe quel moyen !

Il la bouscula sans ménagement en direction de l'abri et lui piqua le dos pour la faire avancer. Il la fit rentrer dans la cabane, et l’assomma d'un coup de la poignée de son épée afin de pouvoir l'attacher.
Il la pendit par les poignets à une poutre du plafond. Elle se balançait donc à un mètre cinquante du sol maintenue par une corde abimée et imbibée d'eau.

Il lui jeta un seau d'eau de la rivière par le visage pour la réveiller afin de commencer la torture. Mais... Si il la torturait ainsi... Il allait devoir la tuer, et tuer une maitresse aussi connue dans la ville n'était une très bonne idée...
Déjà que le corbeau avait les trois quarts des hommes armés de la cité, alors, si en plus il tuait de sang froid une femme, une maitresse de surcroît... Il n'était pas sortit de l'auberge...

_________________
Spoiler:
 


Vous voulez voir mes armes, ma vie ? Alors suivez les méandres de mon existence et priez pour que je ne croise pas la votre...
avatar
Messages : 226
Date d'inscription : 07/02/2014
Age : 34
Localisation : Venez... Qu'on rigole un peu !

Feuille de personnage
Race :: corbeau
Maître de/Hybride de :: personne ! (manquerait plus que ça !)
Aime/Sort avec :: personne, si quelqu'un me touche je le tue !
Hybride Mercenaire
Voir le profil de l'utilisateur
Hybride Mercenaire
MessageSujet: Re: La cabane abandonnée Mer 27 Aoû - 20:30
Mina Van Der Lazt
Mina croyait vraiment qu’elle s’était enfin débarrassée de l’homme corbeau, car elle avançait toujours de plus en plus loin et il ne l’avait pas encore arrêté. Elle le voyait nulle part, alors elle continuait tranquillement son chemin avec la certitude qu’il avait abandonné. Elle pourrait enfin retourné chez elle. Pour ce qui était de posséder une neko, elle reporterait son plan à plus tard puisqu’il avait échoué pour l’instant.

Au bout de quelques minutes, le corbeau fit une soudaine apparition. Elle s’était réjouie trop vite et elle aurait du y penser car quelqu’un comme lui ne pouvait pas abandonner comme ça, pas aussi vite. Mina soupira et le regarda d’un air désespéré. Quand allait-il lâcher prise ? Ce moment n’était pas prêt d’arriver car il venait de dire que c’était le début des hostilités. Elle se fit bousculer et piqué dans le dos, ce qui la déplut grandement.

« «Oh hey ! Mais ça pique ! Je ne suis pas comme un cheval qu’on fouette pour avancer. Tu ne… »

Elle n’eut pas le temps de terminer sa phrase qu’elle fut assommée et tomba inconsciente. Lorsqu’elle se réveilla, elle s’aperçue qu’elle était attachée et elle ne pouvait plus toucher au sol. Elle paniqua pendant un moment. Se réveiller dans cette situation n’était vraiment pas plaisant. Elle regarda tout autour d’elle et commença lentement à reprendre ses esprits. Elle regarda l’homme avec le feu dans les yeux. Elle était en colère.

« Mais ça va pas la tête! Qu’est-ce qui te prend de m’assommer comme ça et d’en profiter pour me pende ? Tu veux jouer au pendu ? Je ne suis pas un pantin espèce d’arrogant ! Détache-moi tout de suite! »

Mina était vraiment en colère contre lui. La veille il l’avait soigné et maintenant il comptait la martyriser. Elle n’était même pas encore complètement remit de ses blessures. Il ne perdait pas de temps. De plus, elle n’aimait pas être dépourvue de tous ces moyens, car  suspendu de cette manière, elle se sentait vraiment inférieure et c’était une chose qu’elle ne pouvait accepter. Le début des hostilités commençait vraiment.

« Tu vas le regretter sale moineau. Tu me refais encore un coup comme ça et lorsque tu seras mort je t’empaillerai. »

Mina lui cracha au visage. C’était la seule chose qu’elle pouvait faire puisqu’elle ne pouvait plus se servir de ses mains. Elle ne pouvait qu’user de ses paroles. Elle tentait de se défaire de ses liens en bougeant les mains, mais les nœuds étaient vraiment serrés.

_________________
avatar
Messages : 18
Date d'inscription : 25/05/2014
Age : 24
Maître
Voir le profil de l'utilisateur
Maître
MessageSujet: Re: La cabane abandonnée Ven 29 Aoû - 14:30
Darill Black
Cette pauvre humaine était vraiment pitoyable... Elle s'énervait et lui proférait des menaces. Le corbeau ne pouvait s'empêcher de rire, mais il ne devait pas se décrédibiliser.

-Je n'ai pas envie de briser jusqu'au moindre petit de tes rêves... Mais ce n'est pas moi qui suis attaché, en proie à un cinglé sanguinaire. Tu n'es pas en posture de faire des menaces. Si j'étais toi, je prierais pour que ma mort soit rapide et indolore...

Il sourit et dégaina son épée en prenant bien le temps de la faire crisser contre son fourreau.

-Seulement, je n'ai pas prévu de te tuer tout de suite...

Il lui mit un coup de pied frontal dans les côtes et stoppa le balancement de la corde.

-Alors, tu vas comprendre ce que j'ai, non, ce que nous, les hybrides vivons au quotidien !

Il la frappa trois fois dans le ventre, trois coups de poings puissants. Un avertissement, un avant goût de ce qui allait se passer...

-Cette neko, qu'allais-tu en faire ? La maltraiter, la frapper, l'humilier, la tuer ?!

Il frappa encore. Une fois.

-Et tous ces hybrides que tu as déjà eu en ta possession, qu'en as-tu fais ? Ont-ils fini au cimeterre, ou enterrés au milieu d'un bois ?

Il soupira et se retourna vers la fenêtre.

-Je ne peux pas comprendre que tu arrives à maltraiter des êtres vivants, semblables en tous points à un humain comme toi ou moi... C'est contre nature... Mais maintenant, c'est trop tard pour regretter... Tes actes t'ont rattrapée et  tu a gagné le droit de te lamenter, en silence.

Deux coups.

_________________
Spoiler:
 


Vous voulez voir mes armes, ma vie ? Alors suivez les méandres de mon existence et priez pour que je ne croise pas la votre...
avatar
Messages : 226
Date d'inscription : 07/02/2014
Age : 34
Localisation : Venez... Qu'on rigole un peu !

Feuille de personnage
Race :: corbeau
Maître de/Hybride de :: personne ! (manquerait plus que ça !)
Aime/Sort avec :: personne, si quelqu'un me touche je le tue !
Hybride Mercenaire
Voir le profil de l'utilisateur
Hybride Mercenaire
MessageSujet: Re: La cabane abandonnée Mar 2 Sep - 23:47
Mina Van Der Lazt
Mina  tentait de se libérer en se balançant de droite en gauche, donnant des coups de bassin et faisait aller les jambes pour se donner des élans. Elle avait un peu l’air d’une folle en bougeant ainsi sans cesse, mais elle n’avait pas trop le choix. Elle détestait vraiment être privée de l’usage de ses mains. Il disait qu’elle n’était pas en posture de faire des menaces, mais Mina s’en foutait. Elle lui disait tout ce qui lui passait par la tête et n’avait pas peur de l’insulter. En osant le défier, elle pourrait garder un minimum de sa dignité. Il lui disait qu’il n’allait pas la tuer tout suite en préférant plutôt lui donner plusieurs coups dans le ventre pour le moment.

« PUTAIN ! JE NE SUIS PAS UN PUNCHING BALL! »

Mina en avait eu le souffle coupé. Elle était vraiment en rogne contre lui et contre la situation, Il la frappait comme il le souhaitait et elle ne pouvait rien faire. Elle ne pouvait pas se défendre et elle trouvait cela injuste qu’il l’ait attaché.

« Tu te fais de fausse idée cher corbeau, je ne suis pas si cruelle. Je ne voulais pas battre cette hybride. Je voulais seulement l’adoptée puisqu’il n’y en a pas d’intéressante à la fourrière… Et je n’ai jamais tué d’hybride. Enfin, pour le moment, car je dois t’avouer que toi, j’ai bien envie de te tuer. »

Elle disait vrai, en partie. Certes, ça lui arrivait de battre ses hybrides si ils désobéissaient ou lui faisait honte, mais elle n’allait jamais jusqu’au point de les tuer. Elle préférait plutôt les abandonnés.

« Dis-moi, tu aurais trop peur de perdre le dessus si je serais détachée ? Tu crains de tes capacités, alors tu m’attaches pour avoir l’impression d’avoir tout le pouvoir sur moi? C’est bien une fausse représentation, car nous ne sommes pas à égalité. C’est ce que tu veux d’ailleurs, l’égalité entre les humains et les hybrides ? Si tu veux que les humains vous considère comme égaux, alors commence dont par donner l’exemple.»

_________________
avatar
Messages : 18
Date d'inscription : 25/05/2014
Age : 24
Maître
Voir le profil de l'utilisateur
Maître
MessageSujet: Re: La cabane abandonnée Ven 5 Sep - 21:45
Darill Black
Et blablabla... Ces humains étaient vraiment lassants... C'était d'un ennui ! Toujours à jacasser, vous parler en permanence pour un oui ou un non.

Et celle-ci ne dérogeait pas à la règle. En effet, elle l'insultait, le menaçait et tentait maladroitement de se défendre... Mais son dernier argument déclencha l'hilarité chez le maitre corbeau.

« Dis-moi, tu aurais trop peur de perdre le dessus si je serais détachée ? Tu crains de tes capacités, alors tu m’attaches pour avoir l’impression d’avoir tout le pouvoir sur moi? C’est bien une fausse représentation, car nous ne sommes pas à égalité. C’est ce que tu veux d’ailleurs, l’égalité entre les humains et les hybrides ? Si tu veux que les humains vous considère comme égaux, alors commence dont par donner l’exemple.»
-Haha ! Laisse moi rire... Tu n'es rien d'autre à mes yeux qu'un vulgaire jeux. Un jouet ! Tu ne me fais pas peur ! Loin de là même. et je vais te le prouver misérable cloporte !

Il s'approcha, et, d'un geste dédaigneux, sectionna la corde qui la maintenait en l'air d'un revers du tranchant de sa lame.

-Et maintenant ? Que comptes-tu faire contre moi ? tu ne te rends pas compte de ma puissance...

il défit sa cape et la laissa tomber au sol, découvrant ses bras nus.
Un sourire narquois se dessina sur son visage.
Il fit un geste de la main provocateur et attendit la réaction de l'humaine.

_________________
Spoiler:
 


Vous voulez voir mes armes, ma vie ? Alors suivez les méandres de mon existence et priez pour que je ne croise pas la votre...
avatar
Messages : 226
Date d'inscription : 07/02/2014
Age : 34
Localisation : Venez... Qu'on rigole un peu !

Feuille de personnage
Race :: corbeau
Maître de/Hybride de :: personne ! (manquerait plus que ça !)
Aime/Sort avec :: personne, si quelqu'un me touche je le tue !
Hybride Mercenaire
Voir le profil de l'utilisateur
Hybride Mercenaire
MessageSujet: Re: La cabane abandonnée Dim 7 Sep - 5:03
Mina Van Der Lazt
Sans qu’elle ne s’y attendre, il coupa la corde et Mina se retrouva écrasée au sol. Elle n’avait pas eu le temps pour avoir un quelconque réflexe pour tenter de ne pas s’écraser de la sorte. Elle se redressa lentement et leva la tête vers le corbeau, étant maintenant à quatre pattes. Elle lui lança un regard de méprit. Il se sentait vraiment supérieur et au fond d’elle, elle savait qu’il l’était, mais jamais elle ne lui avouerait. Il était grand et fort, force qu’une humaine ne pouvait avoir. Mina savait qu’elle perdrait s’ils devaient employer la force. Sa seule chance pour s’en sortir était de ce servir de son intelligence. Mina se releva en restant calme, n’ayant plus aucune expression sur son visage. Elle dissimulait ses émotions.

« Rien… »

Pour le moment, elle ne comptait rien faire, car à vrai dire, elle ignorait quoi faire. C’était bien rare qu’elle était prise au dépourvue. Elle ne s’était pas attendue à ce qu’il la prenne au mot et la détache. Elle aurait cru qu’il l’aurait laissé pendre et qu’il se serait amusé à la martyriser. Au moins, elle n’était plus attachée. Elle resta un moment muette et à le fixer, toujours sans émotions. Puis elle s’avança vers lui à une distance où leur corps se touchait. Elle leva la tête pour le regarder dans les yeux d’une manière provocatrice.

« Et toi, que compte tu faire maintenant ? »

Elle se sentait vraiment petite comparée à lui, mais elle ne perdrait pas son sang froid. Ça non, jamais.

« Tu vas continuer à me battre ? Tu vas me suspendre à nouveau ? Qu’attends-tu de moi exactement ? Tu ne prouveras rien à personne en continuant ainsi. Mais si tu considère ça comme un jeu, alors jouons. J’aime bien les jeux. »

Elle lui sourit, elle non plus n’avait pas peur de lui. Enfin, peut-être un peu, mais elle tentait de ne pas se laisser atteindre. Elle était endurante.

_________________
avatar
Messages : 18
Date d'inscription : 25/05/2014
Age : 24
Maître
Voir le profil de l'utilisateur
Maître
MessageSujet: Re: La cabane abandonnée Ven 12 Sep - 12:38
Darill Black
Suite du rp en Hentai ici

_________________
Spoiler:
 


Vous voulez voir mes armes, ma vie ? Alors suivez les méandres de mon existence et priez pour que je ne croise pas la votre...
avatar
Messages : 226
Date d'inscription : 07/02/2014
Age : 34
Localisation : Venez... Qu'on rigole un peu !

Feuille de personnage
Race :: corbeau
Maître de/Hybride de :: personne ! (manquerait plus que ça !)
Aime/Sort avec :: personne, si quelqu'un me touche je le tue !
Hybride Mercenaire
Voir le profil de l'utilisateur
Hybride Mercenaire
MessageSujet: Re: La cabane abandonnée
Contenu sponsorisé
La cabane abandonnée
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Enfant abandonné à Morne Calvaire dans un champ de mais
» Enfant abandonné ou tué devant Food for the Poor- Attention photos sensibles
» PACHA petit lhassa apso 9 ans abandonné (62)
» Une cabane bien chauffée...
» Rufus, caniche abricot de 4 ans, abandonné 2 fois ! (dép56)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hybrids and Humans ::  :: Forêt de l'aurore-
Sauter vers: