Edward
Disponible
Le Chouchou
Kirya
Disponible
Le Marqué
Chris
Disponible
Général Puceau
Icare
Disponible
Titre à Voir
Éliane
Disponible
Espionne Scientifique

lorem ipsum

lorem ipsum

lorem ipsum

           

Partagez|
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8
MessageSujet: Re: Levez-vous, chevaliers...[PV: Fuyuko] Sam 11 Juin - 20:40
Fuyuko
Les duels s'écoulèrent, encore et toujours. Un peu plus de la moitié des élèves avaient été vaincus, les survivants rivalisant désormais de force et de virtuosité. L'un des prochains duels semblait promettre le pire : Théodore devrait affronter Marco.

*D'une, je doute que ton colosse le laisse faire. De deux, si ce tas de muscles et brute épaisse tente un mauvais coup, Heider saura l'en empêcher.*

Même... Elle ne pouvait s'empêcher d'être inquiète. Kirya fit discrètement signe à Théo d'ouvrir les yeux et s'approcha d'un des gamins et lui fit corriger sa garde, puis glissa à l'autre de changer la position de sa jambe porteuse. Il fit de même avec les suivants, puis ceux d'après et ainsi de suite, se servant d'eux pour expliquer à son poulain des fragments de ses connaissances en attendant que vienne son tour. Il semblait avoir une idée en tête...

Fuyuko tourna la tête vers l'endroit où se trouvait le nouveau venu, mais il avait disparu... En cherchant du regard, Fuyuko remarqua qu'il s'était levé et se tenait prêt du cercle, comme pour voir le match de Théo de plus près. Mais quelque chose lui disait que ce n'était pas seulement pour cela qu'il se tenait aussi près...


*Il décide de jouer la carte de la prudence? Voilà qui est surprenant.*

Fuyuko ne pouvait s'empêcher de le fixer, légèrement intriguée, légèrement inquiète. Même si Yubel avait dit qu'il n'aimait pas la violence...

_________________



Merci Juliette pour cet avatar! *^*
Merci à Aito pour la signature *o*


Un petit clic?
Spoiler:
 
avatar
Messages : 851
Date d'inscription : 14/08/2012
Age : 27
Localisation : En vadrouille?

Feuille de personnage
Race :: Kitsune...
Maître de/Hybride de :: Kirya
Aime/Sort avec :: Mon Kirya!
Hybride Docile ♀
Voir le profil de l'utilisateur
Hybride Docile ♀
MessageSujet: Re: Levez-vous, chevaliers...[PV: Fuyuko] Dim 12 Juin - 22:27
Kirya
Fuyuko tourna la tête vers l'endroit où se trouvait le nouveau venu, mais il avait disparu... En cherchant du regard, elle remarqua qu'il s'était levé et se tenait prêt du cercle, comme pour voir le match de Théo de plus près. La jeune hybride ne pouvait s'empêcher de le fixer, légèrement intriguée, légèrement inquiète...
Kirya quand à lui se concentrait sur l'éducation de la classe. Théodore, Molly et une poignée d'autres élèves avaient prêté attention à ses conseils et, à son soulagement et sans grande surprise, Roland et Marco étaient restés distraits. Mais leur distraction ne les rendaient pas moins dangereux, et la fille, Anna, avait été plus assidue, ce qui témoignait qu'elle ne comptait prendre aucun risque. Enfin, le duel tant redouté arriva. Marco avança de son pas lourd dans le cercle en même temps que Théo, moins assuré mais soutenu du regard par Molly.

-"Théodore, viens ici une seconde..."

D'abord craintif, le gamin s'exécuta et approcha du maître d'armes. Kirya se pencha et expliqua quelque-chose au gamin, pointant des parties de son bâton, puis le renvoya en place avant de s'avancer vers Marco.

-"Tu es costaud, alors je te donnerai juste un conseil : ne prends pas les plus faibles que toi de haut, tu pourrais avoir une mauvaise surprise, un jour."

-"De la part de qui, ce morpion ?"


Kirya ne lui répondit pas et se contenta de lui adresser un sourire. Ce combat serait David contre Goliath, mais avec un peu de chance l'histoire se répèterait...

GONG !

À peine le coup de départ se fit entendre, Marco se rua vers Théodore, donnant un coup que le gamin esquiva sans trop de peine. La brute donna aussitôt une taillade très large qui obligea son opposant à s'accroupir, puis un estoc au sol que Théodore évita en se projetant en avant. La compétition venait d'atteindre un tout autre niveau, entre la force brute de Marco et l'impressionnante mobilité du frêle Théodore.
Puis, après un long moment, un Marco essoufflé donna une puissante taillade en biais que Théo ne pouvait éviter. Et contre toute attente, au lieu de prendre le coup, le freluquet eut une fulgurance digne d'éloges.
La main libre du garçon se referma sur tiers supérieur de son arme, assurant sa prise. En un mouvement fluide, il brandit son arme à la rencontre de celle de son adversaire, la dévia en la faisant passer par dessus sa tête et pivota sur lui-même pour profiter de l'élan de son mouvement afin de frapper le flanc de la brute de la pointe libre de son bâton.
Kirya sonna l'issue de ce duel sous les vivas de la classe pour la superbe démonstration de Théodore. Marco, dépité, resta sur place en serrant le poing. Le béhémoth tapota l'épaule du garçon et lui indiqua le rang, mais la petite brute tenta de lui donner un coup de poing qui fut esquivé avant que le maître d'armes ne vienne lui tirer l'oreille.

-"Mauvaise idée, corniaud."

Il regarda le garde qui s'était incrusté parmi eux et lui montra la teigne.

-"Menez-le au piloris, voulez-vous ?"
avatar
Messages : 423
Date d'inscription : 12/08/2012
Age : 25

Feuille de personnage
Race :: Humain/béhémoth
Maître de/Hybride de :: Fuyuko
Aime/Sort avec :: Mon petit coeur de renarde de Fuyuko !
Maître
Voir le profil de l'utilisateur http://hybridsandhumans.forumactif.org
Maître
MessageSujet: Re: Levez-vous, chevaliers...[PV: Fuyuko] Lun 13 Juin - 17:03
Fuyuko
Kirya se concentrait sur l'éducation de la classe. Théodore, Molly et une poignée d'autres élèves avaient prêté attention à ses conseils et, à son soulagement et sans grande surprise, Roland et Marco étaient restés distraits. Mais leur distraction ne les rendaient pas moins dangereux, et la fille, Anna, avait été plus assidue, ce qui témoignait qu'elle ne comptait prendre aucun risque. Enfin, le duel tant redouté arriva. Marco avança de son pas lourd dans le cercle en même temps que Théo, moins assuré mais soutenu du regard par Molly.

-"Théodore, viens ici une seconde..."

D'abord craintif, le gamin s'exécuta et approcha du maître d'armes. Kirya se pencha et expliqua quelque-chose au gamin, pointant des parties de son bâton, puis le renvoya en place avant de s'avancer vers Marco.

-"Tu es costaud, alors je te donnerai juste un conseil : ne prends pas les plus faibles que toi de haut, tu pourrais avoir une mauvaise surprise, un jour."

-"De la part de qui, ce morpion ?"


Kirya ne lui répondit pas et se contenta de lui adresser un sourire.

GONG !

À peine le coup de départ se fit entendre, Marco se rua vers Théodore, donnant un coup que le gamin esquiva sans trop de peine. La brute donna aussitôt une taillade très large qui obligea son opposant à s'accroupir, puis un estoc au sol que Théodore évita en se projetant en avant. La compétition venait d'atteindre un tout autre niveau, entre la force brute de Marco et l'impressionnante mobilité du frêle Théodore.
Puis, après un long moment, un Marco essoufflé donna une puissante taillade en biais que Théo ne pouvait éviter. Et contre toute attente, au lieu de prendre le coup, le freluquet eut une fulgurance digne d'éloges.
La main libre du garçon se referma sur tiers supérieur de son arme, assurant sa prise. En un mouvement fluide, il brandit son arme à la rencontre de celle de son adversaire, la dévia en la faisant passer par dessus sa tête et pivota sur lui-même pour profiter de l'élan de son mouvement afin de frapper le flanc de la brute de la pointe libre de son bâton.
Kirya sonna l'issue de ce duel sous les vivas de la classe pour la superbe démonstration de Théodore. Marco, dépité, resta sur place en serrant le poing. Le béhémoth tapota l'épaule du garçon et lui indiqua le rang, mais la petite brute tenta de lui donner un coup de poing qui fut esquivé avant que le maître d'armes ne vienne lui tirer l'oreille.


-"Mauvaise idée, corniaud."

Il regarda le garde qui s'était incrusté parmi eux et lui montra la teigne.

-"Menez-le au pilori, voulez-vous ?"

Le garde s'empara du poignet de Marco et l'entraîna jusqu'à une étrange planche de bois percée de trois trous et montée sur pieds. Fuyuko le regarda ouvrir la planche et, d'un tour sur lui-même, y placer la brute avant de refermer la planche, la verrouillant ensuite. Ce qu'il y avait d'étrange, c'est que les trous étaient pile à la mesure de la petite brute...

*Qu'est-ce que c'est..?*

*On appelle ça un carcan. Le but est d'entraver et aussi d'humilier celui qui y est condamné. Avant que tu ne me poses la question, oui c'est moi qui ai mis pile aux mesures. Car il ne s'agirait pas de le tuer, n'est-ce pas?*

Fuyuko eut un léger frisson à l'entente de cette dernière phrase. Cette planche pouvait aussi tuer..? Elle regarda l'individu traîner une botte de paille pour aller s'asseoir en face de Marco. Que pouvait-il bien lui vouloir?

"Bien, maintenant, je pense qu'on peut discuter un peu plus sérieusement~ Tu devrais cesser ton mauvais comportement, tu sais. Et avant que tu ne dises que je me mêle de choses ne me regardant pas, j'ai entendu certaines personnes se plaindre de toi. Et je sais comment les choses marchent... Je sais que si tu continues dans cette voie, tu vas mal tourner, ou finir en pleurs..."

_________________



Merci Juliette pour cet avatar! *^*
Merci à Aito pour la signature *o*


Un petit clic?
Spoiler:
 
avatar
Messages : 851
Date d'inscription : 14/08/2012
Age : 27
Localisation : En vadrouille?

Feuille de personnage
Race :: Kitsune...
Maître de/Hybride de :: Kirya
Aime/Sort avec :: Mon Kirya!
Hybride Docile ♀
Voir le profil de l'utilisateur
Hybride Docile ♀
MessageSujet: Re: Levez-vous, chevaliers...[PV: Fuyuko] Mer 31 Aoû - 9:42
Kirya
Le garde s'empara du poignet de Marco et l'entraîna jusqu'à une étrange planche de bois percée de trois trous et montée sur pieds. Fuyuko le regarda ouvrir la planche et, d'un tour sur lui-même, y placer la brute avant de refermer la planche, la verrouillant ensuite. Ce qu'il y avait d'étrange, c'est que les trous étaient pile à la mesure de la petite brute. Fuyuko eut un léger frisson et regarda l'individu traîner une botte de paille pour aller s'asseoir en face de Marco.

"Bien, maintenant, je pense qu'on peut discuter un peu plus sérieusement~ Tu devrais cesser ton mauvais comportement, tu sais. Et avant que tu ne dises que je me mêle de choses ne me regardant pas, j'ai entendu certaines personnes se plaindre de toi. Et je sais comment les choses marchent... Je sais que si tu continues dans cette voie, tu vas mal tourner, ou finir en pleurs..."

La brute ne pipa mot et tenta de s'extraire du carcan de force, non sans faire pouffer de rire une bonne partie de la classe. Voir leur tortionnaire dans une aussi fâcheuse posture devait être assez rare que pour les laisser en profiter un instant.
Après que les élèves aient repris leur contenance, les duels se poursuivirent, la virtuosité et l'adresse des combats ne cessant d'escalader; et bientôt seuls huit combattants restaient en lice : Molly, Théodore, Roland, Anne, ainsi que quatre autres élèves. Les prochains duels promettaient d'être palpitants.

-*Théodore s'est affirmé de plus en plus depuis le début, et Molly est vraiment une boule de hargne...*

Il était plus que probable qu'ils seraient les deux derniers à se disputer les couleurs de Fuyuko...
avatar
Messages : 423
Date d'inscription : 12/08/2012
Age : 25

Feuille de personnage
Race :: Humain/béhémoth
Maître de/Hybride de :: Fuyuko
Aime/Sort avec :: Mon petit coeur de renarde de Fuyuko !
Maître
Voir le profil de l'utilisateur http://hybridsandhumans.forumactif.org
Maître
MessageSujet: Re: Levez-vous, chevaliers...[PV: Fuyuko] Mer 31 Aoû - 21:03
Fuyuko
La brute ne pipa mot et tenta de s'extraire du carcan de force, non sans faire pouffer de rire une bonne partie de la classe. La situation avait de quoi faire sourire, il fallait l'avouer...
Après que les élèves aient repris leur contenance, les duels se poursuivirent, la virtuosité et l'adresse des combats ne cessant d'escalader; et bientôt seuls huit combattants restaient en lice : Molly, Théodore, Roland, Anna, ainsi que quatre autres élèves. Fuyuko gardait un œil sur les combats, mais elle ne pouvait s'empêcher d'écouter la conversation du garde... ni même de leur jeter un regard.


*Curiosity killed the cat. Mais bon, j'peux comprendre que tu sois intriguée.*

Le garde le regardait se débattre, un sourire amusé aux lèvres, mais en même temps, la réaction de Marco ne semblait pas le surprendre... Comme si c'était si prévisible que cela...

"Tu sais, j'en ai vu pas mal, des comme toi... Des petites brutes de primaire jamais punies car leurs parents étaient des gens influents, incapables de voir les torts de leurs bambins. Et ils ont tous suivi le même chemin, continuant à être des terreurs au fil des années..."

Le garde se pencha légèrement, prenant un air plus sérieux.

"Mais là où les choses changent, c'est à l'époque du lycée. Deux cas de figures se distinguent... Premier cas, ils ne trouvent personne de plus fort qu'eux. Ils s'affranchissent petit à petit, à la violence d'école succèdent les vols, d'abord infimes puis de plus en plus importants... Jusqu'à devenir de dangereux criminels. Et ils finissent soit en prison, soit abattus par ceux que j'appelle des Hunters... Des chasseurs de criminels."

Le garde tapota sur le bois, comme pour essayer d'attirer l'attention de Marco.

"Deuxième cas de figure, ils tombent sur quelqu'un de plus fort qu'eux qui les humilie. Mais attention, je ne parle pas d'une humiliation comme celle de maintenant. Je parle d'humiliations répétées, quotidiennes, sans répit. Leur bourreau les suit partout où ils vont, et il prend un malin plaisir à raconter à tout le monde la façon dont il humilie la sale petite brute... Humiliés, harcelés, moqués sans cesse, ils finissent par craquer... Et tu sais comment ça se finit dans ce cas, Darling?"

Le garde mima un geste qui était on ne peut plus clair : la corde du pendu... Fuyuko eut un frisson de peur en le voyant faire.


*Heider y va rarement par quatre chemins, quand il dit quelque chose. Mais ne te méprends pas, il n'aime pas la violence. D'ailleurs, il sait que quelqu'un risque de finir ainsi, et tente son possible pour l'empêcher.*

*Mais même... C'est un peu... trop direct, non..?*

*J'en connais qui diraient qu'il faut dire les choses cash aux gens pour que ça rentre mieux.*

"Ils finissent au bout d'une corde. Mais peut-être devrais-je demander à un ami à moi de venir expliquer plus clairement les choses..."

_________________



Merci Juliette pour cet avatar! *^*
Merci à Aito pour la signature *o*


Un petit clic?
Spoiler:
 
avatar
Messages : 851
Date d'inscription : 14/08/2012
Age : 27
Localisation : En vadrouille?

Feuille de personnage
Race :: Kitsune...
Maître de/Hybride de :: Kirya
Aime/Sort avec :: Mon Kirya!
Hybride Docile ♀
Voir le profil de l'utilisateur
Hybride Docile ♀
MessageSujet: Re: Levez-vous, chevaliers...[PV: Fuyuko] Dim 13 Nov - 22:06
Kirya
Fuyuko gardait un œil sur les combats, mais elle ne pouvait s'empêcher d'écouter la conversation du garde... ni même de leur jeter un regard. Le garde le regardait se débattre, un sourire amusé aux lèvres, mais en même temps, la réaction de Marco ne semblait pas le surprendre... Comme si c'était si prévisible que cela...

"Tu sais, j'en ai vu pas mal, des comme toi... Des petites brutes de primaire jamais punies car leurs parents étaient des gens influents, incapables de voir les torts de leurs bambins. Et ils ont tous suivi le même chemin, continuant à être des terreurs au fil des années..."

Le garde se pencha légèrement, prenant un air plus sérieux.

"Mais là où les choses changent, c'est à l'époque du lycée. Deux cas de figures se distinguent... Premier cas, ils ne trouvent personne de plus fort qu'eux. Ils s'affranchissent petit à petit, à la violence d'école succèdent les vols, d'abord infimes puis de plus en plus importants... Jusqu'à devenir de dangereux criminels. Et ils finissent soit en prison, soit abattus par ceux que j'appelle des Hunters... Des chasseurs de criminels."

Le garde tapota sur le bois, comme pour essayer d'attirer l'attention de Marco.

"Deuxième cas de figure, ils tombent sur quelqu'un de plus fort qu'eux qui les humilie. Mais attention, je ne parle pas d'une humiliation comme celle de maintenant. Je parle d'humiliations répétées, quotidiennes, sans répit. Leur bourreau les suit partout où ils vont, et il prend un malin plaisir à raconter à tout le monde la façon dont il humilie la sale petite brute... Humiliés, harcelés, moqués sans cesse, ils finissent par craquer... Et tu sais comment ça se finit dans ce cas, Darling?"

Le garde mima un geste qui était on ne peut plus clair : la corde du pendu... Fuyuko eut un frisson de peur en le voyant faire.

"Ils finissent au bout d'une corde. Mais peut-être devrais-je demander à un ami à moi de venir expliquer plus clairement les choses..."

Le gamin regarda le garde dans les yeux et resta silencieux un instant...

-"Je suis pas né avec une cuillère en argent dans le bec comme Anne. J'montre que je suis fort pour qu'on me respecte, qu'on se moque pas de moi. Les plus forts se font respecter, c'est comme ça depuis toujours. Et je te crois pas pour tes hunters. Si les flics ne se bougent pas, qui irait se farcir le sale boulot pour que dalle ?"

-"Moi."


Kirya avait tourné la tête vers le gamin. Alors il croyait en la Loi du plus fort ? Parfait, c'était le terrain favori du mercenaire. Le petit comptait sur sa force pour éviter les moqueries, ce qui pouvait se comprendre : il n'était ni très athlétique, ni n'avait l'air d'être particulièrement malin. Un cas typique dans la classe moyenne de la ville.

-"J'en ai croisé des tonnes, des comme toi. Une moitié a appris ce qu'était le coup de la savonnette, l'autre dans une jolie petite boîte en sapin. Ils se croyaient tous très forts, et avec une pétoire ils se croyaient invincibles. L'ennui c'est qu'ils visaient très mal et qu'un fusil à pompe tordu tire très mal..."

Kirya posa la main sur le cadenas du carcan, l'air de rien, puis serra le poing dans un gémissement métallique. La brute regarda horrifié le cadenas écrasé, toujours fermé sur ses crochets. Le message semblait être passé, le gamin savait qu'il avait affaire à bien, bien plus fort que lui.

-"Tu es fort, c'est vrai. Mais apprends à mieux te servir de cette force, petit. Sinon tu risques de finir un jour sur ma liste..."

Marco ne répondit pas. La démonstration de force semblait avoir laissé le gamin choqué et terrifié. Le mercenaire se ré-intéressa aux duels en cours, et c'était justement le tour de la petite Anne. Kirya était curieux de savoir ce que cette fille trop bien habillée pouvait avoir en réserve. La réponse arriva quasi toute seule lorsque la petite avança nonchalamment vers son opposante, une jeune fille aux nattes blondes, et lui glissa quelque-chose à l'oreille. La blondinette sembla d'abord confuse, puis enragée, et enfin abattue alors qu'elle jetait son arme au sol, capitulant sans avoir même tenté quoi que ce soit.
avatar
Messages : 423
Date d'inscription : 12/08/2012
Age : 25

Feuille de personnage
Race :: Humain/béhémoth
Maître de/Hybride de :: Fuyuko
Aime/Sort avec :: Mon petit coeur de renarde de Fuyuko !
Maître
Voir le profil de l'utilisateur http://hybridsandhumans.forumactif.org
Maître
MessageSujet: Re: Levez-vous, chevaliers...[PV: Fuyuko] Lun 14 Nov - 16:54
Fuyuko
Le gamin regarda le garde dans les yeux et resta silencieux un instant. Un silence qui n'augurait rien de bon...

-"Je suis pas né avec une cuillère en argent dans le bec comme Anne. J'montre que je suis fort pour qu'on me respecte, qu'on se moque pas de moi. Les plus forts se font respecter, c'est comme ça depuis toujours. Et je te crois pas pour tes hunters. Si les flics ne se bougent pas, qui irait se farcir le sale boulot pour que dalle ?"

*Moi, ou le mioche.*

-"Moi."


Kirya avait tourné la tête vers le gamin. Kirya et Yubel avaient répondu en même temps, l'un à voix haute, l'autre dans sa tête...

-"J'en ai croisé des tonnes, des comme toi. Une moitié a appris ce qu'était le coup de la savonnette, l'autre dans une jolie petite boîte en sapin. Ils se croyaient tous très forts, et avec une pétoire ils se croyaient invincibles. L'ennui c'est qu'ils visaient très mal et qu'un fusil à pompe tordu tire très mal..."

Kirya posa la main sur le cadenas du carcan, l'air de rien, puis serra le poing dans un gémissement métallique. La brute regarda horrifié le cadenas écrasé, toujours fermé sur ses crochets. Le message semblait être passé, le gamin savait qu'il avait affaire à bien, bien plus fort que lui.

-"Tu es fort, c'est vrai. Mais apprends à mieux te servir de cette force, petit. Sinon tu risques de finir un jour sur ma liste..."

Marco ne répondit pas. La démonstration de force semblait avoir laissé le gamin choqué et terrifié. A l'inverse, le garde semblait indifférent, presque déçu de ne pas avoir pu parler davantage... Sans doute avait-il eu l'intention de mentionner Yubel? On ne saura jamais...
Fuyuko se ré-intéressa aux duels en cours, et c'était justement le tour de la petite Anne. La petite avança nonchalamment vers son opposante, une jeune fille aux nattes blondes, et lui glissa quelque chose à l'oreille. La blondinette sembla d'abord confuse, puis enragée, et enfin abattue alors qu'elle jetait son arme au sol, capitulant sans avoir même tenté quoi que ce soit.


*La prétention, ou la menace... Les deux seules choses pouvant expliquer son attitude. Soit elle lui a dit que peu importe ce qu'elle tenterait, ce serait elle qui gagnerait ; soit elle lui a fait comprendre qu'au moindre coup, elle porterait plainte...*

Fuyuko avait observé toute la scène, et regardait à présent la dénommée Anne d'un air légèrement confus. Comment est-ce qu'une petite gamine née "avec une cuillère en argent dans la bouche", pour reprendre les termes de Marco, pouvait avoir réussi à rendre son adversaire abattue ainsi?

"Ah, voilà donc notre miss Langue de vipère, the Dirty Little Liar..."

Fuyuko tourna la tête pour voir que le garde était revenu tout près d'elle afin d'observer le match. Marco ne devait plus nécessiter une grande surveillance maintenant, vu la terreur qu'il avait ressenti face à Kirya...

"Je n'aime pas ce genre de personnes qui mentent sur des sujets graves... Des petits mensonges innocents, pour couvrir ses amis sur les bêtises d'enfants, cela me convient, mais mentir sur ça..."

Fuyuko eut la surprise de voir que le regard du garde ne montrait plus cet éclat joyeux, mais avait un aspect plus sombre, comme s'il voyait en cette Anne la personnalisation d'une créature maléfique...


*Je ne peux pas t'en dire plus sur ce sujet.*

*Pourquoi? Car tu ne sais pas..?*

*Au contraire, je sais de quoi il parle. C'est un sujet délicat. C'est le secret que garde le mioche.*

C'est vrai, Yubel lui avait dit qu'il ne pourrait pas lui parler de ce sujet pour la protéger...

_________________



Merci Juliette pour cet avatar! *^*
Merci à Aito pour la signature *o*


Un petit clic?
Spoiler:
 
avatar
Messages : 851
Date d'inscription : 14/08/2012
Age : 27
Localisation : En vadrouille?

Feuille de personnage
Race :: Kitsune...
Maître de/Hybride de :: Kirya
Aime/Sort avec :: Mon Kirya!
Hybride Docile ♀
Voir le profil de l'utilisateur
Hybride Docile ♀
MessageSujet: Re: Levez-vous, chevaliers...[PV: Fuyuko] Mer 25 Jan - 21:17
Kirya
Fuyuko se ré-intéressa aux duels en cours, et regardait à présent Anne d'un air légèrement confus. Comment est-ce qu'une petite gamine pouvait avoir réussi à rendre son adversaire abattue ainsi?

"Ah, voilà donc notre miss Langue de vipère, the Dirty Little Liar..."

Fuyuko tourna la tête pour voir que le garde était revenu tout près d'elle afin d'observer le match. Marco ne devait plus nécessiter une grande surveillance maintenant, vu la terreur qu'il avait ressenti face à Kirya...

"Je n'aime pas ce genre de personnes qui mentent sur des sujets graves... Des petits mensonges innocents, pour couvrir ses amis sur les bêtises d'enfants, cela me convient, mais mentir sur ça..."

Fuyuko eut la surprise de voir que le regard du garde ne montrait plus cet éclat joyeux, mais avait un aspect plus sombre, comme s'il voyait en cette Anne la personnalisation d'une créature maléfique...
Kirya se souciait davantage des combats que du garde, et à juste titre : l'adversaire d'Anne posait les armes à son tour. La petite fille, au bord des larmes, se retint un temps puis craqua et fondit en larmes en s'écroulant par terre. La pauvre petite était dans un état misérable et faisait vraiment peine à voir, ce qui n'empêchait pas la langue de vipère désignée d'office d'afficher un sourire radieux. Le mercenaire aida la petite à se redresser, l'amenant auprès de Fuyuko pour qu'elle puisse tenter de l'apaiser. Peut-être parviendrait-elle à en apprendre plus sur Anne par cet enfant ?
Dans les rangs, le visage de Molly semblait se crisper de plus en plus au fur et à mesure des affrontements, comme si quelqu'un lui envoyait les pires injures qui soient en plein visage. Kirya avait une idée très nette de ce qui pouvait irriter la jeune fille, mais espérait qu'elle ne ferait rien d'idiot sous le coup de la colère. Il compatissait, mais n'avait pas le droit de laisser les élèves se faire du mal entre eux...
avatar
Messages : 423
Date d'inscription : 12/08/2012
Age : 25

Feuille de personnage
Race :: Humain/béhémoth
Maître de/Hybride de :: Fuyuko
Aime/Sort avec :: Mon petit coeur de renarde de Fuyuko !
Maître
Voir le profil de l'utilisateur http://hybridsandhumans.forumactif.org
Maître
MessageSujet: Re: Levez-vous, chevaliers...[PV: Fuyuko] Jeu 26 Jan - 12:41
Fuyuko
L'adversaire d'Anne posait les armes à son tour. La petite fille, au bord des larmes, se retint un temps puis craqua et fondit en larmes en s'écroulant par terre. La pauvre petite était dans un état misérable et faisait vraiment peine à voir, ce qui n'empêchait pas la langue de vipère désignée d'office d'afficher un sourire radieux. Le mercenaire aida la petite à se redresser, l'amenant auprès de Fuyuko pour qu'elle puisse tenter de l'apaiser. Dans les rangs, le visage de Molly semblait se crisper de plus en plus au fur et à mesure des affrontements, comme si quelqu'un lui envoyait les pires injures qui soient en plein visage. Fuyuko aurait aimé pouvoir intervenir, mais elle ne pouvait rien faire, sinon observer...

*That little pest...*

Yubel aussi semblait particulièrement agacé par la scène, mais il ne pouvait rien faire non plus, sinon bonjour les ennuis pour tout le monde, et surtout pour elle... Fuyuko essaya de consoler et de calmer la petite fille qui était en larmes. Et si elle essayait d'en savoir plus..? Parfois, parler et pleurer pouvait aider à se sentir mieux...

"Qu'est-ce qu'elle a dit qui puisse te faire autant pleurer..? Est-ce que c'est vraiment insultant..?"

A côté d'elle, le mystérieux garde fixait toujours Anne, toute trace du sourire qu'il affichait auparavant ayant disparu de son visage. Il la regardait avec une certaine... colère dans le regard? Mais il restait silencieux, semblant attendre le bon moment pour agir. De ce qu'elle avait pu voir et entendre, il ne semblait pas le genre à frapper, plutôt pacifiste, à essayer de régler les soucis par les mots que par un conflit inutile... Cependant, elle préférait ne pas se fier à cette première impression, on ne savait jamais.

... Etait-ce elle, ou bien est-ce que l'air semblait devenir légèrement plus électrique, comme si une tension invisible planait? Personne autour d'elle ne semblait réagir, donc c'était peut-être juste mental...


*Désolé si tu es victime aussi, mais la vraie cible est cette peste.*

C'était un coup de Yubel..? Mais comment pouvait-il être capable de cela..?

_________________



Merci Juliette pour cet avatar! *^*
Merci à Aito pour la signature *o*


Un petit clic?
Spoiler:
 
avatar
Messages : 851
Date d'inscription : 14/08/2012
Age : 27
Localisation : En vadrouille?

Feuille de personnage
Race :: Kitsune...
Maître de/Hybride de :: Kirya
Aime/Sort avec :: Mon Kirya!
Hybride Docile ♀
Voir le profil de l'utilisateur
Hybride Docile ♀
MessageSujet: Re: Levez-vous, chevaliers...[PV: Fuyuko] Lun 8 Mai - 23:45
Kirya
Fuyuko essaya de consoler et de calmer la petite fille qui était en larmes.

"Qu'est-ce qu'elle a dit qui puisse te faire autant pleurer..? Est-ce que c'est vraiment insultant..?"

L'enfant pleurait à chaudes larmes, inclinée contre Fuyuko, le visage enfoui entre ses mains. C'était le genre de scène qui vous brisait le coeur si vous aviez l'esprit un peu trop empathique. La petite fille se calmait peu à peu au contact de Fuyuko, puis leva péniblement ses yeux rougis par les larmes vers la renarde.

-"S-si je le dis... Je vais me faire d-disputer... P-papy va avoir des ennuis à cause de moi."

L'enfant cachait son visage dans la manche de la robe de Fuyuko, à moitié par peur, à moitié par honte. Quoi qu'aie fait cet enfant, elle semble considérer que ça pourrait causer du tort à ses proches si cela venait à trop s'ébruiter.
A côté d'elle, le mystérieux garde fixait toujours Anne, toute trace du sourire qu'il affichait auparavant ayant disparu de son visage. Il la regardait avec une certaine colère dans le regard, une colère muette, semblant attendre le bon moment pour agir.
Kirya sentit une sensation de démangeaison dans son casque et se rendit compte que ses cheveux devenaient électriques... En pleine avant-midi avec un ciel dégagé de tout nuage ? Un truc se tramait et Kirya priait intérieurement que ce n'était pas l'un des habituels trouble-fêtes qui faisait de l'excès de zèle.

-*Faites que ce soit juste un orage, j'ai vraiment pas besoin de cette migraine ambulante dans le coin...*

Il donnerait la leçon d'une vie aux deux derniers fautifs, mais s'il pouvait éviter un cours d'histoire sur Vlad Tepes l'Empaleur avec reproduction des faits à la clé, il en serait reconnaissant à quiconque serait à l'origine de ce miracle.
avatar
Messages : 423
Date d'inscription : 12/08/2012
Age : 25

Feuille de personnage
Race :: Humain/béhémoth
Maître de/Hybride de :: Fuyuko
Aime/Sort avec :: Mon petit coeur de renarde de Fuyuko !
Maître
Voir le profil de l'utilisateur http://hybridsandhumans.forumactif.org
Maître
MessageSujet: Re: Levez-vous, chevaliers...[PV: Fuyuko] Ven 15 Sep - 20:01
Fuyuko
L'enfant pleurait à chaudes larmes, inclinée contre Fuyuko, le visage enfoui entre ses mains. De voir cela lui fendait le cœur... Comment pouvait-on être aussi cruel..? La petite fille se calmait peu à peu au contact de Fuyuko, puis leva péniblement ses yeux rougis par les larmes vers la renarde.

-"S-si je le dis... Je vais me faire d-disputer... P-papy va avoir des ennuis à cause de moi."

L'enfant cachait son visage dans la manche de la robe de Fuyuko, à moitié par peur, à moitié par honte. Quoi qu'aie fait cet enfant, elle semble considérer que ça pourrait causer du tort à ses proches si cela venait à trop s'ébruiter. Fuyuko gardait la petite fille contre elle, essayant de la rassurer, se demandant comment elle pourrait réussir à la faire parler... S'il y avait un quelconque moyen de la rassurer...

*Fais-la parler à part.*

"Tu veux me le dire en secret..? Promis, je ne dirais rien à personne..."

Fuyuko gardait la pauvre petite fille contre elle afin de la rassurer, lui offrant un sourire qu'elle voulait sincère et rassurant. Elle ne la jugerait pas, peu importe ce qu'elle dirait. Cependant, elle se demandait bien ce que Yubel pouvait faire pour causer cette tension invisible, et surtout comment il s'y prenait... Surtout si, comme il l'avait dit, sa cible n'était autre que la petite peste qu'il avait désigné. Et alors qu'elle ressentait toujours cette électricité dans l'air, le mystérieux garde eut un son ressemblant à un soupir agacé, comme s'il regrettait de devoir en venir là, se mettant ensuite à chanter brièvement.

"Baa baa, black sheep, have you any soul? No sir, by the way, what the hell are morals? ♪"*

Il croisa les bras et fixa Anne, sa colère semblant avoir disparu. Mais dans le même temps, la tension présente dans l'air semblait s'être allégée. Comme si cela avait suffi pour convaincre Yubel de se tenir tranquille?

"Ces paroles te décrivent terriblement, j'en ai l'impression. Tu ne sembles pas éprouver la moindre gêne dès lors qu'il s'agit de faire souffrir les autres. De même, tu ne sembles absolument pas gênée de raconter d'horribles mensonges... N'as-tu pas peur des conséquences de tes mots et de tes actes?"


*Pour une fois, je dois le remercier de m'avoir ramené à la réalité des choses.*

Yubel semblait presque... sincère. Mais ce n'était pas important. Maintenant que la tension semblait un peu retombée, Fuyuko attendait une réponse de la petite fille, non sans garder un peu d'attention à ce que pourrait faire ou dire Anne...


[*Hrp : Ces paroles proviennent de la chanson "Wolf in Sheep's Clothing" chantée par le groupe Set It Off ^^]

_________________



Merci Juliette pour cet avatar! *^*
Merci à Aito pour la signature *o*


Un petit clic?
Spoiler:
 
avatar
Messages : 851
Date d'inscription : 14/08/2012
Age : 27
Localisation : En vadrouille?

Feuille de personnage
Race :: Kitsune...
Maître de/Hybride de :: Kirya
Aime/Sort avec :: Mon Kirya!
Hybride Docile ♀
Voir le profil de l'utilisateur
Hybride Docile ♀
MessageSujet: Re: Levez-vous, chevaliers...[PV: Fuyuko] Dim 1 Oct - 22:28
Kirya
Fuyuko gardait la petite fille contre elle, essayant de la rassurer, se demandant comment elle pourrait réussir à la faire parler... S'il y avait un quelconque moyen de la rassurer...

"Tu veux me le dire en secret..? Promis, je ne dirais rien à personne..."

Fuyuko gardait la pauvre petite fille contre elle afin de la rassurer, lui offrant un sourire qu'elle voulait sincère et rassurant. L'enfant semblait se calmer peu à peu au contact de Fuyuko, ses hoquets s'espaçant de plus en plus.
Et alors qu'elle ressentait toujours cette électricité dans l'air, le mystérieux garde eut un son ressemblant à un soupir agacé, comme s'il regrettait de devoir en venir là, se mettant ensuite à chanter brièvement.

"Baa baa, black sheep, have you any soul? No sir, by the way, what the hell are morals?"

Il croisa les bras et fixa Anne, sa colère semblant avoir disparu. Mais dans le même temps, la tension présente dans l'air semblait s'être allégée. Kirya sentait assez clairement qu'il n'aurait pas à se mettre entre deux mauvaises graines pour éviter d'avoir à cacher le plus petit cadavre de sa carrière de mercenaire, et il nota mentalement d'offrir une pinte au garde quand l'occasion se présenterait.
Entretemps, la gamine dont Fuyuko se préoccupait semblait s'être apaisée. Elle la regarda de ses petits yeux bouffis par les larmes et lui fit signe d'approcher son oreille.

-"On est pas très riches, chez moi... Papy était malade, et le médicament coûtait cher. J'en avais vu une bouteille dans l'infirmerie de l'école..."

Inutile d'écouter davantage, le reste coulait de source. Kirya avait fait ses estimations, et l'adversaire d'Anne serait fort probablement Molly, ce qui paraissait une meilleure alternative que le gamin. Mais l'expression qu'elle arborait trahissait que son tempérament pourrait lui jouer un sale tour.
Et comme son bon sens lui avait prédit, Anne et Molly entrèrent toutes deux dans le cercle. Le mercenaire observa un instant les deux opposantes et eut soudain une idée.

-"Avant de commencer ce duel... Anne, je tiens à dire que je suis étonné de la façon dont tu as remporté tes duels précédents, bravo..."

L'intéressée arbora un sourire satisfait.

-"... Vaincre sans combattre. C'est quelque-chose dont se vantent bon nombre de généraux, de gradés, d'hommes de pouvoir,... Mais il ne faut pas se leurrer, il y a toujours combat. S'il n'est pas dans les corps, alors il est dans les esprits,..."

Il regarda vers Molly, l'oeil dans l'oeil.

-"... Et c'est là que la discipline entre en jeu. Ce qui nous affecte peu aussi valoir pour l'autre. Beaucoup de grands hommes ont échoués pour une chose parfois aussi idiote qu'un doute. Que votre bras soit sûr; ALLEZ !"

Le son désormais familier de la lame sur le bouclier résonna. Kirya espérait qu'il avait été clair, et le visage désormais neutre de Molly lui donnait l'idée que oui.
avatar
Messages : 423
Date d'inscription : 12/08/2012
Age : 25

Feuille de personnage
Race :: Humain/béhémoth
Maître de/Hybride de :: Fuyuko
Aime/Sort avec :: Mon petit coeur de renarde de Fuyuko !
Maître
Voir le profil de l'utilisateur http://hybridsandhumans.forumactif.org
Maître
MessageSujet: Re: Levez-vous, chevaliers...[PV: Fuyuko] Lun 2 Oct - 13:45
Fuyuko
La gamine dont Fuyuko se préoccupait semblait s'être apaisée. Elle la regarda de ses petits yeux bouffis par les larmes et lui fit signe d'approcher son oreille. Fuyuko pencha la tête afin de l'écouter attentivement.

-"On est pas très riches, chez moi... Papy était malade, et le médicament coûtait cher. J'en avais vu une bouteille dans l'infirmerie de l'école..."

Fuyuko devinait aisément la suite. C'était un geste qui semblait mauvais, mais l'intention était louable, donc ça pouvait être pardonné...

"Tu l'as fait pour guérir ton Papy, donc je pense qu'il ne t'en voudrait pas trop..."

*Ca me rappelle un peu le mioche. Trahir des gens pour aider une personne en grande difficulté est plus acceptable que trahir sa famille pour de l'argent...*

Anne et Molly entrèrent toutes deux dans le cercle. Le combat s'annonçait par avance tendu...

-"Avant de commencer ce duel... Anne, je tiens à dire que je suis étonné de la façon dont tu as remporté tes duels précédents, bravo..."

L'intéressée arbora un sourire satisfait.

-"... Vaincre sans combattre. C'est quelque-chose dont se vantent bon nombre de généraux, de gradés, d'hommes de pouvoir,... Mais il ne faut pas se leurrer, il y a toujours combat. S'il n'est pas dans les corps, alors il est dans les esprits,..."

Il regarda vers Molly, l'œil dans l'œil.

-"... Et c'est là que la discipline entre en jeu. Ce qui nous affecte peu aussi valoir pour l'autre. Beaucoup de grands hommes ont échoués pour une chose parfois aussi idiote qu'un doute. Que votre bras soit sûr; ALLEZ !"

Le son désormais familier de la lame sur le bouclier résonna. Fuyuko espérait que Molly gagnerait ce combat, ne serait-ce que pour que Anne ne puisse pas toujours gagner... Un coup d'œil lui permit de constater que l'étrange garde s'était assis non loin et regardait le combat, comme s'il attendait de voir qui allait gagner.

"Elle mérite une leçon sur les conséquences de ses actes... Il faut qu'elle apprenne ce qui risque d'arriver."


"Ce qui risque d'arriver..? Mais, si ce n'est qu'un risque, est-ce qu'elle écoutera..?"

Le garde tourna la tête vers Fuyuko et lui sourit doucement en haussant les épaules. Fuyuko profita de cet instant pour le détailler un peu plus. Il paraissait assez jeune, pourtant il semblait savoir plus de choses qu'il n'y semblait. Ses yeux étaient d'un rouge assez vif, comme un rubis exposé à la lumière. Bizarrement, ses traits lui paraissaient familiers, comme si elle l'avait déjà croisé avant... Mais si c'était le cas, elle s'en serait souvenu, non..? Ou alors, il se serait présenté...

"Il vaut mieux qu'elle écoute... Je n'aimerais pas qu'une certaine connaissance vienne à son école afin de lui faire rentrer la leçon."


*Et il ne se priverait pas d'humilier sa famille en ce cas...*

_________________



Merci Juliette pour cet avatar! *^*
Merci à Aito pour la signature *o*


Un petit clic?
Spoiler:
 
avatar
Messages : 851
Date d'inscription : 14/08/2012
Age : 27
Localisation : En vadrouille?

Feuille de personnage
Race :: Kitsune...
Maître de/Hybride de :: Kirya
Aime/Sort avec :: Mon Kirya!
Hybride Docile ♀
Voir le profil de l'utilisateur
Hybride Docile ♀
MessageSujet: Re: Levez-vous, chevaliers...[PV: Fuyuko]
Contenu sponsorisé
Levez-vous, chevaliers...[PV: Fuyuko]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 8 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8
Page 8 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8
 Sujets similaires
-
» A QUAND UN DEBAT SERIEUX ? LES ANTI-PARLMENTEURS LEVEZ-VOUS ! DEMASQUEZ-VOUS !
» Quel Gold Saint êtes vous ?
» Lequel d’entre vous est fou de mon corps ? Levez le petit doigt !
» Et vous, vous ecoutez quoi souvent?
» Quel sport faite vous?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hybrids and Humans ::  :: Pont St Valen-
Sauter vers: