Edward
Disponible
Le Chouchou
Kirya
Disponible
Le Marqué
Chris
Disponible
Général Puceau
Icare
Disponible
Titre à Voir
Éliane
Disponible
Espionne Scientifique

lorem ipsum

lorem ipsum

lorem ipsum

           

Partagez|
MessageSujet: La personnalité du prénom! Mer 20 Mar - 16:57
Edward Elric
Hey, en fouinant sur le net aujourd'hui, j'ai trouvé un truc amusant!
Vous allez sur ce lien, vous entrez le prénom de votre personnage et ensuite vous faites un copier/coller ici de ce qui est dit.
Ce qui serait encore plus amusant, c'est de voir la réaction du personnage~ Mais comme un exemple est toujours plus explicatif que des détails, j'vais faire ce truc pour vous montrer ce que ça donne! (désolée Edward mais ça tombe sur toi ^-^' )



•Edward est remarquable par sa beauté. Il ne s'agit pas ici d'une beauté typiquement virile, celle de David de Michel-Ange ou d'Apollon du Belvédère. Le natif paraît quelque peu efféminé, avec ses traits très fins, ses mains délicates, son teint clair, ses cheveux soyeux qu'il aime porter longs, ses muscles discrets et son corps élancé.

"J'ai toujours dit que j'étais quelqu'un de mignon~ Tout le monde me le dit, d'ailleurs!"

•Edward plaît naturellement aux femmes. Il n'a nullement besoin d'aller chanter sous la fenêtre des belles orgueilleuses. Son charme irrésistible a tôt fait de le mettre dans l'embarras du choix dès sa plus tendre jeunesse.

"C'est vrai que j'ai su attirer les gens..."

•Mais il serait à vrai dire exagéré de parler d'embarras, car le natif est amateur convaincu de toutes sortes de beautés — des blondes comme des brunes, des petites comme des grandes, des intelligentes comme des douces toquées. Il s'en sert à cœur joie comme d'une manne céleste sans se poser de questions à propos d'elles. C'est probablement là que réside son fabuleux pouvoir de séduction, puisque "les femmes préfèrent les hommes qui les prennent sans les comprendre, aux hommes qui les comprennent sans les prendre" (Marcel Prévost).

"... Vous savez que j'suis absolument pas attiré par les filles, pas vrai?

•Inutile de dire que Edward est un amant fougueux et infatigable. Toute femme qui l'a connu serait de cet avis et trouverait les autres hommes "pas terribles". Mais c'est aussi un amant insatiable qui aurait le plus grand mal du monde à se contenter d'une seule femme. Il est dans ses habitudes, ou du moins dans ses désirs, de mener de front plusieurs aventures amoureuses.

"Plusieurs aventures en même temps? Je crois que vous confondez avec quelqu'un d'autre, là..." *regarde ailleurs d'un air agacé*

•Par suite de ses nombreuses liaisons, le natif connaît en général une vie conjugale et familiale extrêmement embrouillée. On se demande comment il arrive à se retrouver dans ce dédale.

"Ma vie familiale est simple, merci. Et vie conjugale? J'dois me répéter ou quoi?"

•Il ne craint pas le divorce, le considérant comme un évènement banal plutôt que comme un drame plein de déchirements et de larmes. Lorsqu'il a cessé d'aimer ou d'être aimé, on ne peut trouver en lui trace de déception ou de haine : il met simplement une croix sur l'ancien objet de sa passion et va à la recherche d'un autre, le cœur intact comme une table rase. La nature, semble-t-il, l'a immunisé contre le mal d'amour.

"Immunisé contre le mal d'amour? On en reparlera quand j'en aurai subi un, vous voulez bien?"

•Edward n'a pas peur non plus du mariage, probablement parce qu'à la différence de la plupart des hommes il n'y attache pas une importance capitale. Il se remariera volontiers après chaque divorce. Mais c'est en se livrant à ce jeu-là qu'il encourt les pires ennuis et risque d'y laisser santé, fortune, réputation et paix intérieure.

"..." *tape du pied d'un air agacé*

•Lorsqu'il arrive à maîtriser son cœur inconstant, Edward apparaît comme un être éminemment sage et honnête. Il tient en horreur les injustices et n'hésite pas à se battre en faveur des opprimés et des déshérités. On le voit alors se livrer à la politique ou à l'action syndicale où ses idées et son enthousiasme forcent l'admiration de tous.

"C'est tout à fait moi, ça, à me battre pour ceux qu'on rejette... Pas vrai, vieux frère~?"

•Quoique plus brillant que la moyenne des mortels, Edward ne cherche pas à tout comprendre et à tout expliquer. Il échappe ainsi à des angoisses inutiles dont bien des gens sont victimes, et jouit de la sérénité devant les énigmes de la vie. Il aime la vie, la croque à belles dents, et ne refuse point les douceurs qu'elle lui offre.

"C'est pourtant vrai que j'suis intelligent~! Et je vis ma vie comme je l'entends!"

•Pourtant, ce n'est pas un homme irréfléchi et superficiel. D'une curiosité insatiable, il s'intéresse à tout et notamment aux sciences susceptibles de donner la clé du comportement humain comme l'histoire, l'anthropologie, l'histoire de la philosophie, l'histoire des religions. Il comprend vite ce qu'il lit et peut avoir des pensées extrêmement intéressantes. On a aussi intérêt à solliciter ses conseils qui sont la plupart du temps d'une grande valeur.

"Curieux oui, mais à en être insatiable, quand même pas... Et celui qui cherche vraiment à comprendre le comportement humain est l'autre taré d'albinos." *pointe un Yubel somnolant dans son coin*



Voilà, je pense que c'est clair ce qui voulu ici, non? (Edward, reste ici, j'ai pas fini! >x<" ) Si il y en a qui n'ont pas compris, je remontrerai un peu mieux, c'est juste que là j'devais quand même expliquer ^-^'

_________________



"On me dit gamin pourri gâté. En vrai? J'suis une teigne~
Premier qui fait une remarque sur ma taille, il va prendre cher!!"

Thème de Edward~

Armes:
 
avatar
Messages : 422
Date d'inscription : 26/08/2012
Age : 27
Localisation : Soit à somnoler dans un coin, soit à fouiner là où j'devrais pas mettre mon nez~

Feuille de personnage
Race :: Secret Défense~
Maître de/Hybride de :: Maître d'Usui
Aime/Sort avec :: Coeur pris, mais c'est un secret entre lui et moi~
Maître Militaire
Voir le profil de l'utilisateur
Maître Militaire
MessageSujet: Re: La personnalité du prénom! Jeu 21 Mar - 12:35
Invité
J'ai essayer plusieurs prénom de mes personnages de rp, c'est hallucinant, on croirais qu'ils lisent nos pensées.



Une puissante ossature, des muscles volumineux, des mains géantes, des pieds extraordinairement pointés vers l'extérieur... voilà les quelques signes qui révèlent indiscutablement Chung. Il se déplace et se meut avec lenteur, une lenteur presque étudiée qui exaspérerait les gens pressés ou nerveux. Sa voix grave et rauque constitue un de ses charmes.

- Mes mains ne sont pas géantes mais elle laissent biens des marques sur les visages de mes ennemis. Pour la lenteur, il vaut mieux assurer chacun de ses pas

Chung a un solide appétit sexuel sur lequel l'âge a peu d'incidence. Bien sûr, il n'est pas très fort en préliminaires, ni en épilogue, considérant les jeux érotiques comme des fioritures. Mais quand il s'agit de l'essentiel, il n'a rien à envier aux autres hommes ; il peut se mesurer avec les femmes les plus exigeantes.

- Ahh, ça oui, les sexe, le sexe, encore le sexe, ma petite Kelly, ma belle maitresse, tu sais ce qui t'attends avec moi désormais.

Pourtant, courir les jupons serait la dernière de ses préoccupations, si jamais c'en était une. Le natif marié se montre généralement d'une fidélité exemplaire, et le célibataire est sage comme un moine.

- Pourquoi courir les jupons alors que le seul qui m’intéresse est celui de ma belle Kelly ? Oh oui je te serait fidèle, je ne pourrais jamais laisser ton corps à un autre. Et aucun corps ne vaudrait le tien.

Puisque son travail constitue sa raison d'être, Chung a souvent tendance à s'y donner tout entier en négligeant ses autres obligations. Il se croit bon mari et bon père parce qu'il pourvoit consciencieusement aux besoins matériels de sa femme et de ses enfants. Il oublie que son foyer a aussi besoin de sa présence, de ses caresses, de sa participation aux multiples activités quotidiennes. On lui conseillera de se détacher de temps en temps de ses préoccupations professionnelles pour s'entretenir avec sa femme sur la nouvelle flambée des prix alimentaires, sur la rareté des pommes de terre ou du sucre, sur la mode du printemps prochain ; pour discuter avec son fils sur le championnat de France de football ; ou encore pour féliciter sa fille de son succès au concours régional de poésie. Il dira que tout cela est artificiel et même ridicule, persuadé que les vrais sentiments sont muets. Mais c'est là qu'il se trompe, car les sentiments humains doivent s'extérioriser pour pouvoir toucher ceux qui en sont l'objet. Chung est-il plein de sollicitude et de tendresse pour sa famille ? Personne ne s'en rendra compte tant qu'il ne le traduira pas en faits et gestes concrets. Shakespeare disait, avec beaucoup de perspicacité : "Ceux-là n'aiment pas qui ne montrent pas leur amour."

- Mon travail serait ma raison d'être... C'est vrai que dans mes souvenirs j'ai toujours agit comme un animal enragé pour ce qui est de mon "travail". Pour ce qui est des enfants, c'est pas sure que je puisse en avoir mais sait-on jamais...

Il importe que toute femme mariée à un Chung soit consciente de la réticence naturelle, voire la pudeur naturelle, de son mari. Celui-ci, je vous l'assure, est toujours plein de bonnes intentions. Mais vous ne le trouverez certainement pas assez attentionné. Bouder, pleurer, récriminer ne serviront pas à grand-chose, car il déteste le chantage sentimental. Acceptez-le comme il est et cherchez votre consolation dans des activités qui vous plaisent. Il se bonifiera avec l'âge, cela est certain, et peut-être aussi après avoir lu mes conseils dans cet article...

- Kelly n'est pas du genre à me faire du chantage comme ça... Enfin, je ne crois pas mais je ne suis pas pudique, pour preuve : ce qui m'a retenu de laisse mon pantalon tomber devant l'animalerie c'est le froid de l'hiver


Chung a intérêt à lire beaucoup et à voyager fréquemment. Ce sont pour lui les meilleurs moyens de sortir de l'univers clos où il a tendance à s'enfermer. Il doit constamment se défier de l'encrassement moral.

- ...bof


____

Voila pour Chung °^° ! Je ne pourrais m’empêcher de vous montrer d'autres beaux résultats
Satori, Ran

"Satori est tout ce qu'on veut, sauf docile et paresseuse. Elle sait ce qu'elle veut et remue ciel et terre pour l'obtenir. Elle sait aussi ce qu'elle vaut et exige que les gens le reconnaissent. Les obstacles ne la découragent pas."

"la native(Satori) se lance dans la vie comme un cavalier charge l'ennemi."

""Elle a de la classe." Voilà probablement la remarque que ferait tout le monde à propos de Ran. Ses traits sont fins et réguliers, dénotant une certaine noblesse. Elle a le corps mince et souple dont le contour ne s'estompe guère avec l'âge, les mains fines et fuselées, les jambes longues et bien plantées. Sa démarche aisée est pleine de grâce. Mais ce sont surtout ses yeux qui lui donnent son grand pouvoir de séduction. Le charme de son regard un peu naïf et rêveur est irrésistible. Elle s'habille avec beaucoup de goût, et son apparence est toujours très soignée."

Bon comme j'ai surtout des noms inventé pour mes perso, j'en ai pas plus à vous montrer, dommage
Invité
MessageSujet: Re: La personnalité du prénom! Jeu 21 Mar - 13:44
Envy Kamu
Mais y a aussi des points parfois erronés... Comme en voilà la preuve pour ce cher Envy~ (Envy, inutile de tenter d'te barrer avant qu'on aie fini e.e' )



•Qu'il soit petit ou de forte carrure, mince ou rondelet, Envy a toujours quelque chose de féminin dans son apparence et son allure. On ne peut manquer de remarquer ses yeux langoureux et humides, toujours grands ouverts. Ses traits sont d'une merveilleuse finesse. La bouche est bien dessinée, ornée de petites dents régulières et d'une blancheur éclatante. Ses gestes sont gracieux et dénotent une certaine retenue, voire une certaine pudeur.

"Il est vrai qu'on m'a parfois dit que j'avais une allure féminine... Mais c'est ce qui fait mon charme, et voilà tout~ Pudique? C'est clair que si on me compare à ce foutu mioche..."

•Envy est passé maître dans la psychologie féminine pour la simple raison qu'il est largement féminin lui-même. La femme n'est pas pour lui, comme pour d'autres hommes, un mystère insondable, un casse-tête chinois ou une anguille insaisissable. "Celui-là comprend les femmes qui ne cherche pas à les comprendre" (Van Minh). C'est de cette façon que Envy pénètre l'âme féminine, sent ses réactions, perçoit ses désirs et aspirations. Pour comprendre l'autre sexe, il fait appel à son cœur et son intuition, et non à son intelligence et son raisonnement.

"J'ai toujours su comprendre ces demoiselles~ Et j'suis pas tellement le style à raisonner à tout va..."

•Le natif plaît beaucoup aux femmes, même à celles qui sont nettement plus âgées que lui. Son pouvoir de séduction est dû non seulement à son charme naturel, à sa gentillesse et à sa performance sexuelle, mais aussi et surtout à sa remarquable connaissance du beau sexe. Il sait, ou plutôt il sent, qu'"il est dans la nature des femmes de dédaigner qui les aime et d'aimer qui les dédaigne" (Cervantes), et que "la femme est une ombre : si vous la poursuivez, elle vous fuit ; si vous la fuyez, elle vous suit" (Zoheir). De là, il peut édifier des stratagèmes hautement efficaces pour prendre des cœurs féminins à son piège. Il sait recourir, à bon escient, à la douche écossaise. Au besoin, il peut aussi faire preuve d'arrogance, d'autorité et même d'une certaine brutalité. Mais ses manèges sont toujours judicieusement dosés et portent souvent les fruits escomptés.

"Brutal, moi? Très peu avec les filles! Mais le coup de la douche écossaise, j'suppose que c'est ce qu'on appelle familièrement se prendre une douche froide, non? Si c'est bien ça alors oui, j'y ai recours. Mais seulement quand nécessaire."

•Envy ne prise rien tant que les conquêtes amoureuses. Il préfère la quantité à la qualité, à la façon de Casanova. Mais cela ne veut nullement dire que c'est un amant fruste. S'il se marie, c'est souvent par accident plutôt que par choix délibéré, car c'est un coureur de jupons enthousiaste et infatigable qui aime à tout prix garder sa liberté d'action. Mais, une fois marié, c'est généralement un époux fidèle et un bon père de famille : le mariage a le pouvoir de lui faire subir une complète métamorphose.

"J'assume d'être un coureur de jupons, un Casanova des temps modernes comme dit l'autre. Et il est normal qu'en tant que rebelle, j'apprécie ma liberté, nan? Tss~" *lâche un sifflement amusé*

•On a intérêt à ne pas confier à Envy des postes où il faut faire appel à la volonté et à l'esprit de décision. Cet homme ne cherche pas à réaliser ce qu'on attend de lui. Capricieux, il n'en fait qu'à sa tête ; indolent, il aime qu'on s'occupe de lui et résolve les problèmes à sa place.

"L'obéissance? Pas du tout mon style! Et j'sais quand même faire des choses par moi-même! Juste... Qu'est-ce que j'y peux si j'suis d'un naturel indécis?" *secoue la tête*

•On conseillera à ce natif de lutter pendant toute sa vie contre son sentiment d'incapacité et d'apprendre l'indépendance. Il doit se dire qu'il est aussi bien armé que quiconque pour se frayer un chemin dans la vie, pour se tailler une bonne place au soleil. S'il veut être heureux, il doit forger lui-même son destin et diriger lui-même sa vie au lieu de s'en remettre aux autres et de jouer à la vigne grimpante.

"Une quoi?! Vous entendez par là que j'suis un squatteur?! Mais vous croyez que j'ai le choix, sérieux?! On me laisse pas vivre ma vie en paix, donc j'ai pas d'autre choix que devoir m'incruster le temps que ça se calme!! Tssah!!" *lâche un sifflement reptilien de colère, montrant les crocs*

_________________




"Personne ne peut comprendre..."
Thème d'Envy
avatar
Messages : 115
Date d'inscription : 05/12/2012
Age : 27
Localisation : Loin de l'armée, ça c'est sûr...

Feuille de personnage
Race :: Hebi, hybride du mamba vert...
Maître de/Hybride de :: Je suis un rebelle, j'obéis à personne!
Aime/Sort avec :: ... Peut-être que j'aime quelqu'un...
Hybride Rebelle ♂
Voir le profil de l'utilisateur
Hybride Rebelle ♂
MessageSujet: Re: La personnalité du prénom! Ven 12 Juil - 2:03
Invité
Je relance le sujet parce que mon résultat et délirant xDDD


Désolé : le prénom Wei-Bao est inconnu dans notre base de données. Veuillez vérifier l'orthographe !
Si l'orthographe est exacte : cliquez ici pour ajouter le prénom féminin Wei-Bao
Si l'orthographe est exacte : cliquez ici pour ajouter le prénom masculin Wei-Bao


Déjà d'une y a pas de tiret ><

Du coup j'essaie avec Wei seulement :
Wei est généralement racé : tout son corps dégage un air de souplesse et d'élégance. Le nez est droit et modérément long, le front haut, les yeux légèrement bridés et allongés. Lorsqu'il parle, on ne peut s'empêcher de remarquer ses belles dents régulières et d'une blancheur éclatante. Le menton présente souvent une ébauche de sillon ou de fossette. Le natif reste longtemps jeune et peut, avec un peu de sagesse alimentaire et d'exercice, ne jamais avoir de problème de ligne.

« J'ai toujours su que j'étais charismatique au point d'en respirer souplesse et élégance ! Il est vrai que mon sourire est éclatant et que mon regard est bridé. Mais mon menton n'est pas couvert de fossettes ! Je reste longtemps jeune avec une ligne parfaite ? Regardez moi ! 83 ans et toujours la pèche !»

Wei compte parmi les êtres les plus méfiants. Pour le natif, le monde est plein d'embûches et de gens de mauvaise foi ; il s'attend à de mauvaises surprises à chaque coin de rue. Son attitude précautionneuse est d'autant plus de rigueur qu'il a peur d'être déçu et de souffrir. C'est surtout dans le domaine sentimental qu'il est rempli de méfiance et d'inquiétude. Il s'avance vers l'amour à petits pas, s'interrogeant sans cesse sur la nature exacte de ses propres sentiments et de ceux de l'autre. Le moindre signe de perturbation serait susceptible de l'affoler. Celle qui l'aimera devra constamment l'assurer de sa fidélité.

« ... Je suis désolé mais ce n'est pas moi. Il est vrai que si j'entretiens une relation sérieuse avec quelqu'un, je serait méfiant. Mais je ne suis pas naturellement méfiant et je me fiche bien de souffrir ou d'être déçu ! Je l'ai déjà été étant enfant, alors pourquoi aurais-je peur de l'être à nouveau ! Votre déduction est tout à fait fausse ! »
Wei est un travailleur infatigable. Pour peu que ses activités aient un caractère plus ou moins altruiste, il peut fournir d'immenses efforts. Sa foi dans sa mission de faire prévaloir la justice lui permet de soulever les montagnes.


« Prévaloir la justice....? Si arracher la peau d'un hybride pour faire un coussin avec sa fourrure alors qu'il est conscient est un acte de justice.. alors oui, je soulèverais des montagnes pour faire justice ! »
Wei parvient souvent à maîtriser sa propre instabilité et à garder une attitude calme et digne. Ses rares sautes d'humeur sont brèves et sans importance. En revanche, lorsqu'il se décide à critiquer ou à railler, ses propos délibérés sont autant de flèches capables d'infliger des blessures mortelles.

« Vous lisez en moi comme dans un livre ma parole ! »
Pétri d'idéalisme, Wei a du mal à accepter le monde tel qu'il est. Il se cache aussi de constater ses propres faiblesses. On voit qu'il manque d'humilité et est victime d'une trop haute opinion de la nature humaine. Il serait plus heureux s'il s'inclinait comme Anatole France qui disait : "Je ne sens pas en moi l'étoffe d'un dieu si petit qu'il soit. Ma faiblesse m'est chère. Je tiens à mon imperfection comme à ma raison d'être."

« ... Je n'ai aucune estime pour les humains et je ne serais pas plus heureux en m'inclinant.»
On ne parle généralement que de l'intuition féminine. Mais Wei n'a rien à envier aux femmes à cet égard. Son intuition est très forte. Il jauge les gens avec une rapidité et une justesse stupéfiantes. Ses antennes sont particulièrement réceptives aux petits côtés et aux failles.

« Comme dans un livre. C'est exactement ca ! Pourtant je n'en suis pas un.»
Malgré ses réticences, le natif est positivement sociable — une sociabilité quelque peu bourgeoise. S'il aime la compagnie des gens, c'est parce qu'il est plus philanthrope que misanthrope. A vrai dire, il ne hait pas le genre humain ; il en est seulement déçu, peut-être mécontent, et souhaite sincèrement le transformer et l'améliorer.

« En effet je ne hait pas le genre humain, en effet il me déçoit. Mais je ne souhaite en rien l'améliorer. De toute façon personne ne peut changer un porc en paon.»
Ajoutons que, grâce à son intuition pénétrante et à son penchant à sauver les gens, Wei peut réussir brillamment dans les métiers des sciences occultes, de psychologie et de radiesthésie.
« Science occulte ? Si vous parlez de magie sachez que je suis un dragon, alors il  est tout naturel que je réussisse dans ce genre de domaine ! Surtout brillamment ! J'ai toujours su que j'étais un véritable génie ~»


Ensuite avec Bao :

On peut reconnaître Bao à son aspect quelque peu banal, avec ses formes légèrement potelées. Les yeux, petits et allongés, n'éclairent pas le visage arrondi. Le front, déjà assez étroit, se cache souvent en partie sous une chevelure abondante. Les épaules épaisses, l'estomac un tantinet proéminent, l'allure un peu pesante et maladroite : tout dénote une personnalité peu distinguée mais profondément humaine et débonnaire. Bao possède une charmante voix grave et enrouée. Il se passe souvent la langue sur les lèvres — manifestation, croit-on, d'un bon vivant et d'un sensuel.

« C'est se foutre de la gueule du Dragon ! Je ne suis pas gras-souillé ! Mon front n'est pas étroit ! Mes yeux ne sont pas petit ! Je ne suis pas pesant et maladroit ! Avant vous me dite que j'inspire souplesse et élégance, vous me montrez charismatique et après vous dite que mon allure n'est pas distinguée ?! La seule chose de vraie la dedans est ma voix !»
Bao est indéniablement un conformiste. Respectueux des traditions et conventions, il manifeste toujours une certaine méfiance à l'égard de tout changement et de toute innovation. On l'entend souvent chanter les louanges du passé et déplorer la dégradation des mœurs d'aujourd'hui. On ne s'étonnera pas de le voir s'attacher à tout ce qui concerne l'héritage d'antan : l'histoire, les langues mortes, l'archéologie, etc.

« Respectueux des traditions ? Il s'agit là de mon portrait ~ Si on oublie tout le reste bien entendu..»
Dans sa prime jeunesse, Bao peut papillonner un peu, plus par curiosité que par penchant donjuanesque. Puis il se marie sûrement et en général assez tôt. Il se révèle alors un bon époux qui fait tout son possible pour rendre la vie agréable à sa femme, et un bon père qui élève bien ses enfants et s'intéresse réellement à eux. C'est dire qu'il a le sens du devoir familial et de la fidélité conjugale. Il est rare de le voir traîner dans les bistros ou passer un après-midi entier à jouer à la pétanque avec ses copains. En revanche, il n'hésite pas à assumer une partie des charges ménagères, par exemple faire les courses.

« Là je ne peux rien dire car en 83 années de vie je ne me suis jamais marié. Mais pour ce qui est de participer aux tache ménagères, j'en doute fort ! Un serviteur le fera pour moi ! »
On peut qualifier le natif de pantouflard. En effet, son foyer est à lui ce que le cocon est au ver à soie. Une cheminée, une pipe, un poste de télévision, une femme contente et des enfants sages constituent pour lui un train de vie idéal. Il ne mènera pas d'une main de fer son royaume domestique, mais il insistera quand même pour qu'on tienne compte de ses manies et qu'on les respecte.

« Comment savez-vous que j'aime fumer la pipe ? chinoise je précise ! Et je vous prierez de ne pas dévoiler ma vie ! J'aime en effet passer mes journées chez moi à ne rien faire, mais ce n'est pas une raison pour crier sur tous les toit qu'une partie de moi-même est le pécher capital de la paresse ! Et puis c'est une question de principe que de respecter les manie du chef de maison et de famille !»
La bonne humeur est la règle générale plutôt que l'exception dans le comportement de Bao. Et dans des moments d'euphorie, il peut devenir très bavard, racontant de savoureuses histoires drôles.

« Je suis loin d'être bavard, et mes plaisanteries, mes histoires drôle, son loin de l'être chez les autres ! »
Mais sous cet aspect bon enfant se cache une âme sensible. Une simple égratignure pourrait le faire saigner. Le natif est particulièrement vulnérable aux déceptions amoureuses. Pour lui, "plaisir d'amour ne dure qu'un moment, chagrin d'amour dure toute la vie" (Florian). C'est pourquoi il regarde toujours l'amour avec une certaine appréhension. Il vibrerait plus que personne en lisant ces vers de Verlaine :
 Voici des fruits, des fleurs, des feuilles et des branches
 Et puis voici mon cœur, qui ne bat que pour vous.
 Ne le déchirez pas avec vos deux mains blanches
 Et, qu'à vos yeux si beaux l'humble présent soit doux.


« ... j'aime les poèmes...»
Invité
MessageSujet: Re: La personnalité du prénom! Ven 12 Juil - 2:41
Invité
* La native n'est jamais de type Junon, bien en chair, susceptible d'inspirer un Rubens. Au contraire, elle est en général petite et maigre. La démarche est nerveuse et précipitée ; on dirait que la native a toujours trois gangsters ou trois créanciers à ses trousses. Les pommettes sont saillantes, les yeux vifs et profonds, jamais humides ou rêveurs.
- Je suis pas comme ça ... *Rougit*

* Yaru se sent à l'aise dans tous les métiers où l'on doit utiliser... sa salive. De la vente à la criée au porte à porte, de l'enseignement à la politique, de l'action syndicale à la presse parlée, le choix est vaste. C'est pourquoi la native se sent très peu concernée personnellement par le problème du chômage. Bien que sa capacité d'adaptation soit grande, elle ne déteste rien tant qu'un travail de routine, avec des heures fixes et à l'écart d'une clientèle ou d'une assemblée. Ce n'est pas non plus une femme d'intérieur, car la monotonie des tâches ménagères peut la déprimer et l'irriter. Elle connaît parfois de beaux succès professionnels grâce à son pouvoir de persuasion. Elle convainc sans grande peine ses interlocuteurs. Ses arguments, cependant, ne sont pas toujours objectivement valables.
- Utiliser ma ... Salive ? *Etonnée, mode "Je comprend riennnnnnn !*

* Yaru peut être intéressante, mais les hommes ne la trouvent pas assez "femelle" et hésitent à lui faire la cour. S'ils recherchent sa compagnie, c'est parce qu'elle est gaie, primesautière, ayant peu de complexes et de susceptibilités. Ils l'acceptent volontiers comme "copine", sans plus. A leurs yeux, elle manque de vraie féminité. La coquetterie s'inscrit bien dans la liste de ses habitudes ; elle a tendance à forcer son maquillage, se barbouillant trop de rouge et de vert ou de bleu, peut-être dans le souci inconscient de compenser sa nature peu pourvue de charmes féminins.
- *Sors du maquillage* Mouerf ... C'est pas trop trop mon truc, je manque de femellité p't'être mais je déteste passer pour une débile ...

* Yaru est résolument féministe. Alors qu'elle ne cherche pas systématiquement à dénigrer les hommes et à préconiser la révolte, elle se sent parfaitement à égalité avec le sexe dit fort et entend être traitée comme telle. Elle n'a généralement pas à se plaindre à ce sujet, puisque les plus misogynes des hommes ont de la considération pour elle.
- C'est vrai que je n'envie rien du sexe opposé personneleement

* Un peu autoritaire et tenant à son indépendance comme à la prunelle de ses yeux, elle répond mal aux normes bourgeoises de bonne épouse et de bonne mère. Elle peut être maternelle et s'occupe décemment de ses enfants à condition qu'ils soient beaux, intelligents et dynamiques. Son mari n'aurait jamais intérêt à lui imposer une façon de vivre quelconque, car toute contrainte la rebute. Elle ne conçoit pas le mariage conventionnel comme la meilleure solution de vie pour la femme ou pour l'homme. C'est pourquoi elle peut facilement opter pour le célibat ou l'union libre. Elle peut aussi accepter le divorce sans larmes ni pincements au cœur, se moquant éperdument du qu'en-dira-t-on. Mais c'est souvent à partir de la cinquantaine que Yaru seule commence à sentir le poids de la solitude et à souhaiter l'union avec un homme gentil et tolérant. C'est au troisième âge qu'elle a plus de chance de réaliser le bonheur conjugal.
- C'est le jeu des contraires ? Sinon j'gagne vu qu'y'a  presque que l'contraire ...

* Cette femme est très sensible à la flatterie et plus sensible encore aux critiques. Elle a un besoin énorme de compliments et d'applaudissements. Pour peu qu'on satisfasse ce besoin, elle est capable de soulever les montagnes et de se dévouer corps et âme ; elle fait alors preuve d'une efficacité exceptionnelle.
- Non pas temps que ça ...

* L'imprévoyance est un de ses pires défauts. Lui dire de ne pas faire de dépenses excessives équivaudrait à dire à un canard de ne pas se jeter à l'eau. Plus elle connaît de soucis ou de déceptions, plus elle dépense allégrement l'argent qu'elle a gagné durement. Elle doit apprendre à résister à cette impulsion funeste et à faire de bonnes économies en prévision des coups durs ou des mauvais jours. "Si l'on peut en finir du passé avec l'oubli, on n'en finit pas de l'avenir avec l'imprévoyance", disait Lamennais.
- C'bon j'ai gagné *facepalm*
Invité
MessageSujet: Re: La personnalité du prénom! Ven 12 Juil - 4:55
Invité

Kâli est en général très belle — d'une beauté à vous couper le souffle. Sa beauté est touchante, désarmante, ensorcelante. Il serait bien difficile de faire l'inventaire complet de sa panoplie de séductrice. Elle garde très longtemps un corps jeune et souple, avec une taille de guêpe et des courbes douces et harmonieuses. Il faut être de marbre pour rester insensible à l'ovale parfait de son visage, à ses lèvres vermeilles et toujours humides, à ses dents régulières et d'une blancheur éblouissante, à ses pommettes roses et légèrement saillantes. Mais ce sont ses yeux langoureux, d'une profondeur insondable, en forme d'amandes, qui constituent son arme de séduction absolue. Kâli semble mieux épanouie vers la ménopause qu'à vingt-cinq ans et peut encore, à l'âge mûr, attirer une foule d'admirateurs plus jeunes qu'elle.

« La ménopause...? Je crois renaître avant ca franchement. Mais merci, je suis assez contente du résultat de ma forme humaine... »

"Lorsque la chance nous sourit, nous rencontrons des amis ; lorsqu'elle est contre nous, nous tombons sur une jolie femme." Ce proverbe chinois s'appliquerait bien à Kâli car, nous l'avons vu, c'est une femme fatale. Celui qui l'aime ou l'épouse doit s'attendre à toutes sortes de déboires : c'est la rançon des plaisirs divins qu'elle lui procure. Sont innombrables les hommes qui, même avertis du danger qui les attend, cherchent à avoir cette femme dans leurs bras.

« Des hommes? Je ne sais pas, je ne crois pas vraiment que c'est ce sur quoi je m'enligne, franchement... »

Mais si elle apporte des malheurs aux hommes, ce n'est pas parce qu'elle est foncièrement mauvaise. Certes, "beauté et folie vont souvent de compagnie" (Baltasar Gracian), mais Kâli fait exception à la règle. Ce n'est pas un poisson rouge dépourvu de cervelle —, elle a du bon sens à revendre. Il semble que le Ciel aime s'acharner contre les hommes qui l'aiment, comme s'Il en était jaloux.

« Pourquoi le ciel s'acharnerait sur eux? Je sais me défendre moi-même... »

Bien sûr, Kâli a des défauts, petits et grands, qui ne font pas le bonheur des hommes. Consciente de sa beauté et de son pouvoir de séduction, elle ne peut s'empêcher d'avoir une attitude hautaine et désagréable à certains égards. Cervantes a déjà remarqué que "dédain et beauté sont inséparables". Capricieuse et exigeante, la native l'est volontiers, mais c'est plutôt par la faute des hommes —, par leur comportement peu digne, ils l'incitent à avoir des désirs farfelus et n'épargnent aucun effort pour les satisfaire afin d'obtenir ses faveurs. Madame de Staël n'a-t-elle pas dit : "La vertu des femmes dépend presque toujours de la conduite des hommes" ?

« C'est totalement faux, je ne cherche qu'a découvrir les savoirs du monde... »

La fidélité ne s'inscrit pas a priori dans la nature de la native. Ni le mariage ni ses serments les plus solennels ne sauraient l'empêcher de se livrer à de multiples aventures amoureuses à tout âge. Partout où elle va, elle laisse dans son sillage une foule d'amants inconditionnels. Elle est ordinairement plus femme que la femme définie par Victor Hugo en ces termes : "Une femme qui a un amant est un ange, une femme qui a deux amants est un monstre, une femme qui a trois amants est une femme."

« Je ne préfèrais pas exposé mon corps a trop de ce genre de chose, ce serait dangereux pour mon existence... »

Mais si elle se permet toutes les libertés, elle les refuse à ses amants. Sa jalousie la rend soupçonneuse. Si cette jalousie est en plus corroborée par des faits réels, elle ronge la native nuit et jour comme la carie de ses os. "La jalousie est le plus grand de tous les maux et celui qui fait le moins de pitié aux personnes qui le causent", disait La Rochefoucauld.

« Il faut dire que quand j'ai quelque chose, je n'aime pas qu'ont se le partage... »

Kâli est aussi très possessive, à tel point que ceux qu'elle aime se sentent parfois étouffés. Ses enfants sont les principales victimes de cette possessivité. Au fond d'elle-même, elle ne veut pas les voir grandir et acquérir de l'indépendance. Elle veut les garder toujours avec elle et exercer un contrôle inlassable sur leurs pensées, faits et gestes.

« Je n'ai pas de descendance...Enfin, pas a mon souvenir... »

Même ceux qu'elle n'aime plus n'échappent pas à son ingérence. On voit ici une des manifestations de son souci de se sentir toujours aimée, désirée, d'être l'objet de passions inassouvies. La vanité n'est pas, en effet, la moindre de ses faiblesses.

« Il est vrai que je n'aime pas qu'ont ne tolère pas ma présence, mais quand même... »

Lorsque Kâli arrive à dompter son cœur, elle peut être une excellente épouse, affectueuse et fidèle, et une mère de famille admirable. Cela n'est pas étonnant puisqu'elle possède un solide fonds de sagesse. Pourtant, elle ne peut s'empêcher d'avoir de temps en temps des regrets ou un sentiment de révolte. "Les honnêtes femmes sont inconsolables des fautes qu'elles n'ont pas commises", disait Sacha Guitry. La Rochefoucauld était du même avis: "Il y a peu d'honnêtes femmes qui ne soient lasses de leur métier."

« Je l'ai dis, je n'aime pas trop les hommes vous savez... Mais vous avez sans doute raison...Je dois être fidèle quand je le veux... »
Invité
MessageSujet: Re: La personnalité du prénom! Ven 12 Juil - 20:28
Butch Enven
Butch paraît beaucoup plus intellectuel que manuel bien qu'il soit parfaitement capable d'exercer n'importe quel métier. La taille est svelte jusqu'à un âge avancé, à moins que le natif n'ait cédé immodérément à sa gourmandise naturelle. La démarche est souple, le dos légèrement voûté, la hanche étroite comme celle des danseurs espagnols. Butch accuse une prédisposition à la calvitie assez précoce.

"Pour le dos voûté, je dirais que c'est le poids des années qui me tombe sur les épaules... Prédisposition à la calvitie? J'ai la quarantaine et tous mes cheveux, alors non! Plus intellectuel que manuel? ... Être chef de meute, ça compte dans l'intellectuel?"

En matière d'habillement, Butch est plutôt conservateur. Il préfère les couleurs un peu sombres. La coupe de ses vêtements est toujours impeccable, car il est très exigeant à cet égard.

"Euh non, je m'habille dans les tons clairs... Et j'suis pas SI exigeant... Je suis un rebelle et n'ai donc pas accès à tous les habits que je souhaite..."

Terriblement efficace en affaires, le natif se ronge d'inquiétude au sujet de sa vie affective. La porte du cœur des autres lui est souvent fermée. Il se croit facilement victime d'un complot ou de la malveillance du destin, alors que c'est précisément son affairisme qui est responsable de son isolement.

"Q-q-qui vous a dit?! Qui vous a dit que tout le monde complotait contre moi? C'est lui, pas vrai?! Il est là, j'en suis sûr... Il a juré vouloir ma peau..." *regarde nerveusement autour de lui, tremblant*

Butch est un excellent amant en ce sens qu'il met du sentiment et de l'imagination dans ses ébats amoureux. Les préliminaires ainsi que l'épilogue de ses rapports sexuels ont pour lui autant d'importance que l'acte lui-même. Il accomplit chaque phase en vibrant de toutes ses fibres, comme un grand artiste qui joue passionnément chaque mouvement d'une symphonie. Puisqu'il se donne tout entier à l'acte, la richesse et la variété de ses manifestations amoureuses sont inépuisables. Heureuses les femmes qui l'ont comme partenaire, car elles ne connaîtront pas la routine !

"Hm... Je suppose que c'est vrai, je n'ai pas eu le temps de demander à celles qui ont partagé ma couche... Surtout celle qui a tant compté à mes yeux..." *soupire tristement*

Butch n'a pas de réputation exceptionnelle de fidélité conjugale. Il est plus particulièrement vulnérable au démon de midi, compte tenu des déceptions sentimentales plus que probables dans sa jeunesse et de l'aisance pécuniaire à son âge mûr. Il n'a pourtant rien d'un Casanova qui se contentait de n'importe quoi ; c'est la qualité et non la quantité qu'il recherche.

"Aisance pécuniaire, j'ai des doutes... Déceptions sentimentales... Entre une mère qui allait voir partout et un fils qui me déteste, vous pensez que ça peut jouer? Mais oui, je suis pas un grand fidèle... Il vous le confirmera..."

Le natif ne peut jamais aller loin dans la voie de l'adultère grâce à son désir inné de sécurité. Pour rien au monde il ne veut risquer un divorce. Une liaison extra-conjugale ne lui est acceptable que si elle ne menace pas son foyer. Il n'aura jamais le courage de penser à refaire sa vie avec une autre femme, quelles que soient les qualités qu'elle peut avoir. Madame, si jamais vous êtes la maîtresse d'un Butch marié, faites preuve de la plus grande discrétion, autrement vous le perdriez : il prendrait ses jambes à son cou dès qu'il entreverrait une complication quelconque.

"... C'est à moitié vrai, et à moitié faux... Vrai car je pourrai jamais refaire ma vie avec une autre. Faux car je n'ai pas de désir inné de sécurité."

Toute femme mariée à un Butch a plus d'une raison d'être heureuse. Elle est choyée, vénérée même, non seulement parce que le mari aime instinctivement faire plaisir, mais aussi parce qu'il l'apprécie comme... une bouée de sauvetage ; il a eu, en effet, tant de mal à trouver une femme qui acceptât de partager sa vie et de lui permettre d'être "comme les autres". Elle vivra confortablement, son mari se faisant un point d'honneur de pourvoir largement à tous ses besoins et même à certains de ses caprices. Il a certainement les moyens de lui offrir robes, manteaux de fourrure, bijoux, sorties mondaines et voyages. Et en plus, le risque d'adultère n'est pas excessif.

"C'était vrai, du temps où celle que j'ai tant aimée vivait encore... Je la vénérais, car elle apportait la paix à mon esprit tourmenté..."

_________________
The hated polary
avatar
Messages : 46
Date d'inscription : 15/11/2012
Age : 27
Localisation : Loin de Yubel, ou près de lui, je ne sais pas où il est...

Feuille de personnage
Race :: Kitsune polaire...
Maître de/Hybride de :: Maître de ma meute, du moins je crois. Et je ne suis esclave de personne...
Aime/Sort avec :: Hm. C'est indélicat... Je ne suis avec personne...
Hybride Rebelle ♂
Voir le profil de l'utilisateur
Hybride Rebelle ♂
MessageSujet: Re: La personnalité du prénom! Dim 14 Juil - 15:09
Invité
La native n'est jamais de type Junon, bien en chair, susceptible d'inspirer un Rubens. Au contraire, elle est en général petite et maigre. La démarche est nerveuse et précipitée ; on dirait que la native a toujours trois gangsters ou trois créanciers à ses trousses. Les pommettes sont saillantes, les yeux vifs et profonds, jamais humides ou rêveurs.

" je n'ai pas l'air si pressé .. si ? "

Tsuyu se sent à l'aise dans tous les métiers où l'on doit utiliser... sa salive. De la vente à la criée au porte à porte, de l'enseignement à la politique, de l'action syndicale à la presse parlée, le choix est vaste. C'est pourquoi la native se sent très peu concernée personnellement par le problème du chômage. Bien que sa capacité d'adaptation soit grande, elle ne déteste rien tant qu'un travail de routine, avec des heures fixes et à l'écart d'une clientèle ou d'une assemblée. Ce n'est pas non plus une femme d'intérieur, car la monotonie des tâches ménagères peut la déprimer et l'irriter. Elle connaît parfois de beaux succès professionnels grâce à son pouvoir de persuasion. Elle convainc sans grande peine ses interlocuteurs. Ses arguments, cependant, ne sont pas toujours objectivement valables.

" c'est vrai ! je suis quelqu'un qui sadapte plutot vite a sont milieu ! même si je suis trop timide pour le montrer au gens... et puis j'utilise pas ma salive tant que sa puisque je ne parle jamais .. ou presque..."

Tsuyu peut être intéressante, mais les hommes ne la trouvent pas assez "femelle" et hésitent à lui faire la cour. S'ils recherchent sa compagnie, c'est parce qu'elle est gaie, primesautière, ayant peu de complexes et de susceptibilités. Ils l'acceptent volontiers comme "copine", sans plus. A leurs yeux, elle manque de vraie féminité. La coquetterie s'inscrit bien dans la liste de ses habitudes ; elle a tendance à forcer son maquillage, se barbouillant trop de rouge et de vert ou de bleu, peut-être dans le souci inconscient de compenser sa nature peu pourvue de charmes féminins.

" les hommes ne m'aime pas... oh... je ne suis pas assez féminine, pourtant je fait tout pour me montrer féminine... * je suis juste une copine* sniff...  et puis je ne me maquille jamais ! je ne voit pas comment je pourrias me barbouiller la tête..."


Tsuyu est résolument féministe. Alors qu'elle ne cherche pas systématiquement à dénigrer les hommes et à préconiser la révolte, elle se sent parfaitement à égalité avec le sexe dit fort et entend être traitée comme telle. Elle n'a généralement pas à se plaindre à ce sujet, puisque les plus misogynes des hommes ont de la considération pour elle.

"je...je n'ose pas prendre la paroles, alors me revolter contre un homme...surtout si il sagit de mon maitre.. je noserais jamais lui dire que je suis a égalitée avec lui..."

Un peu autoritaire et tenant à son indépendance comme à la prunelle de ses yeux, elle répond mal aux normes bourgeoises de bonne épouse et de bonne mère. Elle peut être maternelle et s'occupe décemment de ses enfants à condition qu'ils soient beaux, intelligents et dynamiques. Son mari n'aurait jamais intérêt à lui imposer une façon de vivre quelconque, car toute contrainte la rebute. Elle ne conçoit pas le mariage conventionnel comme la meilleure solution de vie pour la femme ou pour l'homme. C'est pourquoi elle peut facilement opter pour le célibat ou l'union libre. Elle peut aussi accepter le divorce sans larmes ni pincements au cœur, se moquant éperdument du qu'en-dira-t-on. Mais c'est souvent à partir de la cinquantaine que Tsuyu seule commence à sentir le poids de la solitude et à souhaiter l'union avec un homme gentil et tolérant. C'est au troisième âge qu'elle a plus de chance de réaliser le bonheur conjugal.

"oh ! je serais vieille avant d’être bonne maman ? Alors la je dit non ! j'aime beaucoup prendre soin des gens proche ! moche ou non !  et puis pour le conjugal.. c'est sur que sans partenaire cela va mettre plus difficile a réaliser..."

Cette femme est très sensible à la flatterie et plus sensible encore aux critiques. Elle a un besoin énorme de compliments et d'applaudissements. Pour peu qu'on satisfasse ce besoin, elle est capable de soulever les montagnes et de se dévouer corps et âme ; elle fait alors preuve d'une efficacité exceptionnelle.

"oui je suis efficace ! surtout a la cuisine ! j'aime quand le travail est bien fait hihi"
Invité
MessageSujet: Re: La personnalité du prénom! Mar 17 Sep - 16:08
Yubel
Yubel est relativement grand, avec de longues jambes puissantes et musclées. Il s'efforce constamment de se dresser de toute sa stature comme s'il résistait à une force invisible qui chercherait à le comprimer ou à l'écraser. Il se distingue aussi par son hirsutisme — chevelure abondante, sourcils épais, poils en tapis sur la poitrine et les omoplates. La cage thoracique est bien développée. L'ensemble dégage un air de virilité et d'animalité. Il ne manque pas d'attirer des regards admiratifs de la part de ces femmes qui se sentent vraiment "femelles", surtout lorsqu'il se promène en maillot de bain sur une plage.

"Pour les jambes puissantes et musclées, j'approuve. Idem pour le fait de me dresser de toute ma stature - mettez ça sur le fait que mon père est un chef, cet enfoiré. Pour l'hirsutisme... J'hésite. Il est vrai que ma fourrure est bien fournie, mais je ne suis pas SI hirsute."

Yubel est souvent considéré comme "bavard". Sa langue subit une impulsion constante. Mais il ne raconte pas des histoires pour amuser. S'il parle, c'est qu'il ne résiste pas à l'envie d'expliquer à ses interlocuteurs tout ce qu'il croit savoir et que les autres, selon lui, ignorent.

"... Moi, bavard? Seulement quand nécessaire. Ou quand il y a à expliquer."

Lao-Tseu disait : "Ceux qui savent ne parlent pas ; ceux qui parlent ne savent pas." Cette pensée pleine de sagesse devrait donner à Yubel matière à réflexion. Les gens ne sont certainement pas aussi bêtes qu'il le pense, et il n'est assurément pas aussi intelligent qu'il le croit. A force de parler, il risque de commettre des erreurs, ne serait-ce que celle d'irriter les autres et de s'aliéner leur sympathie. "Le silence est plus profitable que l'abondance des paroles", dit un proverbe égyptien datant du quatrième millénaire av. J.-C.

"Je SUIS intelligent, et les autres SONT idiots. Point final. Et je me fiche pas mal de la sympathie des autres."

On conseillera également au natif d'apprendre à écouter. "La nature nous a donné deux oreilles et seulement une langue afin de pouvoir écouter davantage et parler moins", remarquait Zénon d'Élée. Savoir écouter est un art, et un art profitable à plusieurs titres. Le meilleur compliment qu'on puisse faire à une personne est de l'écouter attentivement. Et l'on peut apprendre beaucoup de choses en gardant ses oreilles dressées.

"... Faut-il qu'ils méritent mon attention."

Les aventures amoureuses occupent une grande place dans la vie de Yubel. A l'âge mûr, il est plus vulnérable au démon de midi que les autres et se trouve ainsi plus exposé à des complications parfois très graves. Bien entendu, il essaiera de faire ses escapades en douce, mais "il n'est point de secret que le temps ne révèle" (Racine).

"... J'suis pas intéressé par ce genre de choses."

On pourrait reprocher à Yubel de rechercher la quantité plutôt que la qualité de ses rapports amoureux. Ce reproche ne se justifie pas toujours. Le natif n'est ni un obsédé sexuel ni un débauché. Il n'a certes pas de préférence marquée pour un type de femmes bien défini — il adore également les blondes et les brunes, les petites et les grandes, les belles et les moins belles — mais ne se contente pas de n'importe quoi. Il n'est pas difficile, mais a ses propres normes.

"Et c'est VOUS qui me dites de prêter attention aux paroles des autres? N'est-ce pas se moquer de la charité?"

Yubel est parmi les hommes les moins misogynes. A ses yeux, la femme est simplement différente de l'homme sous certains aspects et est appelée par la nature à remplir certaines fonctions différentes, mais les deux sexes sont équivalents. Il milite quelquefois en faveur des féministes. Il faut bien dire que sa lutte n'est pas toujours désintéressée. Il préfère en effet les femmes "libérées" aux femmes vignes grimpantes — car les premières cherchent moins à lui "mettre le grappin dessus" et lui laissent en général une marge de liberté acceptable.

"... J'ignore quoi faire entre me répéter et ne pas tenir compte de ces propos là..."

Il est peu de défis que Yubel ne soit tenté de relever. Il aime la difficulté, surtout lorsqu'elle vient des gens. Il a aussi le don de briser la glace, de faire tomber le système de défense des personnes les plus méfiantes et de s'assurer la coopération des autres.

"Pour le côté relever des défis, j'approuve. Mais pour le côté briser la méfiance... Sachant que je suis parano, c'est une ironie."

_________________


Forme animale:
 


Thème 1 (Yubel)
Thème 2 (Shade)
Thème de peine
L.A.J.B : Ligue Anti Justin Bieber::
 
avatar
Messages : 332
Date d'inscription : 25/10/2012
Age : 27
Localisation : Dans un coin froid de préférence.

Feuille de personnage
Race :: Kitsune albinos à trois queues.
Maître de/Hybride de :: Moi, obéir à un humain?! Crève!!
Aime/Sort avec :: Ca ne m'intéresse pas.
Hybride Rebelle ♂
Voir le profil de l'utilisateur
Hybride Rebelle ♂
MessageSujet: Re: La personnalité du prénom! Ven 27 Sep - 16:18
Invité
Juliette possède beaucoup de charme mais n'est généralement pas très belle d'après les canons classiques, encore faut-il s'attendre à rencontrer quelques natives d'une beauté exceptionnelle. On la reconnaît à son allure souple et élégante ; lorsqu'elle marche, on dirait qu'elle ébauche des pas de danse. Le visage, le plus souvent ovale, reflète fidèlement et instantanément toutes les émotions et tous les sentiments. Cela concorde bien avec le caractère de la native, puisqu'elle est foncièrement instable, passant sans transition du rire aux larmes, de la gaieté à la mauvaise humeur, de la douceur à l'agacement. On remarque aussi ses yeux toujours brillants et mobiles ainsi que ses dents solides et très longues.

oh je ne me savais pas danseuse ? Mes dents sont solide en effet, par contre longue.. je ne pense pas.. si ?

Juliette est une créature qui a besoin de manifestations extérieures d'affection. Elle en prodigue aussi volontiers qu'elle en réclame. Pour elle, tout sentiment doit s'extérioriser pleinement, sans retenue aucune. Un amant qui ne lui murmure pas continuellement à l'oreille "je t'aime" ou "je t'adore" serait pris par elle pour un "refoulé" ou un timide. Souvent ses effluves sentimentaux embarrassent son entourage. Il n'est certainement pas souhaitable de réprimer systématiquement les manifestations de ses sentiments ; mais on ne devrait pas non plus se laisser aller sans retenue, compte tenu du fait que nous vivons en société et que nous devons des égards aux autres. "La pudeur sied bien à tout le monde ; mais il faut savoir la vaincre et jamais la perdre." Ce conseil de Montesquieu me paraît tout à fait judicieux. Même dans l'intimité la plus totale, une certaine dose de pudeur n'est jamais inutile : "La pudeur est le parfum de la volupté" (André Suarès).

c'est totalement faux, enfin disont que les hommes ont ete remplacées par mes plantes d'amour ! IL est probable que si je rencontre l'amour ce ne soit pas aussi dépendant !

Juliette a aussi besoin d'encouragements, de compliments et parfois de flatteries pour agir. Mais elle ne cherche pas à se donner en spectacle ; elle a seulement besoin d'un stimulant, car elle est souvent inquiète et manque de confiance en elle-même. Une fois qu'elle est assurée de l'approbation des autres, elle peut aller de l'avant avec beaucoup d'entrain.

C'est vrai que dans les conférence je me donne presque en spectacle ! Mais que voulez vous mon amour pour mes plantes me rendent si joyeuse que je ne peut montrer autrement que par entrain !

La native a un des défauts que les hommes reprochent habituellement au beau sexe et dont ils ont horreur. Si elle est généralement charmante envers les gens, elle ne peut s'empêcher de tarabuster fréquemment ceux qui lui sont intimes — son mari, ses enfants, ses parents, ses meilleurs amis, etc. Certains, excédés, l'appelleraient volontiers "une sacrée emmerdeuse".

Je n'ai pas de famille, ce qui résout le problème.

En toute vraisemblance, il lui démange de maugréer, de ronchonner. Ses criailleries ne l'empêchent nullement d'être affectueuse, dévouée, prévenante. Inutile de dire que son comportement est susceptible de lui causer bien des dommages et risque de compromettre ses chances de bonheur. Quant à ses victimes, elles feraient mieux de ne pas trop prendre ses ronchonnements au sérieux ni de lui en tenir rigueur. C'est d'ailleurs ce qu'elle souhaite intérieurement. Si l'on sait que ses récriminations ont peu de rapport avec ses vraies pensées, on peut facilement les laisser couler comme l'eau sur la tête d'un canard. La fidélité conjugale de Juliette est bien connue. "Si j'aime un homme, c'est pour la vie." Telle semble être sa devise.

Je n'aime pas les hommes, donc je remplace homme par plante ! Sa me semble plus juste hihi ~
Invité
MessageSujet: Re: La personnalité du prénom! Ven 23 Mai - 13:19
Invité
ce site possède Evrãn dans sa base de données ? ce prénom existe en vrai ?

Evrãn a l'aspect quelque peu efféminé dû à la finesse de ses traits et la grâce de ses gestes. (même lui dit que je suis beau) Le corps est svelte, les hanches étroites, les membres agiles. C'est un excellent danseur qui attire infailliblement l'admiration féminine. Les yeux rêveurs, toujours un peu humides, donnent l'impression que le natif peut voir des choses au-delà de leurs formes réelles, ou qu'il détient certaines vérités qu'il ne veut pas dévoiler. Le charme qu'il exerce sur le sexe opposé (nah, les deux ! namého) est puissant grâce à ses manières patriciennes et à son air de poète nostalgique. (Euh, je fais pas dans la poésie, mais dans la politesse, abruti)

Evrãn, il faut l'avouer, passe une bonne partie de sa vie à rêver ou plutôt à rêvasser. Il vit volontiers dans le monde bâti par son imagination fertile, où la vie est confortable et sans contraintes. (Encore faux. Ma vie de monture est déjà parfaîte) Il rêve aussi de voyages au bout du monde, d'aventures extraordinaires comme celles de Gulliver ou de Robinson Crusoé, mais n'aime vraiment pas se déranger et quitter sa maison. (Oui, je veux découvrir le monde, mais je reste chez mes maîtres, car ils m'aiment bien)

On ne peut dire que la volonté est le fort de Evrãn. S'il travaille, c'est parce qu'il est obligé de gagner sa vie et celle de sa famille,(je n'ai que ma vie à gagner, ça me suffit) comme l'escargot est obligé de sortir de sa coquille pour se déplacer. La difficulté le rebute. (non, seuls les gens trop lourds pour les porter me rebute) A moins qu'il ne soit dévoré par une puissante ambition, qui est ordinairement d'ordre politique, il préfère mener une vie tranquille, cherchant à fuir ennuis et problèmes dans toute la mesure du possible. (c'est vrai par contre, j'aime pas avoir d'ennuis)

Le souci obsessionnel de sécurité et la peur du lendemain expliquent bien des traits de caractère de Evrãn. Ce n'est jamais l'homme du changement ou des idées nouvelles. Il s'accroche à ses habitudes ancrées, à ses idées arrêtées une fois pour toutes, à l'échelle des valeurs que lui a inculquée son éducation. (oui, je vis dans ce qui m'a été appris lors de mon dressage, ça me suffit) D'où sa tendance à se montrer exigeant, voire agressif lorsque quelqu'un conteste ou remet en question son comportement. (par contre, c'est qu'à moitié vrai, je ne suis pas agressif pour ça, mais je peux me montrer agressif pour d'autres choses)

Pourtant, sous d'autres aspects, Evrãn est un être charmant (ça tu l'as déjà dit). L'amitié étant considérée comme un élément indispensable à son confort — car il prise autant le confort moral que le confort matériel —, il se donne beaucoup de mal pour se faire aimer, pour construire des liens affectifs. On ne saurait qu'admirer sa courtoisie, sa gentillesse, qui lui font gagner de nombreux amis sûrs et fidèles. (oh, si seulement je pouvais gagner des amis... Ah non, je ne peux pas, je ne suis qu'un transport)

C'est aussi une personne affectueuse. Aimant les enfants (PedoGriffon est là, attention les petits n'enfants), il a en général une famille nombreuse à laquelle il se dévoue de façon irréprochable. (si "famille" est celle de mes maîtres, cette phrase est parfaitement vraie) Sa femme peut s'estimer heureuse, car elle est choyée et peut faire ce qu'elle veut. Elle doit cependant se garder de récriminer contre lui : il déteste qu'on le dérange et le tire de ses rêveries. (mes rêves ne sont pas prioritaires. Tu peux m'en tirer si tu le souhaites, maîtresse <3)

Evrãn est plus sensible que la plupart des autres hommes et sur ce plan se rapproche du beau sexe. (oui, il est beau, tu veux le voir ?) Il supporte mal l'adversité, d'autant plus qu'il se prend toujours pour un être fragile dont la nature devrait s'occuper avec un soin particulier. (je suis pas fragile... sauf pour mes petites plumettes) Lorsqu'un malheur quelconque le frappe, on le voit s'écrier : "Mais pourquoi est-ce que cela m'arrive, à moi ?" (non, ça c'est des conneries...) Puisque l'adversité est inévitable dans la vie, il est dans l'intérêt de Evrãn d'apprendre la fortitude d'âme. "Comme une meule de moulin peut broyer toute sorte de grain, de même une âme saine doit être prête à accepter tous les événements" (Marc Aurèle).
Invité
MessageSujet: Re: La personnalité du prénom! Ven 23 Mai - 14:53
Flya
Flya est mignonne et attendrissante, avec ses yeux de biche naïf et étonnés, son sourire facile mais quelque peu timide.(Comemnt c'est faux...)  Elle conserve longtemps un beau teint laiteux et une allure de jeune fille. Sa voix chaude et un peu rauque constitue sa meilleure arme de séduction. Il faudrait être de marbre pour résister à sa personnalité pleine de fraîcheur et à son air innocent.

Sa le je dois l'avouer ~Je suis irrésistible~

Il ne faut pas lui parler des revendications du M.L.F. Elle ne veut rien entendre de tout cela. Ce qu'elle recherche par-dessus tout, c'est d'être appréciée, aimée et protégée. Et elle met tout en œuvre pour y parvenir.

C'est heureusement tout le contraire.

"On a remarqué que de tous les animaux, les femmes, les mouches et les chats sont ceux qui passent le plus de temps à leur toilette", disait ironiquement Charles Nodier. Il aurait pu ajouter que Flya passe plus de temps à se faire belle que les autres femmes. Elle dépense aussi des sommes importantes pour s'acheter bijoux, parfums, sacs à main et robes. Elle pourrait se contenter de conserves pendant des semaines, mais ne peut s'empêcher de grever son budget pour suivre la mode. A court d'argent, elle n'hésitera pas à faire appel à tous ceux qui sont susceptibles de lui fournir une aide pécuniaire.

Et pourquoi pas ? j'ai envie de dire que oui c'est vrai! Donnez moi l'argent que je demande please ~

Il faut bien dire à son crédit qu'elle est charmante, attrayante et éminemment féminine. Ce n'est jamais un garçon manqué. Dans toutes les circonstances, elle sait instinctivement se mettre en valeur. Le cortège de ses admirateurs et soupirants est impressionnant.

Je dois l'avouer malheureusement mais tout le mérite reviens a mes melons je dirais ~

L'amour est la grande affaire de sa vie. On devrait plutôt parler des amours, car elle ne se contente jamais d'un seul homme. Pour elle, c'est la quantité et non la qualité qui importe le plus : elle veut toujours avoir la certitude d'être irrésistible. Le jour où elle ne pourra plus collectionner les cœurs, elle risque fort de perdre tout goût pour la vie.

Je crois que la C.I.A m'a espionné... je plaide coupable j'avoue ~

Cette créature voluptueuse et passionnée n'est pas à proprement parler une croqueuse d'amants. Quand elle aime, elle se donne tout entière, cherchant à se fondre dans l'homme (ou les hommes) de son cœur.

Mais c'est pas possible !!! Elle ou cette camera qui espionne mon coeur que je la démolisse c'est incroyable comment il on raison...


Les pensées de Flya sont ordinairement subjectives. Il est toujours malaisé de la raisonner, encore moins de la convaincre par la logique. Mais on peut l'avoir au sentiment ou par la flatterie.

Je ne crois pas mais vous pouvez toujours essayer ~

Si Flya pense constamment à l'amour, elle cherche toujours des prétextes pour reculer l'échéance du mariage, car une fois mariée, elle ne pourra plus laisser libre cours à sa fantaisie.

Je dois l'avouer ~Desole Sabin ~

_________________
º•○★○•º
avatar
Messages : 55
Date d'inscription : 13/02/2014
Age : 22
Localisation : Dans mon jardin

Feuille de personnage
Race ::
Maître de/Hybride de ::
Aime/Sort avec ::
Hybride Rebelle ♀
Voir le profil de l'utilisateur
Hybride Rebelle ♀
MessageSujet: Re: La personnalité du prénom! Dim 25 Mai - 9:47
Darill Black
Mon prénom est pas dans la banque de donnée ! C'est pas juste ! x)

_________________
Spoiler:
 


Vous voulez voir mes armes, ma vie ? Alors suivez les méandres de mon existence et priez pour que je ne croise pas la votre...
avatar
Messages : 226
Date d'inscription : 07/02/2014
Age : 34
Localisation : Venez... Qu'on rigole un peu !

Feuille de personnage
Race :: corbeau
Maître de/Hybride de :: personne ! (manquerait plus que ça !)
Aime/Sort avec :: personne, si quelqu'un me touche je le tue !
Hybride Mercenaire
Voir le profil de l'utilisateur
Hybride Mercenaire
MessageSujet: Re: La personnalité du prénom! Mar 17 Juin - 2:26
Invité
♥ Angel possède beaucoup de charme mais n'est généralement pas très belle d'après les canons classiques, encore faut-il s'attendre à rencontrer quelques natives d'une beauté exceptionnelle.( Pardonner moi d'être qu'une simple écureuil, moi je me trouve plutôt jolie...Non ?) On la reconnaît à son allure souple et élégante ; lorsqu'elle marche, on dirait qu'elle ébauche des pas de danse. ( je ne danse pas, mais il est vrai que je marche avec souplesse!) Le visage, le plus souvent ovale, reflète fidèlement et instantanément toutes les émotions et tous les sentiments. Cela concorde bien avec le caractère de la native, puisqu'elle est foncièrement instable, passant sans transition du rire aux larmes, de la gaieté à la mauvaise humeur, de la douceur à l'agacement. On remarque aussi ses yeux toujours brillants et mobiles ainsi que ses dents solides et très longues. ( Montrer ses sentiments n'est pas une tare, au moins on ce fait comprendre de son entourage !)

♥ Angel est une créature qui a besoin de manifestations extérieures d'affection.( Ah oui, des câlins, plein plein de câlins♥) Elle en prodigue aussi volontiers qu'elle en réclame.(Oui, je donne autant que je peux ! Ce sans réserve !) Pour elle, tout sentiment doit s'extérioriser pleinement, sans retenue aucune. Un amant qui ne lui murmure pas continuellement à l'oreille "je t'aime" ou "je t'adore" serait pris par elle pour un "refoulé" ou un timide.(ça par contre ce n'est pas vrai, du moment qui me câline tout me suffit) Souvent ses effluves sentimentaux embarrassent son entourage. Il n'est certainement pas souhaitable de réprimer systématiquement les manifestations de ses sentiments ; mais on ne devrait pas non plus se laisser aller sans retenue, compte tenu du fait que nous vivons en société et que nous devons des égards aux autres. "La pudeur sied bien à tout le monde ; mais il faut savoir la vaincre et jamais la perdre." Ce conseil de Montesquieu me paraît tout à fait judicieux. Même dans l'intimité la plus totale, une certaine dose de pudeur n'est jamais inutile : "La pudeur est le parfum de la volupté" (André Suarès).

♥ Angel a aussi besoin d'encouragements, de compliments et parfois de flatteries pour agir.( Non, j'agis toute seule, sans qu'on me demande, mais il est vrai qu'avec ma maladresse, je préfère qu'on me demande plutôt qu’entreprendre...) Mais elle ne cherche pas à se donner en spectacle ; elle a seulement besoin d'un stimulant, car elle est souvent inquiète et manque de confiance en elle-même. Une fois qu'elle est assurée de l'approbation des autres, elle peut aller de l'avant avec beaucoup d'entrain.

♥ La native a un des défauts que les hommes reprochent habituellement au beau sexe et dont ils ont horreur. Si elle est généralement charmante envers les gens, elle ne peut s'empêcher de tarabuster fréquemment ceux qui lui sont intimes — son mari, ses enfants, ses parents, ses meilleurs amis, etc. Certains, excédés, l'appelleraient volontiers "une sacrée emmerdeuse". ( Hein ? c'est vrai ? je vous embête tellement ? * ce met en boule dans un coin*)

♥ En toute vraisemblance, il lui démange de maugréer, de ronchonner. Ses criailleries ne l'empêchent nullement d'être affectueuse, dévouée, prévenante. Inutile de dire que son comportement est susceptible de lui causer bien des dommages et risque de compromettre ses chances de bonheur. Quant à ses victimes, elles feraient mieux de ne pas trop prendre ses ronchonnements au sérieux ni de lui en tenir rigueur. C'est d'ailleurs ce qu'elle souhaite intérieurement. Si l'on sait que ses récriminations ont peu de rapport avec ses vraies pensées, on peut facilement les laisser couler comme l'eau sur la tête d'un canard. La fidélité conjugale de Angel est bien connue. "Si j'aime un homme, c'est pour la vie." Telle semble être sa devise.
Invité
MessageSujet: Re: La personnalité du prénom! Dim 20 Juil - 16:33
Cole
Qu'il soit petit ou de forte carrure, mince ou rondelet, Cole a toujours quelque chose de féminin dans son apparence et son allure.(Fé ... Féminin ? Mais il se fichent de moi ? Je ressemble bel et bien à un homme et je n'ai pas d'allure féminine non ?!)On ne peut manquer de remarquer ses yeux langoureux et humides, toujours grands ouverts. Ses traits sont d'une merveilleuse finesse. La bouche est bien dessinée, ornée de petites dents régulières et d'une blancheur éclatante. Ses gestes sont gracieux et dénotent une certaine retenue, voire une certaine pudeur.

Cole est passé maître dans la psychologie féminine pour la simple raison qu'il est largement féminin lui-même. La femme n'est pas pour lui, comme pour d'autres hommes, un mystère insondable, un casse-tête chinois ou une anguille insaisissable. "Celui-là comprend les femmes qui ne cherche pas à les comprendre" (Van Minh). (Déjà que je suis embarrassé quand une femme me regarde dans les yeux, je me demande où est passée cette merveilleuse psychologie des femmes qui semblent ne pas avoir de secret pour moi ...)
C'est de cette façon que Cole pénètre l'âme féminine, sent ses réactions, perçoit ses désirs et aspirations.(Je suis surtout confus quand je suis avec une femme) Pour comprendre l'autre sexe, il fait appel à son cœur et son intuition, et non à son intelligence et son raisonnement.(Je fais surtout appel à la chance pour savoir si ce que je pense est réellement ce que la femme pense)


Le natif plaît beaucoup aux femmes, même à celles qui sont nettement plus âgées que lui.(Ho my gad) Son pouvoir de séduction est dû non seulement à son charme naturel, à sa gentillesse et à sa performance sexuelle, mais aussi et surtout à sa remarquable connaissance du beau sexe.(Etant donné que je ne l'ai jamais fait et que je ne sais pas si mon charme est si fort ... par contre enfin un bon point, je suis assez gentil en effet) Il sait, ou plutôt il sent, qu'"il est dans la nature des femmes de dédaigner qui les aime et d'aimer qui les dédaigne" (Cervantes), et que "la femme est une ombre : si vous la poursuivez, elle vous fuit ; si vous la fuyez, elle vous suit" (Zoheir). De là, il peut édifier des stratagèmes hautement efficaces pour prendre des cœurs féminins à son piège.(Une femme pourra me courir après, je ne m'en rendrai pas compte avant un bon moment) Il sait recourir, à bon escient, à la douche écossaise. Au besoin, il peut aussi faire preuve d'arrogance, d'autorité et même d'une certaine brutalité.(Non, c'est pas du tout mon style) Mais ses manèges sont toujours judicieusement dosés et portent souvent les fruits escomptés.


Cole ne prise rien tant que les conquêtes amoureuses. Il préfère la quantité à la qualité,(God, Natsumi disait vrai avec cette histoire d'Harem) à la façon de Casanova. Mais cela ne veut nullement dire que c'est un amant fruste. S'il se marie, c'est souvent par accident plutôt que par choix délibéré, car c'est un coureur de jupons enthousiaste et infatigable qui aime à tout prix garder sa liberté d'action. Mais, une fois marié, c'est généralement un époux fidèle et un bon père de famille : le mariage a le pouvoir de lui faire subir une complète métamorphose.

On a intérêt à ne pas confier à Cole des postes où il faut faire appel à la volonté et à l'esprit de décision.(C'est faux, et merci ça fait plaisir) Cet homme ne cherche pas à réaliser ce qu'on attend de lui. Capricieux, il n'en fait qu'à sa tête ; indolent, il aime qu'on s'occupe de lui et résolve les problèmes à sa place.(Faux, faux, faux ... j'ai bien de la chance de pas ressembler à ça )

On conseillera à ce natif de lutter pendant toute sa vie contre son sentiment d'incapacité et d'apprendre l'indépendance. Il doit se dire qu'il est aussi bien armé que quiconque pour se frayer un chemin dans la vie, pour se tailler une bonne place au soleil. S'il veut être heureux, il doit forger lui-même son destin et diriger lui-même sa vie au lieu de s'en remettre aux autres et de jouer à la vigne grimpante.

"Note à moi même : Brûler l'auteur de cet article"

_________________



Cole's theme


Relaxing song


Fight song


Merci pour ce bel avatar Aito !
avatar
Messages : 73
Date d'inscription : 29/04/2014
Age : 21
Localisation : In the Darkness

Feuille de personnage
Race :: Aigle noir
Maître de/Hybride de :: Natsumi/Lamia
Aime/Sort avec :: Lamia
Hybride Mercenaire
Voir le profil de l'utilisateur
Hybride Mercenaire
MessageSujet: Re: La personnalité du prénom! Dim 18 Oct - 21:25
Louka Heider
•On peut reconnaître Louka à son aspect quelque peu banal, avec ses formes légèrement potelées. Les yeux, petits et allongés, n'éclairent pas le visage arrondi. Le front, déjà assez étroit, se cache souvent en partie sous une chevelure abondante. Les épaules épaisses, l'estomac un tantinet proéminent, l'allure un peu pesante et maladroite : tout dénote une personnalité peu distinguée mais profondément humaine et débonnaire. Louka possède une charmante voix grave et enrouée. Il se passe souvent la langue sur les lèvres — manifestation, croit-on, d'un bon vivant et d'un sensuel.

"Alors là, je vous arrête tout de suite : je n'ai rien d'un ventre proéminent, ou d'une allure pesante et maladroite. Mon allure est élégante, on dit souvent de moi que j'ai un pas dansant... Une voix charmante, je vous l'accorde, mais elle n'est point enrouée. Elle peut être grave, mais c'est assez rare, mon ton est fluide, sensuel, charmeur~ Après tout, ne suis-je pas censé être celui qui représente le péché de la chair?"

•Louka est indéniablement un conformiste. Respectueux des traditions et conventions, il manifeste toujours une certaine méfiance à l'égard de tout changement et de toute innovation. On l'entend souvent chanter les louanges du passé et déplorer la dégradation des mœurs d'aujourd'hui. On ne s'étonnera pas de le voir s'attacher à tout ce qui concerne l'héritage d'antan : l'histoire, les langues mortes, l'archéologie, etc.

"Conformiste? J'ai un léger doute sur ce point là, je ne suis pas le genre à me plaindre que c'était mieux avant. Au contraire, je vis au jour le jour, avec un temps d'avance~!"

•Dans sa prime jeunesse, Louka peut papillonner un peu, plus par curiosité que par penchant donjuanesque. Puis il se marie sûrement et en général assez tôt. Il se révèle alors un bon époux qui fait tout son possible pour rendre la vie agréable à sa femme, et un bon père qui élève bien ses enfants et s'intéresse réellement à eux. C'est dire qu'il a le sens du devoir familial et de la fidélité conjugale. Il est rare de le voir traîner dans les bistros ou passer un après-midi entier à jouer à la pétanque avec ses copains. En revanche, il n'hésite pas à assumer une partie des charges ménagères, par exemple faire les courses.

"Oh, cela aurait été très vrai, si je n'avais pas été trahi par mon cher frère... Si je n'avais pas vécu ce que j'ai vécu, cela serait vrai, j'en suis persuadé."

•On peut qualifier le natif de pantouflard. En effet, son foyer est à lui ce que le cocon est au ver à soie. Une cheminée, une pipe, un poste de télévision, une femme contente et des enfants sages constituent pour lui un train de vie idéal. Il ne mènera pas d'une main de fer son royaume domestique, mais il insistera quand même pour qu'on tienne compte de ses manies et qu'on les respecte.

"Oh non, je ne suis pas de ce genre! Je serais plutôt père poule, protecteur et affectueux... Tout dans la douceur~!"

•La bonne humeur est la règle générale plutôt que l'exception dans le comportement de Louka. Et dans des moments d'euphorie, il peut devenir très bavard, racontant de savoureuses histoires drôles.

"Ah, là, vous avez raison! Effectivement, je suis très souvent de bonne humeur et enjoué, et j'adore faire rire les gens par moments! Il est très rare que je me mette en colère, mais croyez-moi, il vaut mieux pour vous que je ne sois jamais énervé..."

•Mais sous cet aspect bon enfant se cache une âme sensible. Une simple égratignure pourrait le faire saigner. Le natif est particulièrement vulnérable aux déceptions amoureuses. Pour lui, "plaisir d'amour ne dure qu'un moment, chagrin d'amour dure toute la vie" (Florian). C'est pourquoi il regarde toujours l'amour avec une certaine appréhension. Il vibrerait plus que personne en lisant ces vers de Verlaine :
Voici des fruits, des fleurs, des feuilles et des branches
Et puis voici mon cœur, qui ne bat que pour vous.
Ne le déchirez pas avec vos deux mains blanches
Et, qu'à vos yeux si beaux l'humble présent soit doux.

"Oh, oui, les déceptions amoureuses... Je n'en ai vécu qu'une seule, mais elle a été suffisante pour me broyer... Mais j'ai su relever la tête et aller de l'avant."

_________________


Craignez la colère d'un serpent trahi~
avatar
Messages : 122
Date d'inscription : 23/05/2014
Localisation : Je suis quelque part, en vadrouille...

Feuille de personnage
Race :: Hebi, hybride du mamba vert~
Maître de/Hybride de :: Oh non, non, je n'obéis plus à personne~
Aime/Sort avec :: Personne encore, dommage~
Hybride Rebelle ♂
Voir le profil de l'utilisateur
Hybride Rebelle ♂
MessageSujet: Re: La personnalité du prénom!
Contenu sponsorisé
La personnalité du prénom!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» le salaire mensuel des personnalités..
» La personnalité mystère !
» Votre personnalité en une question
» Le grand test de personnalité One Piece !
» Les personnalités qui ont marqué l'histoire.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hybrids and Humans ::  :: Flood-
Sauter vers: